comment améliorer sa prononciation et son accent en langue

2 Outils fun pour Améliorer sa Prononciation en ANGLAIS

Pour assimiler une langue, il faut non seulement l’écouter, mais aussi la PARLER. Comment améliorer sa prononciation en anglais ? je vous recommande 2 outils bien pensés, mais pas seulement. Je livre toujours les sites que je recommande avec le mode d’emploi : découvrez ma méthodologie infaillible pour utiliser au mieux ces ressources. La cerise sur le gâteau, c’est que non seulement vous pourrez progresser en expression orale, mais aussi en compréhension orale ET écrite dans de nombreuses langues. Trop beau pour être vrai ? Je vous mets au défi de lire cet article sur mes outils fun de prononciation en anglais !

Cliquez sur play pour regarder la vidéo ou écouter le podcast.

 

Améliorer sa prononciation en anglais grâce au dictionnaire de prononciation Forvo

 

Pour vous aider à savoir comment prononcer les mots dans une langue étrangère, j’utilise tout le temps le dictionnaire Forvo. C’est une mine d’or ! Si vous êtes aussi curieux que moi de connaître toujours plus de langues, vous risquez d’y passer quelques heures, rien que pour le fun. À quoi sert Forvo et comment utiliser les fonctions de ce site ?

Il vous suffit de mettre un mot sur lequel vous avez un doute pour la prononciation et d’appuyer sur la loupe de recherche. Si vous cherchez une traduction, il faudra en sélectionner le sens avant de lancer la recherche.

 

Pour la fonction prononciation, vous arriverez sur une page qui vous donne les prononciations disponibles selon différents accents. Vous remarquerez que les intonations sont très différentes, c’est fascinant !

En plus d’être un véritable terrain de jeu pour les polyglottes en herbe, Forvo propose ses services sur des ceeeeeeeentaines de langues et dialectes ! Vous pourrez par exemple apprendre des faits sur « la langue du jour » et des conseils : d’ailleurs, j’ai souri à la lecture de l’article « How to master the French accent ». Eh oui, parce que si améliorer son accent anglais fait souvent partie des questions que les frenchies se posent, notre accent franchouillard séduit Outre-Manche et Outre-Altlantique !

 

Certains connaissent peut-être un site ressemblant, howjsay. Je ne l’apprécie pas vraiment car son utilisation est limitée et beaucoup moins intuitive que Forvo. Néanmoins, si vous voulez ajouter un côté encore plus vivant et fun, je vous recommande d’utiliser mon deuxième outil favori pour améliorer sa prononciation dans n’importe quelle langue étrangère.

 

2 outils pour un meilleur accent

Utiliser les ressources gigantesques de YouTube pour perfectionner son accent en s’amusant : YouGlish

 

Contraction de « YouTube » et « English », YouGlish a un titre plutôt trompeur, car les services qu’il propose sont disponibles dans plein de langues différentes. Mais qu’est-ce que YouGlish ?

Pour vous expliquer, imaginez que YouTube est une gigantesque école de langues. YouGlish vous trouve les natifs qui parlent la langue que vous apprenez et vous les font écouter. Oui ! YouGlish répertorie des millions d’extraits vidéo dans lesquels sont prononcés les mots que vous recherchez. Mais son utilité ne s’arrête pas là !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   5 Outils de DĂ©veloppement Personnel pour Apprendre une Langue

 

Vous pouvez même choisir l’accent que vous souhaitez entendre pour vous l’approprier ou même saisir les différences de prononciation selon l’origine des natifs que vous entendrez. YouGlish permet de « zapper » d’un extrait à l’autre, mais vous offre aussi l’opportunité de lire ce que vous entendez. Et là, BAM ! La compréhension écrite est synchronisée avec la compréhension orale. Magique non ?

Mais avant, je vous propose de comprendre pourquoi on bloque en gĂ©nĂ©ral plus sur l’oral que sur l’Ă©crit d’une nouvelle langue. Ensuite, comme promis, je vous dĂ©voile ma mĂ©thodologie pour amĂ©liorer sa prononciation en anglais, testĂ©e et approuvĂ©e: vous saurez alors comment utiliser Forvo et YouGlish pour amĂ©liorer votre oral et adopter votre accent prĂ©fĂ©rĂ©.

 

Les enjeux de la prononciation dans l’apprentissage d’une langue Ă©trangère

Pourquoi on galère en prononciation quand on apprend une nouvelle langue ?

Une langue est dynamique et vivante. Elle évolue et s’interprète de différentes manières selon les endroits où on l’utilise. Les natifs se réapproprient la prononciation, et l’usage de la langue change au fil du temps. Prenons la langue française en exemple : on ne la parle pas de la même manière au Québec ou en France, et le vocabulaire utilisé il y a 10 ans semble un peu craignos aujourd’hui, n’est-ce pas ?

Quand on apprend une nouvelle langue, on découvre aussi des sons qu’on ne sait pas comment produire : par exemple, le « the » anglais, la lettre gutturale « j » en espagnol, ou la lettre « Щ » (prononcer « chtch ») en russe. Du coup, rien de plus normal que se sentir un peu perdu quant à la prononciation d’une nouvelle langue étrangère !

La peur du jugement est également présente. On n’ose pas parler parce qu’on se dit qu’on a un accent ridicule on qu’on fait des fautes de conjugaison à chaque phrase. La vérité, c’est qu’il faut prendre le problème à l’envers. Est-ce que vous vous moqueriez d’un anglophone qui essaie de parler français mais qui fait plein de fautes ? Perso, ça me touche qu’on prenne la peine de s’adapter à ma culture par pure curiosité :).

La seule solution efficace pour améliorer son accent anglais et sa prononciation

Face à tous ces obstacles, il n’y a pas 36 solutions. Une langue, ça se vit. La langue française a la réputation d’avoir une musique un peu « monotone ». En anglais, les intonations, les accents toniques et les liaisons sont super importants à marquer, au risque de se faire mal comprendre. Par exemple, je vous conseille de maîtriser la subtile différence de prononciation du son [i] entre « leave » et « live », avant de lancer un « what a nice beach! »… à vos risques et périls !

Bref, vous l’avez compris, pour progresser en prononciation en anglais ou dans d’autres langues, il faut se lancer et PARLER ! Écouter, mĂŞme activement ne suffit pas pour vous amĂ©liorer dans l’expression orale. Il faut imiter, rĂ©pĂ©ter, et y mettre du cĹ“ur !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Apprendre Ă  Parler Anglais grâce Ă  Netflix

 

La meilleure méthodologie en 3 étapes pour booster votre prononciation : le shadowing

 

Le shadowing est un concept simplissime. « shadow » signifie « ombre » en anglais. Le shadowing, c’est le fait de suivre la prononciation d’un anglophone natif « comme son ombre ».  Autrement dit, c’est rĂ©pĂ©ter en mĂŞme temps que la personne que vous Ă©coutez en vous calquant sur sa vitesse, sa prononciation et ses accentuations. Pour le shadowing, l’outil de prononciation YouGlish est idĂ©al, car il vous permet de voir les mouvements de la bouche et de la langue dans la prononciation d’une phrase. De plus, vous pouvez ralentir la vidĂ©o pour Ă©couter et vous imprĂ©gner du mot en question. C’est une technique imparable pour amĂ©liorer sa prononciation en anglais !

 

Toute la difficulté du shadowing, c’est de demander à son cerveau d’être multitâche : il faut écouter, se souvenir de ce que vient de dire la personne et répéter mot pour mot. Voici ma méthodologie pour améliorer votre prononciation grâce au shadowing.

 

Étape 1 : recherchez un mot qui vous pose problème pour l’écouter dans son contexte.

Étape 2 : vous revenez en arrière pour l’écouter puis le répéter après.

Étape 3 : essayez de rĂ©pĂ©ter en mĂŞme temps que la personne qui parle. C’est un exercice un peu difficile, mais vous vous apercevrez très vite que votre voix se calera au fur et Ă  mesure de vos essais et qu’en plus, vous saurez instinctivement comment amĂ©liorer votre accent anglais. Ralentissez le rythme au dĂ©but si cela vous paraĂ®t plus facile, et au fur et Ă  mesure, remettez la vitesse normale.

 

Mon conseil ultra-important pour progresser grâce au shadowing : enregistrez-vous. Vous pourrez ainsi vous rĂ©Ă©couter pour savoir oĂą vous amĂ©liorer. Cette mĂ©thode permet aussi de travailler son accent en anglais. Personne n’aime Ă©couter sa propre voix, mais c’est pour la bonne cause !

 

2 outils pour améliorer son accent en langues

Mes tips en plus pour améliorer votre prononciation et choper un accent on fleek

 

  • Focalisez-vous sur un seul aspect de la langue Ă  la fois : prononciation, comprĂ©hension Ă©crite… On peut facilement se sentir submergĂ© face Ă  l’apprentissage d’une langue. Le mieux, c’est d’identifier et de lister ses faiblesses, et de les travailler une par une pendant le temps nĂ©cessaire. AmĂ©liorer sa prononciation en anglais doit faire partie des top prioritĂ©s, car elle mobilise beaucoup d’Ă©lĂ©ments cruciaux dans la maĂ®trise de la langue, comme on l’a vu plus haut.
  • Écoutez activement (et pensez Ă  mettre les sous-titres en version originale dans vos films et sĂ©ries) ! Cela vous permettra de vous immerger dans la contextualisation et d’avoir une meilleure comprĂ©hension orale. C’est aussi la manière idĂ©ale d’amĂ©liorer son accent en anglais.
  • S’entraĂ®ner sans avoir peur du ridicule : peu de gens aiment leur voix enregistrĂ©e, mais c’est ce qui vous fera progresser. Par ailleurs, n’ayez plus peur lorsque vous prenez la parole face Ă  un natif ! Le jugement provient uniquement de vous-mĂŞme, pas de votre interlocuteur. Alors faites-vous confiance et dĂ©liez cette langue ! Vous ferez des fautes, mais au moins vous pourrez Ă©changer et progresser :).

CET ARTICLE VOUS A AIDÉ, PARTAGEZ-LE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email