4 étapes pour apprendre une langue seul

4 étapes pour apprendre une langue seul

L’anglais, pfff m’en parlez pas ! J’étais nulle à l’école. L’espagnol aussi d’ailleurs.

Vous aussi ? Ah ouais ?

Ça tombe bien. L’école est finie. Vous voulez reprendre l’anglais ou l’espagnol ? Ou une autre langue ? Vous avez déjà recommencé 2, 4 ou 789 fois comme un enfant de 3 ans qui essaie de faire ses lacets ?

Échec, une nouvelle fois.

Vous avez testé les cours avec un prof ? Mais rien n’y fait vous êtes toujours nul. Il reste une seule solution. C’est votre dernière chance.

Apprendre une langue seul. Vous n’êtes pas sûr d’y arriver ?

Ça semble impossible, n’est-ce pas ? Surtout après toutes ces tentatives loupées. Marre de répondre “sorry I don’t speak english”à la François Hollande, sans parler de votre merveilleux accent franchouillard ?

Si vous voulez arrêter d’être comme 80% des français qui ne sont pas capables de dire 3 phrases dans une autre langue, alors lisez les 4 étapes suivantes. Vous allez enfin cartonner en langue grâce aux méthodes secrètes des polyglottes. Mais à une seule condition ! Je vous en dis plus dans les prochaines lignes.

Une langue ne s’enseigne pas, elle s’apprend

 

Vous connaissez cette polyglotte ?

Lydia Machova ? Une nana d’enfer ! Son profil en quelques mots : interprète, organisatrice du Polyglot Gathering à Bratislava, PHD en “language mentoring”. Oups, ce n’est pas un gros mot. Pour simplifier : elle est “coach en langues étrangères”. En gros, elle a analysé les méthodes d’apprentissage des polyglottes. Pas n’importe qui.

Elle ne s’est pas gêné la fille.

Benny Lewis, Richard Simcott, Luca Lampariello, Steve Kaufmann.. Si vous ne les connaissez pas, honte à vous ! Non je rigole. Mais je vous pousse à les découvrir et à piquer leurs méthodes d’apprentissage. Pourquoi ne pas appliquer ce qui fonctionne ?

Comme si ça ne suffisait pas, elle a testé ces techniques sur plus de 100 étudiants en 13 langues. Résultat ? Elle a bouleversé leur vie.

Ah oui, j’oubliais. Elle parle 8 langues. Je vous l’avais dit, une fille qui déchire.

Pourquoi je vous dis ça déjà ? AAAAh bien sûr. Comme elle connaît un peu le sujet, elle a tiré 4 étapes indispensables si vous apprenez une langue tout seul comme un grand sans boussole. Lisez la suite pour les découvrir.

Sa philosophie n’est pas d’avoir un bon prof mais d’apprendre la langue par soi-même. Alors ça vous dit de cartonner en langue ? Ou vous voulez continuer à appliquer vos bonnes vielles méthodes inefficaces ?

Vous voudrez sans doute aussi découvrir les 3 piliers de la réussite en cliquant ici. 

 

1- Laquelle sera la vôtre ?

 

La première étape est de trouver une méthode efficace. Ah bon tiens ?! On y avait jamais pensé, vous allez me dire. Et pourtant, j’en vois beaucoup s’obstiner droit dans le mur.

Cette étape va vous faire gagner un temps monstre. Arrêtez de perdre votre temps à faire des exercices de grammaire alors que ça vous saoule. Si ça vous gave, arrêtez ! Ce n’est pas efficace.

ВНИМАНИЕ, je ne dis pas que la grammaire c’est nul, ça pue et ça sert à rien. Non non, je ne dis rien de tout ça. À l’inverse ! C’est votre méthode qui pue. 

C’est quoi ce mot russe au-dessus ? Juste parce que je n’arrive pas à le mémoriser alors je le case partout hihi.

Appliquer une méthode efficace pour apprendre une langue va vous SURMOTIVER. Pourquoi donc ? Comme c’est efficace, vous aurez des résultats rapidement et donc big smile. Vous serez content et vous aurez la patate pour continuer. C’est bien ça le plus difficile en langue, c’est de s’y tenir !

Bon madame je sais tout, c’est quoi ta super méthode efficace ? AAAAAh je le savais ! Impatient petit butterfly, je te le dis tout de suite. C’est merveilleux d’apprendre une langue, car il n’y a pas UNE seule méthode. Il y en a autant que de pop corns dans un paquet.

Les polyglottes le savent tous. Pas un seul n’utilise la même méthode. Le résultat est pourtant probant. Si je vous dis : Goldlist method, flashcards, répétitions espacées, shadowing, speak from Day 1, méthode brosse à dent, méthode salsa, méthode Assimil, méthode auditive.. ça vous cause ? Je vous prépare un article aux petits oignons avec TOUTES CES METHODES. (sort bientôt dans les salles)

Houra !!!

Ces méthodes fonctionnent extrémement différemment. Certaines se focalisent sur la mémorisation de vocabulaire : goldlist method, flashcards et répétition espacée. La méthode de Benny Lewis “speak from Day 1” insiste sur la pratique orale. Le “shadowing” est le fait d’écouter et lire en même temps avec un audio book.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Vous manquez de motivation ?

Hey regardez ! Je test le shadowing ici avec le Livre de la Jungle :

 

ВНИМАНИЕ ! Rien à faire. Il ne veut pas rentrer celui-là.

Reprenons en français, ATTENTION ! Ne faites pas cette erreur énormissimamesque (oui je viens de l’inventer, c’est le risque quand on parle plusieurs langues, la nôtre semble fade des fois). 

N’appliquez pas toutes les méthodes ! Sinon vous allez vous éparpiller et ne plus savoir où donner de la tête. Je vous le dis car je fais cette erreur tout le temps. Tout tester et c’est le drame !

Je me sens submergée.

Il faut se ressaisir ma grande ! Rien ne vous empêche d’en tester plusieurs mais ensuite, sélectionnez. Less is more. Vous en choisissez une que vous kiffez de la grand-mère. Et FOCUS ! Vous l’utilisez tout le temps, c’est votre nouveau BFF (best friend forever).

Bon compris ? Quand vous aurez trouvé une méthode aux petits oignons, votre courbe de progression va grimper au plafond 🙂 J’espère que vous avez un grenier, poing poing poing. Oui je sais. Une méthode c’est bien, mais sans la prochaine étape, elle ne vaut rien.

 

 

2-Trouvez le guide pour apprendre une langue seul

 

Il faut un guide. Pas un guide genre casque et frontal. Je veux dire un guide au sens de guide. Qu’est-ce qu’elle raconte la dame ? C’est votre propre guide, votre propre organisation, votre propre système.

On comprend mieux ou pas ? Euh ? J’ai le droit de dire “NOOON ?” me demande Anne-Cécile au fond de la classe. Ce que je veux dire, c’est ça : vous allez décider le : quand, où, comment vous allez appliquer votre méthode (choisie au-dessus).

Pas fortiche en planification ? Pas grave.

Juste besoin de déterminer une règle et la suivre. Fingers in the nose vraiment. Cette étape est importante car si vous ne le décidez pas en amont, vous n’allez jamais le faire.

Vous connaissez ce genre de journée : réveil tête dans le c.., aspiration du café rapidosss en lisant un mail, départ en voiture pour le boulot, oups où sont les gosses ? Retour maison, on prend les enfants, on file, on les dépose, bureau, on croise JP ce boss à qui on fait un grand smile mais qui tape sur le système, je vous épargne tous les détails de la journée, et quand il est enfin temps d’aller au lit, vous êtes crevé, endormi comme une pierre.

Et l’anglais ?! Complètement zappé ! Ça vous parle, n’est-ce pas ?

Pour éviter ça, notre nana d’enfer, Lydia vous ordonne d’avoir un “système” pour être sûr de remplir votre mission langue.  Il existe au moins 98769 systèmes. Je ne vous explique pas tous car je sais que vous ne les lirez pas. Hihi il y en a une qui me dit “si si”.

L’organisation de Lydia pour apprendre l’espagnol :

  • lire et écouter Harry Potter > ça, c’est sa méthode
  • chaque soir dans son lit pendant 20 minutes > ça, c’est son système

Mon système pour apprendre le russe :

  • utiliser Mondly tous les matins au petit déj pendant 10 minutes
  • faire un exercice de grammaire pendant 6 minutes tous les soirs
  • regarder КУХНЯ > une série en russe pendant 10 minutes tous les soirs. 

Pour s’assurer que votre système fonctionne, ne prévoyez pas une heure par semaine mais vous devez absolument appliquer la suite..

 

3- Pas de progrès sans cette 3ème étape

 

Votre méthode, votre système sont prêts ? Yes ! Je suis comme une enfant de vous révéler la suite. Je ne suis pas sûr que ça vous plaise. Mais sans cela, vous ne verrez pas de résultats. Vous ne vous direz jamais “wooow comment j’ai réussi à dire ça ?”.

Je vais vous révéler ici le secret des polyglottes.

Ecoutez-bien.

Pour vous assurer que votre méthode donne enfin des résultats…Vous n’en avez pas ras la casquette d’attendre 10 ans depuis l’école ? Sérieux ? Super transition ma grande, car ce que je vais vous dire, c’est justement ce qu’on n’applique pas à l’école. C’est la grande faille séculaire du système éducatif.

EXPOSEZ-VOUS !

Pas à la paparazzi way. Mais soyez en exposition avec la langue tout le temps !

Faire 1 heure ou 2 ou même 3 par semaine ?! Mais quelle aberration ! L’inventeur de cette “méthode” devrait être puni de pendaison. Vous avez perdu 10 ans d’anglais à cause de lui.

Bref, on est des gentils ici. On ne se plaint pas et on agit. Le mal est fait de toute façon.

Si vous voulez vraiment voir votre courbe de progrès trouer le plafond, il va falloir s’exposer à la langue en toutes occasions, tous les jours. Même si vous n’avez pas le temps, j’ai une astuce en béton en dessous :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   3 secrets pour parler une langue

 

Plus vous passerez de temps avec la langue, plus vous progresserez, logique non ? Comment avez-vous fait pour apprendre à conduire ? Comment faire pour préparer un marathon ?

2 minutes de queue à la caisse : bam je dégaine mon Mosalingua, ménage > bam podcast en russe, une pensée dans la tête > bam je traduis en russe..

Vous savez qu’une langue ne s’apprend pas en 14 jours, n’est-ce pas ? AH NON ! Ne me dites pas que vous avez cru à ces solutions miracles hyper rapides à la TGV Marseille Paris ?

Hum, désolée d’être honnête mais là ça pue l’arnaque à 10 098 lieux sous la mer. Apprendre une langue requiert du temps, car votre mémoire fonctionne sur le long terme.

Lydia prend 2 ans pour apprendre une langue. Ça vous parait énorme ? Mais voilà la vérité, qu’on ne vous a jamais dite. Elle mettra peut-être 6/8 mois pour parler la langue. Mais pour asseoir et maintenir son niveau, elle prolonge les efforts.

Top méthode ! Car pas besoin de recommencer 2 ou 3 fois avec les bases. Elle commence et termine.

Comment fait-elle pour tenir sur la durée ? Car c’est CROOOOO DUR d’être motivé aussi longtemps, vous ne pensez pas ? Avec la 4ème étape que je vous révèle en dessous, elle franchit la ligne d’arrivée sans problème…

 

4- Elle applique la 4ème étape pour tenir sur la durée

 

Elle s’amuse ! Non ce n’est pas vrai. Ils s’amusent tous. Tous les polyglottes trouvent le moyen de s’amuser avec les langues. Ils ne se forcent pas à faire un truc qui leur donne des boutons. Pas de plaisir égal pas de progrès égal abandon.

La plupart d’entre nous se forcent à faire des exercices de grammaire ou à apprendre par cœur.

AH OUI, c’est la pire chose à faire, le “par cœur” c’est Ron White qui vous le dit, l’expert US de la mémoire, cliquez ici pour découvrir les 4 autres erreurs à ne SURTOUT PAS FAIRE. 

Maiiiiis arghhhh, j’aime pô (oui dans le nord les “a” se prononcent “ô”). Les polyglottes prennent les choses dans l’autre sens.

Ils ne se forcent pas à aimer la langue, ils font ce qu’ils aiment et pratiquent la langue autour de ça. Faire un truc que vous n’aimez pas pendant 2 ans, alors prêt ? Un peu maso.

JAMAIS de la vie ! Pas envie de faire du poney nain pendant 24 mois (je n’ai rien contre les nains, je fais 1m50^^). Donc si vous voulez tenir sur la durée et garder la motivation, qu’est ce qu’on fait ?

Alors j’attends ? Et bien, on kiffe ! Sinon pas de résultats. Lydia adore Harry Potter, c’est pour cela qu’elle a bouffé tous les tomes en audio books espagnol tous les soirs pendant plusieurs mois. Au début, elle ne comprenait pas un mot, devinez la suite…

À la fin du premier Harry Potter, l’espagnol lui paraissait presque fluide. C’est fou ! C’est ce qui risque de vous arriver si vous décidez d’enfin appliquer ce qui fonctionne.

Trouvez votre passion. Vous n’en avez pas ? Woow votre vie à la couleur d’un vieux papier peint de chez ma grand-mère. Changeons le vieux papier peint tout de suite. Qu’aimez-vous faire ?

Lire ? Jardiner ? Lancer des javelots enflammés ? Notez tout sur une feuille de papier et associez-les à la langue.

Par exemple : Lisez des groupes Facebook sur l’élevage des Suricates en italien, cuisinez un gâteau vegan sans gluten, sans eau, sans pâte, sans fruit en espagnol, écoutez tous les podcasts sur la confection de produits de beauté naturels en anglais..

Votre pire erreur est ne pas prendre votre pied ! Alors kiffez la vibe mes marathoniens des langues.

 

À retenir pour tout exploser en langue

 

1-Une méthode efficace tu trouveras

2- Un système tu suivras

3-Une exposition totale tu auras

4-La vibe tu kifferas

Allez-vous faire partie de ceux qui continuent à rentrer dans le moule ? À utiliser des méthodes obsolètes datant du BEPC (yes l’ancien brevet des collèges, désolée si vous l’avez connu) que l’école s’entête à vous enseigner ? Ou allez-vous enfin accepter de faire la différence ?  Appliquer les méthodes efficaces qui fonctionnent des polyglottes, qui s’efforcent à diffuser le message d’ailleurs ? Dites-moi dans les commentaires, si vous allez enfin sauter du train à vapeur et foncer dans le TGV ? Apprendre une langue seul, vous fait encore peur ?

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 263
    Partages
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Tu es la meilleur ma chere Lauriane .
    J’ai trop aime cette article .
    Merci pour ton aide .
    😊😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *