6 moyens d’apprendre une langue depuis son canap’ ! (2/2)

 

Ce que je vais vous apprendre aujourd’hui m’a permis de parler plusieurs langues. J’ai appliqué ces principes simples pendant des années. Je les applique encore maintenant.

Vous voulez apprendre une langue, mais vous ne pouvez pas vous déplacer à l’étranger. Que ce soit pour une raison financière, parce que vous n’avez pas le temps ou parce que vous avez peur.

Peur de l’inconnu de vous lancer seul(e) à l’aventure. Vous n’osez pas aller dans un autre pays parce que vous ne maîtrisez pas la langue?

Kein problem !

Je vais vous donner les moyens d’améliorer tout ça! Mélangez les ingrédients suivants, appliquez les conseils, soyez régulier et vous parlerez une langue. Surtout si vous suivez le point n°6.

 

__________________________________________________________________________________________

Vous êtes dans la 2ème partie de : 6 moyens d’apprendre une langue depuis ton canap’ : pour lire la 1ère partie, c’est par ici.

__________________________________________________________________________________________

 

Pour être capable de se débrouiller dans une langue, il y a plusieurs domaines à maîtriser. C’est ce qui rend l’apprentissage complexe.

Il faut être partout à la fois. Je n’ai pas encore le pouvoir d’ubiquité mais pourtant je suis capable de parler plusieurs langues. Il faut aussi savoir équilibrer son apprentissage dans chacun de ces domaines. Je vais vous expliquer comment faire.

 

MOYEN N°3 : LIRE

 

APPRENDRE UNE LANGUE

 

Comme je vous disais plus haut, apprendre une langue signifie travailler (étymologie : tourment, souffrance : je n’oserais pas vous mener vers ce chemin dangereux tout de même ! Ou pas…muah muah muah-rire de diable). Non, ne partez pas tout de suite ! C’était une blague. On va simplement se concentrer sur plusieurs domaines.

La lecture en fait partie. C’est une pratique géniale car elle s’adapte à tous les niveaux.

Vous allez sans doute me dire que ça doit être vachement pas facile pour un débutant qui ne connait que les bases de la langue.

Et bien, non ! C’est la même chose quel que soit votre niveau. Je vais vous dire pourquoi tout de suite. Il suffit d’adapter vos lectures à votre niveau.

 

Groupe des couches culottes (débutants) : soyez un enfant !

Commencez par des livres pour petits. N’ayez pas honte ! Vous êtes en train d’apprendre, vous êtes un adulte, vous avez le droit de passer par cette phase.

Quand on devient grand, on a tendance à ne plus s’autoriser ce “retour en arrière”. On dit “retour en arrière” dans notre société moderne, voyez-y plutôt un pas en avant à la HULK. Vous apprenez. Vous osez ne pas rester sur vos acquis. Vous assumez. Vous grandissez. Big clap des mains et des pieds pour vous !

Il est évident que si vous vous attaquez à un roman de Baudelaire en anglais, bonjour les dégâts. Vous ne comprendrez rien. Vous serez dégoûté, découragé. Vous abandonnerez ! Prenez le temps de grandir dans votre apprentissage. Et surtout n’ayez pas honte !

 

Un jour, une élève débutante que je formais en espagnol essayait de me faire passer un message. Je voyais qu’elle tournait autour du pot. Puis elle se lança. Et m’avouât, l’inavouable.

“Je lis un livre en ce moment…..Conejo y sombrero” en rougissant.  (lapin et chapeau)

Vous imaginez la suite. Je me roulai de rire par terre en la pointant du doigt. “Pooouah trop la honte !”

Evidemment que non, et personne n’aurait réagi de cette manière, n’est-ce pas?

Pour être honnête, je l’avais admirée ce jour-là. Elle commençait à assumer d’être débutante, et cherchait à aller au-delà de ce qu’on voyait en session ensemble. Vous voulez savoir pourquoi il est dangereux d’apprendre avec un formateur ? L’article sera bientôt disponible.

 

“Bref, qu’est-ce que je peux lire moi aussi? ” s’écrit le grand blondinet dans le fond de la salle, qui a sans doute déjà épluché toute la série de “Joe, le lapin”. Minute papillon, j’y viens.  Je vais vous donner quelques ressources, que vous devez adapter à votre niveau.

En ce moment, je lis une revue en allemand mais clairement je me suis plantée. Mon niveau est plus proche de la cave que du grenier. Je ne comprends pas grand chose aux articles. Résultat : je ne suis pas motivée, la revue traîne sur la table de la cuisine. Je me la réserve donc pour plus tard. Retour à Joe le lapin pour moi.

 

La presse people

“Qu’est-ce que ça va m’apporter de savoir que Mr X à ramener son amante en scooter en scrète dans la nuit?”

C’est vrai, les articles ne sont pas forcément tous intéressants. Vous vous balancez peut-être de la vie de machin-truc, mais concentrez-vous sur le vocabulaire.

L’avantage de ces revues sont les photos. Votre cerveau fait des associations d’images. Ça permet de se souvenir du vocabulaire plus facilement grâce à ces connexions entre le texte et les photos. En plus, les textes ont peu de chance d’être présentés au prix Nobel de littérature. C’est simple, facile à lire. Et donc très bien pour améliorer la fluidité de votre lecture. Vous lirez vite et bien. Vous gagnerez en confiance. Votre niveau s’élèvera.

Si vous aimez la presse people, c’est topissime. Vous aurez juste à remplacer votre Gala par People ou Best pour l’anglais. Ca nécessite peu d’effort et pas plus de temps.

 

L’actualité

La presse people ce n’est vraiment pas pour vous? Aucun souci. Allons faire un tour dans l’actualité. Vous êtes du genre à vous tenir informé des informations au quotidien?  Impeccable ! Un moyen de bosser votre langue cible tous les jours.

Arrêtez Le monde tout de suite ! On passe chez El Mundo.

N’oubliez pas d’adapter à votre niveau. Au début, ça peut paraître challengeant mais tant mieux.. Ca ne doit pas être trop facile car on risque de ne pas évoluer. Ca ne doit pas être trop difficile car on risque d’abandonner.

Trouvez le juste milieu. Comment ?

Quand vous lisez, vous ne devez pas tout comprendre. Vous saisissez le sens global mais de nombreux mots sont inconnus aux bataillons. C’est parfait, le juste milieu se trouve ici. Comprendre le sens global permet de deviner la signification de certains mots.

Il y a deux manières de procéder quand on lit :

Soit vous êtes en mode passif : vous lisez, vous saisissez le sens général, beaucoup de mots sont rafraîchi du fait de les voir, mais les mots inconnus restent inconnus.

Soit vous êtes en mode actif : vous saisissez le sens général, votre vocabulaire est rafraîchi, les mots inconnus seront connus. Muni de votre calepin et de Reverso, vous cherchez la traduction et l’annotez. Ces mots devront être relus régulièrement.

Inutile de vous dire que l’apprentissage actif vous fera avancez plus rapidement. Mais sachez que le mode passif vous fera avancer à petit pas, mais vous avancerez.

L’idéal est d’alterner selon les humeurs et le temps disponible. Ca ne doit en aucun cas devenir une corvée. Ecoutez-vous.

 

Quelques ressources en vrac:

  • Anglais : The Guardian, BBC, CNN, The New York Times, Huffington Post
  • Espagnol : El Mundo, El Pais, RTVE, 20 minutos
  • Portugais : UOL, Globo, Jornal do Brasil
  • Allemand : Deutsche Welle,  Antenne

 

Pour l’anglais, l’allemand et l’espagnol, j’aime beaucoup la revue VOCABLE. Totalement conçu pour les apprenants francophones. Vous y trouverez des articles en français et dans la langue cible, avec la traduction des mots clés.

Pour d’autres langues, vous pouvez partager vos meilleures ressources dans les commentaires.

 

Les bandes dessinées

Lire des BDs est un excellent moyen de progresser. Avec l’association des images et des mots, le cerveau mémorise plus facilement les concepts.

Les meilleurs alliés de l’apprentissage sont le plaisir et l’amusement. Je vous ai trouvé l’appli qui combine ces 2 attributs en lecture.

LingoZING!

C’est une bibliothèque de BDs, disponibles en plusieurs langues. En plus, on peut lire, écouter et répéter en anglais, espagnol, portugais, allemand, et italien. C’est une appli’ géniale car on ne fait pas que lire. On peut ré-ré-ré-récouter les dialogues dans la langue cible à l’infini.

Si vous êtes plutôt papier, il existe de nombreuses BDs disponibles sur Amazon. Vous y retrouverez toute la collection de Tintin ou Asterix en anglais, espagnol, allemand..

 

 

MOYEN N°4 : PREPARE LES POPCORNS

 

APPRENDRE UNE LANGUE (2)

Si les applis, l’écriture, et la lecture ne sont pas trop trop ton truc, (wow trop dur à dire haute voix, “chui paché chez choch”) tu n’es pas totalement perdu sur une île déserte avec un gros HELP dans le sable. Tout espoir n’est pas encore perdu.

Il me reste encore quelques ressources. Mais souviens-toi qu’alterner tous les domaines de compétence précédents permet de booster l’apprentissage des langues.

 

Netflix

J’ai découvert Netflix, il n’y a pas si longtemps (oui je sais je suis à la ramasse). Je vais vous dire pourquoi. Tout mon temps libre était consacré aux langues.

Il était hors de question de me soumettre à la tentation des séries. Je voyais déjà le tableau. Délaisser les langues et passer la soirée à regarder Vampire Diaries. A ne pas savoir m’arrêter et me lever avec des poches sous les yeux.

Mais quand je suis allée au Brésil pendant un mois, ma vie était plus tranquille. J’avais plus de temps. J’entendais toujours Netflix par-ci, Netflix par là.

Alors je m’y suis intéressée. Et là grande tarte dans ma tetê ! Oh bah c’est génial, je peux non seulement choisir la langue de mon épisode et en plus les sous-titres dans la langue que je veux.

J’ai depuis gardé Netflix dans ma routine des langues mais rassurez-vous je ne me lève pas tous les matins avec des yeux de cocker. Je regarde les épisodes par 10 minutes. Vous allez me dire que c’est de la torture de se soumettre à tant de suspens. Ca va je le vis bien. Pourquoi je fais ça?

Je déteste perdre mon temps devant la TV ou devant des séries (même en langue). Alors j’optimise mon temps. Je me fais des sessions de 10 minutes quand je petit-déjeune, quand je mange seule au restaurant le soir après ma journée de boulot, ou avant d’aller me coucher.

 

UN : je ne perds pas 40 min voir 2x ou 3x 40min (car impossible de s’arrêter après un épisode)

DEUX : mon apprentissage est plus efficace car il est conseillé d’être en contact avec la langue 7x10minutes dans la semaine qu’une fois 3 heures.

 

Cinéma en VO

Ca y est vous êtes un warrior, vous êtes prêt à vous faire de la VO? Foncez dans votre ciné le plus proche pour mater des films en VO.  Bon si comme moi, vous vivez dans la cambrousse et qu’il vous faut faire 100kms pour trouver ce genre d’établissement, passez à l’étape suivante.

L’avantage du cinéma est que vous n’aurez pas le choix. Ca sera en VO et c’est tout. Pas d’option comme avec Netflix. Mettez-le comme un objectif, un palier à franchir. Ca permet de se tester.

 

YOU TUBE

Retournons à la cambrousse. Si vous n’avez pas de connexion, désolée je ne peux rien pour vous. Fermez vos volets et bloquez votre respiration pendant quelques minutes jusqu’à tomber par terre.

Allons ne soyons pas si dramatique. On a tous accès à une connexion aujourd’hui, même par minitel (vous n’avez peut-être pas connu d’ailleurs^^)

Vous avez une passion? La couture au crochet? Très bien.

Arrêtez tout de suite !

Cherchez la traduction dans la langue cible et regardez des vidéos dans cette langue. Regarder des vidéos sur un sujet qui vous passionne dans une langue que vous ne maîtrisez pas, vous obligera à chercher le sens des mots. Vous deviendrez un essssspert en couture au crochet ET en anglais ! Et bam, 2 bénéfices dans votre tronche ! DEUX.

 

MOYEN N°5 : CONNECTE TOI AUX RESEAUX SOCIAUX

 

MARATHON DES LANGUES RESEAUX

 

Vous passez des heures à scroller votre facebook dans l’espoir de trouver? Euh je cherchais quoi déjà? Vous connaissez ça? On scrolle, on ne voit rien, on ne lit rien mais on like ! Quel temps perdu !

D’ailleurs,  d’après un article d’Arnaud Verchère, éditeur du Siècle Digital, nous passons :

 

Par jour :

40 minutes sur youtube

35 minutes sur facebook

25 minutes sur snapchat

1 minute sur twitter

 

Et vous osez dire que vous n’avez pas le temps?

Vous savez ce que ça signifie? En modifiant votre utilisation des réseaux sociaux dans la langue cible, vous serez en contact avec la langue plus d’UNE HEURE PAR JOUR !  Alors, likez, rejoignez, snapchattez tout ce que vous pourrez trouver dans une autre langue.

Vous aimez les poissons rouges? Rejoignez des communautés sur le sujet dans votre langue du moment. Faites-vous des amis dans cette langue.

Tout est bon pour s’immerger complètement dans votre nouveau monde. Quand vous scrollerez sans but, en plus d’apprendre que la voisine a mangé une pomme hier, vous apprendrez combien de tours a fait dans son bocal, le poisson rouge de Maria-Jésus en ESPAGNOL.

 

 

MOYEN N°6 : PARLEZ

 

 PARLER UNE LANGUE

 Vous n’aimez pas les objets connectés, vous n’aimez pas écrire, vous n’aimez pas lire, vous n’aimez pas les réseaux sociaux? Bon vous n’êtes plus que deux à me lire à ce stade ?!

Dommage pour les autres, j’ai THE méthode pour donner un coup de moteur à essence à votre apprentissage.

PARLER est la solution.

Vous allez me dire “bah oui forcément, rien de nouveau là dedans”. Mais je vais vous poser une question, une question très simple.

Ca vous est déjà arrivé de ne pas ouvrir votre bouche car vous n’étiez pas sûr? Pas sûr d’utiliser le bon mot, pas sûr d’avoir bien compris, pas sûr de bien le prononcer, pas sûr qu’on vous comprenne?

Oui ou non? Je crois que OUI, n’est-ce pas? On ne va quand même pas prendre de tel risque. ERREUR ! Je vous l’ai dit, il faut parler! Peu importe qu’on fasse une erreur ou pas. La personne en face ne se moquera pas de vous, au contraire, elle sera ravie de voir que vous fassiez l’effort.

 

Se parler à soi-même

Non je n’ai pas encore débloqué ? Mais vous, en revanche vous aurez l’air d’un débloqué si vous appliquez ce conseil. Après tout, on doit plaire à qui?

Si vraiment, vous n’osez pas parler à quelqu’un tout de suite, parlez-vous à vous-même. A part vous, personne ne vous jugera.

Allez-y, maintenant, choisissez une phrase de votre choix en dites-la à voix haute.

C’est difficile, ça raccroche, on ne sait pas comment prononcer? Allez faire un tour sur Forvo pour vérifier la prononciation.

Prononcez cette phrase jusqu’à ce qu’elle vous paraisse facile. Vous êtes habitué aux sonorités et prononciation.  C’est le moment de sauter dans le grand bain.

N’attendez pas trop ! N’attendez pas d’être parfait pour parler avec quelqu’un. Ce moment ne viendra jamais.

Notre français, notre langue maternelle n’est pas parfaite. On ne connait pas tout le vocabulaire. Et pourtant, on parle !

 

Parlez avec un natif

Vos mains sont moites. Votre coeur palpite. Vous vous grattez la tête. Vous avez ce tic quand vous stressez. Vous êtes assis dans votre fauteuil noir de patron, face à votre bureau en verre dépoli, les écouteurs vissés sur les oreilles. Vous attendez. C’est le grand moment. Oh votre coeur s’accélère, le ping ping de skype retentit.

Vous cliquez sur “décrocher”, pas sur le bouton avec la vidéo, mais le bouton audio. Vous voulez voir sa tronche avant de montrer la vôtre quand même. Faudrait pas prendre de risque, si on tombe sur un psychopathe.

Bim, la fenêtre s’ouvre. Un visage souriant et un “Hola, que tal” vous accueille. C’est parti votre première conversation en espagnol débute. La suite? Ca sera à vous de le découvrir, à l’action !

J’utilise Italki pour trouver des partenaires de langues. Vous avez le choix entre des professeurs agréés ou des natifs de la communauté comme vous et moi. Il s’agit de trouver une personne avec qui ça accroche. Vous vous contactez via skype et vous pouvez définir ensemble vos besoins.

Même si vous ne savez dire que “Bonjour, ça va, je m’appelle machin, j’ai 25 ans”, faites-le ! Vous enregistrez plus rapidement ces phrases dans votre mémoire. Après l’avoir répété plusieurs, ça vous paraitra bateau et vous pourrez passer au niveau supérieur. Top vous avancez !

J’utilise Italki depuis plusieurs années, je suis 100% convaincue. Je prends des cours de conversation en espagnol et portugais pour rafraîchir ces langues. Genre je parle un pote.

Je fais 30 minutes de conversation aussi en allemand par semaine. C’est différent car mon niveau est moins élevé. Ca me pousse à chercher les mots, à construire mes phrases. Ce n’est pas facile ! Mais c’est efficace ! J’apprends vraiment plus rapidement.

A vous de jouer ! 

Vous êtes maintenant armé pour tout déchirer en langue même depuis votre canap’. Ça vous parait trop lourd?  Vous pensez que ça va vous prendre trop de temps?

C’est vrai que ça peut être intimidant de tout appliquer surtout si je vous dis qu’il est important de travailler les 4 compétences : écrire, lire, parler, comprendre.

Je ne vous dis pas d’appliquer les 6 moyens chaque jour. Mais au moins d’alterner au fil de la semaine. Trouvez un planning en accord avec votre life pour combiner les différents moyens. Je vous donne un exemple de planning hebdo très vite.

J’espère vous avoir motivé pour vous y mettre. Je suis curieuse de savoir quelle routine des langues vous avez adoptée. N’hésitez pas à nous la partager dans les commentaires.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *