Les 3 piliers de la réussite quand on apprend une langue

3-piliers-reussite-apprendre-langue

 

On me demande souvent : “c’est quoi ton secret pour parler autant de langues ?” J’ai envie de répondre qu’il n’y en a pas.

Mais si vous voulez vraiment connaître LE secret, je vais vous le révéler.

Au risque de vous décevoir, c’est le travail, mes amis.

Bouuuuh, oui je sais ne m’envoyez pas des tomates dans la figure svp. Mais ce n’est pas tout.

Vous avez raison. Il y a bien des astuces à connaître. Je vais vous en parler dans un instant, mais seulement parce que c’est vous.

Vous allez découvrir les 3 piliers de la réussite quand on apprend une langue.

Mais avant, laissez-moi vous rappeler que j’ai moi aussi cru au père noël un jour. Oui oui je vous jure, la barbe blanche et tout et tout. Petite histoire du jour, bonjour.

Alors jeune et naïve, j’avais pour rêve de parler anglais. Je dis bien, “rêve” car quand on se tape des 6/20 en English, on perd un peu confiance.

Je me suis dit “pôf, pô grôve, je vais partir à l’étranger” (oui dans le nord, on prononce les O en A). Quelques mois à l’étranger et BAM l’histoire est pliée. Mais en vrai, ça ne s’est pas vraiment passé de cette manière. Quelques lignes à ce propos ici.

L’immersion, qui est, d’après tout ce qu’on lit la solution miracle, ne l’est pas tant pour tout le monde. Je vous expliquerai bientôt comment on peut foirer son immersion.

Alors j’ai dû trouver d’autres moyens pour enfin réussir à atteindre mon objectif : parler anglais.

Après tant de labeur, de méthodes testées, j’ai pu voir ce qui était vraiment efficace. C’est pourquoi j’ai décidé de vous proposer aujourd’hui les 3 piliers de la réussite quand on apprend une langue.

 

1#Régularité

 

Quand on apprend une langue, il faut être régulier. C’est quoi ce concept vague de ta grand-mère vous allez me dire.

Rien de concret, là-dedans, puis on le lit partout. Ouiiiii, je sais minute butterfly.

C’est vrai on le lit partout, peut-être pour une raison, non ?

Je vais vous en dire plus sur la manière concrète d’utiliser ce premier conseil, mais avant laissez-moi vous dire que la régularité est mon leitmotiv (de mieux en mieux, elle nous parle en latin,  ou en grecque ou en esperanto même). Ça doit devenir une obsession.

On n’apprend pas une langue en y passant quelques heures, par ci, par là. Si vous êtes de fidèles lecteurs (oooouf merci les chéééries, je ne me lève pas à 5h30 pour écrire cet article pour une salle vide, youhou y’a quelqu’un ?? ) vous avez sans doute déjà remarqué, mon insistance sur la régularité.

Aloooors ça veut dire quoi “régulier” ? Ça veut dire 6 fois par jour au moins.

Mais nooon, pas de panique, vous n’allez pas devoir démissionner pour apprendre une langue. Mais, plus sérieusement, “régularité” dans une langue ça veut dire “TOUS LES JOURS”.

N’annulez pas tout de suite votre cours de yoga, que vous aimez tant. Oui, il faut dégager un peu de temps pour les langues au quotidien, mais ça ne vous empêchera pas d’avoir une vie “normale”.

Il y a des moyens pour optimiser son temps, pour être capable de mener tous ses projets. J’ai déjà pensé à vous pour ça Smile Je vous ai rédigé un petit guide pour découvrir comment faire si vous avez peur, de manquer de temps. Il suffit de me dire à quel e-mail l’envoyer sur cette page.

Je vous donne un petit aperçu de ma méthode.

Comme vous tous, j’ai une vie bien remplie, un boulot qui me prend 70/80% de ma vie, un chéri, du sport, des projets perso de rénovation de maison et j’en passe. Malgré cela, j’ai trouvé le temps de continuer dans ma passion.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Apprendre le japonais

Apprendre des langues. Je vous dis tout de suite comment j’ai fait.

J’ai appliqué la méthode du Miracle Morning, le livre d’Hal Herold, vous en dit plus sur le comment l’appliquer. Mais pour faire simple, c’est le fait de se lever plus tôt pour accomplir ce que l’on a pas le temps de faire habituellement.

Avant de me balancer des grands “baaaaah chui pô du matin”, lisez le livre et les témoignages des personnes ayant pratiqué cette méthode.

Et puis, ce n’est pas parce que vous allez vous lever 30 minutes plus tôt, que ça va vraiment changer votre nuit. Le gros du sommeil ne se fait pas sur le matin.

Ça risque plutôt de changer votre vie Smile du moins dans les langues. Vous pensez que 30 minutes, ne feront pas la différence ?

Je vous renvoie vers le livre de Darren Hardy, L’effet Cumulé, oui il est en anglais. Comme beaucoup de ressources, hey oui, faut vraiment s’y mettre mes amis.

Les langues s’acquièrent avec patience et progressivité. Vous ferez plus de progrès en travaillant quelques minutes par jour que quelques heures par semaine (comme à l’école, qui vous a donné quel résultat ? Rappelez-moi ? Hum, vous avez raison, évitons les sujets qui fâchent).

Comment faire pour être sûr de bosser tous les jours ?

  • Définissez un lieu, de préférence le même chaque jour
  • Définissez un créneau, matin et/ou soir et/ou midi
  • Mettez votre matériel à dispo –calepin, stylo, magazines, livres
  • Mettez une alarme pour rappeler votre “moment langue” au moins pour les premiers jours

Ces 4 points poussent à ce que ça devienne automatique. L’idée est que ça fasse partie de votre routine. On essaie de créer une habitude, comme se brosser les dents.

Au bout de 30 jours, votre cerveau associera ce moment à une habitude. Et ça deviendra plus automatique.

On rattourne (patois local, pardon, je ne le ferai plus) dans son lit, si on n’a pas réalisé cette nouvelle habitude.

Mes félicitations aux guerriers, couteau entre les dents, qui se lancent dans l’aventure Smile Pour sauter de liane en liane sans tomber dans la fosse aux lions, suivez-moi en lisant la suite.

Le prochain point est un véritable booster pour apprendre une langue, mieux que dans Candy Crush.

 

2#Parler

 

Parler ? Hum, vraiment ? Elle nous prend vraiment pour des buses ?

Bon, c’est vrai que ça peut paraître évident. Mais je vais vous expliquer pourquoi ça ne l’est pas tant que ça.

Parler est l’objectif quand on apprend une langue, n’est-ce pas ? Donc pour apprendre à parler une langue, il y a un moment où il faut commencer à parler, non ?

Mais saviez-vous, ou peut-être l’avez-vous déjà constaté que la plupart des gens n’osent pas parler ? Peut-être que vous êtes dans ce cas ?

Vous apprenez une langue avec une appli’, votre livre de grammaire, la méthode Assimil, mais avoir une conversation ne fait pas partie de vos actions ?

Pourquoi ?

Parce que vous n’osez pas, vous n’êtes pas prêt, vous attendez d’être plus à l’aise ? Mais le souci avec ces excuses, est qu’on attend un meilleur moment.

Il n’y a pas de meilleur moment. Pas de moment parfait. Si on reste dans sa zone de confort, on ne parle pas, il sera difficile de s’y mettre.

D’autant que plus on attend, plus ça sera difficile. Vos attentes seront plus hautes, et votre déception aussi.

Je recommande de se lancer au plus tôt.

Vous ferez des erreurs, il n’y a pas de doute. Mais même avec un niveau C1, vous ferez des erreurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Quelle est la meilleure méthode pour apprendre une langue ?

Alors autant en faire depuis le début. Ça fait peur la première fois.

Mais si vous commencez tôt, vous prendrez confiance en vous plus rapidement. Vous ferez des petites phrases basiques au début. C’est normal. Il faut avancer à petits pas. Vous ne serez pas bilingue du jour au lendemain.

Mais comment on fait alors ????

Perso, j’aime parler allemand avec un natif dans mon canap’.

Enfin, je veux dire moi dans mon canap’ et lui dans son canap’. Oui merci la technologie de notre siècle.

On échange à distance via une plateforme d’échange.

J’utilise le site ITALKI. Sur lequel, vous trouverez des natifs du monde entier avec qui vous pourrez simplement avoir une conversation informelle, parler du beau temps, des coutumes locales ou même poser des questions sur la grammaire si le cœur vous en dit.

Le fait de parler, force vos neurones  à s’activer. À rechercher le vocabulaire appris et mettre en application. Le fait de mettre en pratique ce que vous avez appris aide à la mémorisation. Si vous avez du mal à retenir vos mots ou vos verbes irréguliers, lire par ici les astuces.

Si vous parlez et bossez vos langues chaque jour, vous marquez des points. Mais si en plus, vous appliquez la suite, c’est strike, direct !

 

3# Immersion

 

Oui m’dame, m’sieurs,  c’est l’immersion. Je ne parle pas d’aller manger des sushis au Japon ou des tacos au Mexique. Je parle d’immersion linguistique dans votre vie.

Je sais que ce n’est pas donné à tout le monde de tout quitter contre un billet d’avion. Alors je vous propose de mettre un peu d’étranger dans votre environnement.

Quand vous apprenez une langue, ça doit devenir une obsession. Partout, tout le temps !

Toute activité doit devenir une excuse pour un bain linguistique.

Comment faire ça ?

Vous aimez la cuisine, prenez vos recettes en anglais. Vous risquez l’intox’ alimentaire, j’avoue mais ça aura valu le coup d’apprendre le vocabulaire : recipe, incorporate, ingredients, bowl..

Vous chantez ? Chantez en espagnol.

Vous vous douchez ? (moi aussi ça m’arrive parfois Winking smile ) Parlez-vous à vous-même en allemand.

Vous prenez une cuillère dans le tiroir de la cuisine ? Posez-vous la question : comment on dit cuillère ? Tiroir ? Cuisine ? Puis écrivez-le sur un post-it.

Vous faites le ménage ? Écoutez la radio en russe.

Vous êtes à l’apéro ? Mettez le fond sonore en portugais du Brésil.

Vous écrivez la liste des courses ? Faites-le en anglais.

Vous faites de la course à pied ? Beaucoup de trajets en voiture ?  Écoutez des podcasts avec TuneIn Radio.

Vous avez 2 minutes de temps libre ? Ecrivez un message sur HelloTalk à votre partenaire de langue.

Vous allez mater le dernier épisode de Games of Thrones ? Regardez-le en VO.

Vous lisez les infos matinales ? Lisez-les sur CNN.

Vous allez au lit ? Lisez 10 minutes un livre/une BD en anglais.

Je peux décliner cette liste encore pendant quelques kms. Mais vous avez capté l’idée.

Tout devient bon pour faire de l’anglais, de l’espagnol, du russe… Et cela sans perdre plus de temps.

 

Ces 3 piliers, sont une garantie de succès. Et, pourtant la plupart des gens ne les appliquent pas et abandonnent. Ferez-vous partie de cette minorité ? Ou êtes-vous un marathonien des langues? Vous avez une méthode efficace à partager ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires juste en dessous. À tout de suite Smile

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 141
    Partages
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Hello Lauriane,

    Chez Speekoo on adore ton blog ! On adorerait que tu testes notre solution d’apprentissage et que tu nous donnes ton feedback : http://www.speekoo.com

    À très vite j’espère
    Etienne de Speekoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *