Comment apprendre une langue efficacement?

 

Vous voulez apprendre une langue. Mais vous stagnez en ce moment. Vous ne savez pas comment faire pour être efficace? Je vais vous expliquer comment optimiser votre apprentissage.

La potion magique

POTION POUR APPRENDRE UNE LANGUE

Je suis au grand regret de vous annoncer que pour apprendre une langue il n’existe pas de potion magique. Même si vous êtes tombé dedans quand vous étiez petit (la potion des langues^^) mais il existe des trucs indispensables à connaître. Je vous en parle dans cet article.

Arrêtez de vous faire avoir.  Désolée d’être aussi tranchante, mais vous ne parlerez pas une langue en 3 mois. A moins de travailler, travailler, travaill..er, travai….. Zzzzz

Et oui mes amis, ce n’est pas la nouvelle révolutionnaire du siècle qui décoiffe ta grand-mère, mais permettez moi, quand même de vous crier dans les oreilles :

 

“No pain, no gain”

“On n’a rien sans rien.”

 

je kiffe cette phrase 🙂

 

Au boulot les amis

Ma vie est basée sur ce principe, je me suis toujours débrouillée pour obtenir ce que je voulais. Même si les chances paraissaient maigres.

Par exemple, j’avais le “rêve” de voyager. Je n’avais pas d’argent. Pas de parents hyper riches qui pouvaient me payer mes études, mes voyages. Alors j’ai cherché la solution. Ça me paraissait évident. J’avais un objectif. Je ferai tout pour y arriver. La solution était très simple.

J’ai renoncé à mes samedis sur les bals (oui oui j’ai bien dit bals. Il parait que dans certaines régions de France, on ne connait pas ce concept? Je vous laisse regarder la définition sur Wikipédia.)

J’ai passé mes weekends et vacances muni d’un plateau et de bonnes chaussures pendant plusieurs années dans un hôtel-restaurant. Alors que je regardais partir mes amis en soirée avec tristesse, bouuuh.

APPRENDRE UNE LANGUE EN SOIREE

 Ça paraît radical.

En effet, j’ai beaucoup travaillé mais j’ai aussi beaucoup appris. (Oh la vieille qui fait sa rétrospective) C’est facile à dire après coup. J’ai renoncé à des samedis alcoolisés mais j’ai énormément gagné au change. Mon bénéfice a été de voyager aux 4 coins du globe, de découvrir des endroits magnifiques et rencontrer des personnes inspirantes. Pour savoir lesquels,  rendez-vous page à propos. Je ne regrette absolument pas l’expérience. Même si parfois j’avais envie de pleurer et tout lâcher. J’ai tenu bon et atteint mon objectif. J’ai découvert THE WORLD Smile

Quand on veux, on peut.

Ta vie, tu banniras ?

C’est un schéma qu’on peut rapprocher de l’apprentissage des langues.  Ne prenez pas peur. Vous n’allez pas devoir sacrifier votre vie. Ouf ! “On sentait presque les flammes de l’enfer sous nos fesses didont.”

Mettez-vous simplement en tête qu’apprendre une langue nécessite du travail. Il n’existe aucune pilule magique.

Je vais même le répéter : il faut pas travailler.

Parler une langue est un projet. Avec des objectifs, des moyens à mettre en place, un calendrier à respecter.

Vous l’aurez compris. Si vous voulez apprendre une langue, il faut se bouger (un peu^^). Mais la bonne nouvelle est que vous ne perdrez pas votre temps. Car je vais vous donner quelques trucs pour optimiser votre apprentissage.

J’ai testé de nombreuses méthodes. J’ai fait des trucs complètement débiles. Mon état d’esprit du moment : “je travaille dur donc je vais réussir” certes mais il y a des limites. J’ai réussis avec l’anglais, mais au bout de combien d’années? J’aurais trop honte de vous dire.

Du genre, apprendre le dictionnaire en anglais….ça ne m’a pas mené très loin. Mais pourtant j’étais convaincue que j’avançais.  Oui j’avançais dans la connerie. Quel est le pourcentage de mots non utilisés dans un dictionnaire? Vous ne savez pas? Moi non plus. Mais si on fait un petit exercice et qu’on regarde une page au hasard, que trouve-t-on?

  • Ourthe
  • ose
  • ouvert
  • outrancier
  • ouvrage
  • ouvrant
  • ouvre-boîte
  • ouverture
  • ouvrée
  • ovaire
  • ouvriérisme

Hum ?! Réfléchisssssement. Quelle est ma probabilité d’utiliser ces mots un jour? Il est vraiment nécessaire de répondre à cette question?

 

QUESTION LANGUE

 

Bon, on va mettre ça sur le compte de mon jeune âge.

J’imagine bien que vous n’êtes pas un maso et jamais ne vous viendrait l’idée d’apprendre le dico.  Et c’est inutile. En revanche, à force de tester des choses, je sais ce qui fonctionne vraiment. Et cadeau je vous donne les 3 trucs indispensables :

1-Soyez régulier

La semaine dernière j’ai appris cette phrase en allemand :  Übung macht den Meister. Une de mes phrases favorites (oui encore une^^)

Qui signifie : la pratique rend expert. Ce n’est pas un secret. Mais je constate souvent qu’on se cherche des excuses un peu trop facilement. Je vous en parle davantage par ici 🙂 Les 10 pires essssscuses qui nous empêchent d’apprendre une langue.

Notre expertise est pourtant à portée de main.

Mais à cause d’excstacles (excuse-obstacles) du genre :

“Je ne suis pas douée pour ça”

“Je n’ai pas le gène des langues”

“J’ai toujours été nul à l’école”

“Je ne sais pas comment faire”

Notre expertise s’enfouit tout entière dans les sables mouvants. Pour s’en sortir, arrêtez de gigoter et réfléchissssement.

Pour être bon dans quelque chose, il faut pratiquer. Tous les jours.

La régularité est la clé de votre succès.

Quel est le bénéfice de ‘”je ne suis pas douée” => rien. Exactement. Vous êtes résigné, vous ne faites rien. Mais je vous demande d’être un bon sceptique pour reprendre les termes d’Oliver Roland, auteur du livre : Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. Livre qui va vous retourner le cerveau d’ailleurs. Regardez les commentaires en cliquant ici, vous verrez 😉 

 

Posez-vous des questions. Vous pensez ne pas être doué. Très bien. Voyez-y une opportunité. Que va-t-on faire pour surmonter ça?

  • Et si on en parlait à d’autres qui sont passés par cette étape?
  • Et si on cherchait des informations sur le sujet?
  • Et si on lisait?

Vous découvrirez une mine d’or. Et ça vous aidera à trouver des solutions. Ne restez pas seul. Allez toujours chercher des infos même si vous êtes convaincus de vos idées.

Josh WAITZKIN, débutant, est devenu champion du monde de Tai Chi. Il a écrit un excellent livre sur l’Art d’apprendre. Il explique comment il a appris à apprendre et à pratiquer pour atteindre l’excellence.

En route, voici votre programme des 80 prochaines années

Jour 1-je pratique une langue

Jour 2-je pratique une langue

Jour 3-je pratique une langue

Jour 4-je pratique une langue

Jour nième-je pratique une langue

2-Parlez

PARLER UNE LANGUE

 

J’en ai déjà parlé dans cet article mais c’est pour votre bien. Je ne le répéterai jamais assez.

Il faut parler.

Benny Lewis, Fluent in 3 months nous dit même qu’il faut parler dès le premier jour.

  • Quel est votre objectif ?
  • Pourquoi vous voulez apprendre une langue ?

Ce n’est pas pour rester tout seul dans votre coin et lire des livres en grec ancien, n’est-ce pas? Si? Dommage, vous allez louper tout le fun d’une langue.

Je me souviens encore d’un de mes premiers voyages. Seulement 18 ans. Je suis partie seule au pays des taureaux et de la paella. Les premiers soirs, je voulais rester tranquille en pyj’ à la maison pour étudier. C’était un jour en semaine quand même. Oh! Puis au bout du 3ème jour (c’était presque le week-end), ma colloc’ allemande avec qui je vivais chez une vieille folle réussi à me sortir. Wooooow ! C’était le début de l’aventure.

Botellón dans un appart’ erasmus, un verre de sangria à la main , je découvris le monde (littéralement). Un norvégien qui parle espagnol, un espagnol qui parle français, une suisse qui devint ma meilleure copine, des belges qui m’ont refourgué leur accent -revenir d’Espagne avec l’accent belge, c’est ballot, une Texane, chez qui j’ai squatté pendant deux mois 3 ans plus tard au Texas, un hollandais qui vivait dans un château. Et le must, j’ai trouvé mon nouvel appart’, où j’allais emménager 2 jours plus tard, avec 7 personnes en coloc’ de différentes nationalités.

Après cette soirée, à parler avec ce beau monde, découvrir ce melting-pot incroyable, je ne faisais plus la différence entre semaine et week-end. Je voulais apprendre une langue. Parler avec ces personnes était tellement fun et enrichissant que j’en profitais tous les jours.

Inutile de vous dire qu’en une soirée mon espagnol a bondit…était-ce seulement le fait de parler? “L’alcool c’est tabou, on en viendra tous à bout.”

Au lieu de ça, ce soir là j’aurais pu rester seule le nez dans mon bouquin et vivre pendant 6 mois avec la folle.

3-Ayez vos ressources à disposition

 

LANGUES A PORTEE DE MAIN

 

Vous savez que vous devez passer l’aspirateur aujourd’hui. Mais la flemme. ça sera pour demain. Demain arrive, j’ai autre chose à faire ce soir, tant pis ça sera pour demain. Puis demain arrive, oh mais en plus il faut que j’aille le chercher au fond du placard, me plier en quatre pour le sortir, le tuyau va me tomber dessus, pis rooo ça m’énerve, je le laisse au placard.

Vous connaissez ce scénario?

Et si, votre aspirateur était accroché au mur à portée de main ? “Un Dyson à l’appart” Youpi. Il paraît que la maison n’a jamais été aussi aspirée. Le principe est simple.

C’est facile et accessible. Vous n’avez pas le temps de formuler une excuse. Il est déjà dans votre main.

Rassurez-vous je ne vais pas vous apprendre à faire le ménage.

Pour les langues, appliquez l’aspi-dispo. Ayez toujours à portée de main les ressources avec lesquelles vous travaillez régulièrement.

-Un site web, mettez-le dans vos favoris

-Une appli, épinglez là sur la page d’accueil principale

-un journal, laissez le sur votre table de chevet ou sur votre bureau

-un partenaire de langue, déménagez chez lui (j’exagère, mais quand-même)

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire vers la route du succès. Je sais que vous en êtes capable, vous êtes un marathonien des langues.

 

Practice makes perfect.

 

 

N’hésitez pas à partager vos ressentis et expérience dans les commentaires. Je les lirai avec plaisir.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
Pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Je découvre ton blog à l’instant. Il est vraiment top. Hier, j’ai justement commencé à regarder une série en VO mais je n’ai trouvé que le sous-titrage en français. Malheureusement, je crois que ce serait beaucoup plus utile avec un sous-titrage en anglais. Mais ça semble un peu moins facile à trouver! J’ai hâte de te lire!

    • Salut Virginie,
      Woow merci pour ton commentaire ! Le 1er du blog !
      En effet c’est une super idée de regarder des séries dans ta langue d’apprentissage, ça permet d’apprendre de manière ludique.
      Pour les sous-titres je peux te conseiller d’utiliser netflix, tu peux choisir l’audio et les sous-titres dans plusieurs langues. Netflix fait partie de ma routine des langues au quotidien, même si je ne regarde que 10 minutes.
      Sur Youtube tu peux aussi regarder des vidéos avec les sous-titres en cliquant sur l’icone rectangulaire à droite. Perso j’aime bien regarder des conférences Tedx.
      J’espère avoir pu t’aider.
      A bientôt 🙂

      • Bonjour Lauriane,

        Super l’idée de Netflix, je vais le passer en anglais sous titré anglais dès demain (non je ne procrastine pas en repoussant à demain, mais il est 23h14, donc je me l’auto-tolère 🙂 )

        Pour TEDx, je le fait déjà, et en effet, c’est cool 🙂

        A bientôt.

        PS : j’ai téléchargé ton bonus, je l’ai lu (c’est motivant), j’ai regardé ton blog, ton facebook, je suis à fond 😀

        • Salut Matthieu,

          Ahah très bonne idée, je t’autorise cette “auto-tolération”
          Oui j’adore TEDx, tu te cultive et en plus t’améliore ton anglais, c’est tout bénèf !
          Ravie de pouvoir te donner la motivation et un grand MERCI pour ton feedback pour le bonus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *