Apprendre du Vocabulaire : 3 Outils Gratuits

apprendre du vocabulaire

Vous vous demandez peut-être comment apprendre du vocabulaire ? Apprendre son vocabulaire avec des applications, c’est très bien, mais cela peut devenir lassant. C’est pourquoi aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de 3 outils gratuits pour enrichir son vocabulaire. Vous aimez la pêche ? “Euh c’est quoi cette question, quel rapport ?” Me balance Anne-Cécile en bout de table. Préparez-vous car je vous emmène tout de suite faire des exercices de pêche.

 

1) La pêche aux mots pour enrichir son vocabulaire

 

Vous savez que pour apprendre une langue, il est indispensable de connaître du vocabulaire. Beaucoup de vocabulaire. Vous allez me dire, oui c’est vrai mais la grammaire dans tout ça ? La grammaire passera en arrière-plan, vous aurez le temps de vous y mettre. Pour le moment, vous pouvez parler en mode Tarzan.
Mais comme je viens de le dire pour “parler”, seul le vocabulaire vous permettra de vous faire comprendre, certes peut-être avec des fautes de grammaire, mais concentrons-nous sur la communication avant tout.

La pêche aux mots

Pour apprendre du vocabulaire, il faudra aller à la pêche ! Euh, je vois pas bien le rapport ? Oui bien sûr, pas la pêche avec vers de terre, bob et hameçon. Mais la pêche aux mots.

Et pour aller à la pêche, il faut une bourriche. Euh un calepin je veux dire, pour stocker vos mots. Pourquoi un calepin ?
Un calepin à toujours avoir sur vous, car vous croisez des mots toute la journée. L’idée est de les écrire dans votre nouveau calepin.

L’idéal est qu’il soit en papier, afin que vous fassiez travailler votre mémoire du poignet qui est plus efficace que “la mémoire du clavier”. Faites l’exercice dans la journée, deux minutes par jour. Regardez autour de vous et demandez-vous comment vous diriez cela ou cela dans la langue que vous apprenez ? Réfléchissez et écrivez le mot dans votre calepin.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Exercice de Prononciation en Anglais

Observation

Faites preuve de curiosité et d’observation de votre environnement au quotidien, sans même modifier votre routine, vous apprendrez des dizaines de mots. Pour les mémoriser, je vous conseille de relire votre calepin une fois par semaine.

Vous allez sans doute me demander “est-ce que ça marche si je les écris sur mon bloc-note numérique ? Oui et non.

Oui si vous n’avez pas d’autres moyens de “stockage” sur vous, il sera plus utile de l’écrire quelques part que nul part, mais ensuite il faudra les retranscrire sur votre calepin papier, pour mieux les mémoriser. Pour exploiter au mieux cette technique, il existe un deuxième outil indispensable dont je vous parle de suite.

 

2) Le traducteur pour apprendre du vocabulaire gratuitement

 

Pour connaître un maximum de vocabulaire, il faudra traduire les mots que vous croisez au quotidien. Si vous ne les connaissez pas quand ils croiseront votre route, il serait idéal de les traduire immédiatement. Pour cela, je ne vous conseille pas de vous trimballer un énorme dico partout avec vous.

Mais pour plus de praticité et afin de l’avoir toujours sous la main, ayez dans votre smartphone une application de traduction. Un traducteur. Personnellement, j’utilise Reverso sur lequel des dizaines de langues sont proposées. L’avantage est qu’on peut en plus, écouter les mots. Certes avec une voix robotique mais cela donne une piste de prononciation quand on a un doute. Pour une prononciation plus proche de la réalité, vous pouvez utiliser Forvo.

Vous pouvez également utiliser Linguee, qui a l’avantage de mettre les phrases en contexte. Cela permet de comprendre les nuances des mots de vocabulaire selon le contexte. Mais aussi de découvrir les synonymes, très utiles pour enrichir son vocabulaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   2 astuces pour ne plus avoir la flemme d’apprendre une langue

Je vous déconseille totalement “google translate” qui lui, traduit littéralement et donne souvent des contre-sens. Si la pêche aux mots ne vous attire pas des masses, alors j’ai un autre outil qui pourrait vous convenir. Lisez la suite pour le découvrir.

 

3) Appareil photo

 

Si comme moi, vous êtes plutôt visuel et voulez casser votre routine des mots, vous pouvez simplement prendre des photos. Yes des photos. Dès lors que vous voyez du vocabulaire qui pourrait être traduit vers l’anglais, l’espagnol ou une autre langue, c’est-à-dire tout partout et tout le temps, vous pouvez prendre une photo et la stocker dans votre dossier “vocabulaire anglais“, “vocabulaire espagnol”.

Puis une fois posé tranquillement à la maison, vous pouvez revoir votre dossier photo, puis les traduire en vocabulaire. Cela est une excellente astuce de mémorisation, car votre mot colle à un moment que vous avez vécu, que vous avez regardé et peut-être même au cours duquel vous avez ressenti une certaine émotion. Meilleur ami de la mémorisation. Repérez vos émotions, votre mémoire adore.

 

BONUS : Apprendre du vocabulaire sans application

 

Vous aurez compris que ces astuces ne sont valables qu’à une seule condition…que vous soyez curieux. Que vous fassiez preuve d’observation. Arrêtez-vous deux minutes dans la journée, faites une pause et observez autour de vous. Non seulement, cela contribuera à votre anglais mais en plus, il vous permettra de vous poser au moins 2 minutes dans la journée. Arrêtez et observez au beau milieu du tumulte quotidien. Les pauses peuvent elles aussi, être productives.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 263
    Partages
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *