comment améliorer sa concentration pour une meilleure mémorisation

Comment améliorer sa mémorisation et rester concentré pour apprendre efficacement une langue étrangère?

« La bonne mémoire ou la mauvaise mémoire n’existent pas. Il n’y a que des mémoires entraînées et des mémoires non entraînées ». Cette phrase de Jim Kwik résume parfaitement l’objet de l’article d’aujourd’hui ! Bonne nouvelle, votre problème n’est pas la mémoire ! De fait, nous détruirons ce mythe ensemble avant de voir comment rester concentré pour apprendre efficacement. Ces conseils sont bien entendu valables pour l’apprentissage d’une langue, mais aussi pour toute autre tâche qui vous demande de la concentration en continu.


Cliquez sur play pour regarder la vidéo ou écouter le podcast.

Abattons ce mythe de la mauvaise mémoire : c’est une conséquence et pas la cause du problème !

 

Vous pensez que vous avez une mauvaise mémorisation des langues et que vous ne pourrez jamais rien y changer ? Détrompez-vous ! On pense qu’on a du mal à apprendre parce qu’on a une mauvaise mémoire, alors qu’en réalité, cette croyance limitante est la conséquence du problème. Mais alors, pourquoi vous ne parvenez pas à apprendre une langue efficacement ?

 

Difficile de rester concentré pour apprendre efficacement ? C’est le signe qu’il faut changer de méthodologie !

 

Comme je vous l’expliquais, le fait de se sentir dispersé et distrait au moment d’apprendre, ce n’est pas de votre faute. C’est tout simplement votre cerveau qui vous dit « cette tâche ne me dit rien qui vaille… Je te propose plutôt de consulter Instagram/partir dans tes pensées/réfléchir à ton prochain week-end, ça m’a l’air plus chouette, non ? ».

 

La solution pour se recentrer sur son objectif d’apprendre une langue, c’est de rendre ses sessions mentalement plus stimulantes que tout le reste ! En d’autres mots, pour réussir à rester concentré et apprendre efficacement, il est nécessaire de vous A-MU-SER !

 

Ce n’est pas ce qu’on a l’habitude d’entendre. En général, apprendre est assimilé à une certaine souffrance. Pourquoi ? La méthodologie à l’école, c’était (en gros) « tais-toi et remplis ta tête, ne cherche pas à comprendre ». Résultat : puisque nous sommes plongés dans la scolarité pendant toute notre enfance, on pense que l’apprentissage doit forcément être mentalement douloureux. Je connais d’anciens camarades de classe qui répétaient 7 fois leurs cours le soir pour les retenir… Et vous, c’est quoi la technique de mémorisation la plus marquante que vous appliquiez à l’école ? J’attends vos commentaires !

 

Tout cela pour dire que si le vocabulaire ne rentre pas malgré tous vos efforts ou que vous jugez que votre oral reste peu satisfaisant, pas de panique : on abat le château des croyances limitantes et on change de méthodologie !

 

Dans notre quotidien surconnecté, pas facile de rester concentré sur une tâche de manière prolongée

 

Vous aussi vous l’avez entendue cette phrase : « quand j’étais petit, j’allais dehors et je m’amusais avec un bout de bois pendant des heures » ? Aujourd’hui, c’est une autre histoire. Nous sommes dans une société qui ne laisse plus une seule seconde à l’ennui. Télé, plateformes de vidéos comme Netflix ou YouTube qui offrent des millions d’heures de divertissement, les réseaux sociaux qui nous connectent 24 h/24 h avec nos proches, mais aussi avec nos collègues et le boulot. On a l’impression que nous sommes tout le temps en alerte.

 

STOP ! Pour développer votre concentration, il faut vous éloigner de ces sollicitations. Pourquoi ? Prenons un exemple très simple : vous avez terminé votre journée de télétravail, vous décidez de vous vider un peu la tête en ouvrant votre carnet de vocabulaire d’anglais. Dans votre tête, vous avez encore le travail… Là, vous recevez une notification de votre maman qui vous demande si vous allez bien. Puis une autre de votre bande de potes qui veut faire un apéro Zoom. Et vous vous souvenez d’un message auquel vous n’avez pas répondu sur Instagram. Votre conjoint vous interpelle depuis le salon…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Astuce pour Apprendre une Langue Rapidement

 

Bref, une heure est passée, vous n’avez toujours pas prononcé un seul mot d’anglais. Vous mettez encore plus d’effort à la lecture de vos mots de vocabulaire, et vous vous rendez compte que plus vous vous acharnez, moins vous y arrivez. Résultat : vous laissez tomber et reportez votre leçon à demain. Le problème, c’est que demain, ce sera la même chose qu’hier, vous n’aurez pas le temps ! Et au fur et à mesure, vous perdez votre confiance en vous et vous finissez par vous dire que l’anglais n’est pas fait pour vous.

 

comment parler une langue rapidement en améliorant sa mémorisation

 

Reprendre confiance en soi pour optimiser sa mémorisation : Le Marathon des Langues vous accompagne

 

L’équipe du Marathon des Langues comprend tous les enjeux de votre apprentissage d’une langue. En anglais ou en espagnol, on a tous été traumatisés par les verbes irréguliers à apprendre par cœur ou les verbes à diphtongue à mémoriser.

 

Avant de vous enseigner une langue, nous vous donnons les outils pour que vous trouviez votre propre étincelle, la raison qui vous accrochera à ce plaisir quotidien d’apprendre une langue. Pas parce que vous aurez des contrôles notés, mais parce que vous en aurez ENVIE. C’est ça qui change tout ! Nous commençons par vous redonner confiance en vous avant tout. Apprendre efficacement n’est pas une souffrance, c’est le bonheur. Vous vous apercevrez que votre mémoire deviendra votre meilleure amie, car vous associerez des souvenirs positifs de cet apprentissage. Tout simplement.

 

Comment faire pour bénéficier de cet accompagnement complet ? Lisez tous les avantages de notre marathon d’anglais : cette formation vous permet de reprendre les rênes et de rester focalisé sur votre objectif pour apprendre efficacement. Grâce au marathon d’anglais (qui existe aussi pour en espagnol), vous gagnerez la confiance nécessaire pour progresser et débloquer enfin votre oral. Finie la honte liée au système scolaire, bonjour la bienveillance vertueuse !

 

formation marathon d'anglais sur plusieurs supports

 

Quelques conseils de développement personnel pour vous aider à rester concentré pendant l’apprentissage d’une langue

 

Parfois, une bonne méthodologie ne suffit pas à rester concentré pour apprendre efficacement. Et si je vous donnais quelques pistes pour maximiser votre pouvoir de mémorisation ?

 

Conseil n° 1 : faites du sport : Oui, c’est contre-intuitif, mais ça MARCHE !

 

Pour apprendre plus efficacement, faites du sport avant votre session d’apprentissage de langue. C’est très étrange, mais pour le pratiquer tous les jours, je peux vous dire que c’est radical ! Alors, attention, pas besoin de courir un marathon ou de faire une heure de cardio pour voir votre mémoire boostée.

 

Cinq à dix minutes de sport suffisent pour vous remplir d’énergie et préparer votre cerveau à maximiser vos capacités d’apprentissage. Que cela soit de la course, du vélo d’appartement, des pompes ou de la corde à sauter, faites le test. En plus, la pratique sportive libère des endorphines, donc non seulement vous serez concentré pour apprendre, mais en plus vous vous sentirez heureux : ah la chimie du corps, c’est magique !

 

Conseil n° 2 : envisagez des exercices de cohérence cardiaque

 

La cohérence cardiaque, ce sont des exercices de respiration qui visent à apaiser l’anxiété et améliorer le bien-être. Prenez cinq minutes pour recalibrer votre respiration, les effets peuvent durer plusieurs heures ! Vous trouverez plein de ressources sur le Net concernant la cohérence cardiaque qui vous aideront à vous recentrer sur vous-même et à conscientiser votre état d’esprit. Vous réussirez enfin à vous poser avant une session d’anglais, c’est certain. Ces séances prépareront vos sessions linguistiques afin de rester concentré pour apprendre efficacement votre anglais.

 

Conseil n° 3 : la musique adoucit les mœurs, mais pas n’importe laquelle

 

De la même manière que pour la cohérence cardiaque, la musique que l’on écoute impacte notre humeur. Si la musique classique adoucit littéralement les mœurs, sachez que certaines œuvres ont un super-pouvoir : elles plongent notre cerveau dans une zone d’ondes alpha. Ce n’est pas une blague ! Cette fréquence maximise notre concentration et donc notre mémorisation. La musique baroque permet de se placer dans cet état de conscience optimisé pour un apprentissage efficace dans la concentration intense !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La technique de mémorisation hyper puissante

 

Conseil n° 4 : Les bienfaits de la méditation sont réels et à long terme

 

Vous l’avez entendu partout, à tel point que vous pouvez croire que c’est une simple mode. Pourtant, la méditation n’a que des avantages :

 

  1. amélioration du bien-être ;
  2. stimulation de la concentration ;
  3. réduction des risques cardiovasculaires ;
  4. renforcement de l’immunité.

 

Bien entendu, les effets de la méditation s’observent sur le moyen terme, lorsqu’on pratique quotidiennement. Alors, go ! Choisissez une ou plusieurs de ces pistes pour favoriser la mémorisation d’une langue étrangère, et observez vos résultats dans 3 mois : vous constaterez encore plus d’avantages que le fait de savoir enfin parler anglais, notamment le fait de rester profondément concentré plus longtemps et le ralentissement de votre rythme cardiaque !

 

Besoin d’un dernier coup de boost pour entraîner votre mémoire à rester concentré pour apprendre efficacement une langue ? Allez, je suis sympa, je vous offre quelques idées de ressources pour vous accompagner. Pensez aussi que l’équipe du Marathon des Langues vous propose une formation qui débloque la pratique de l’oral : avec tous ces conseils et la formation Marathon d’Anglais, vos progrès décolleront comme Thomas Pesquet vers l’ISS !

 

concentration maximum pour mémoriser rapidement

 

Rester concentré pour apprendre efficacement : quelques ressources vous aideront à aller encore plus loin dans votre démarche

 

    • Pour optimiser votre concentration, il vous faut aussi déterminer une plage horaire non négociable pour mettre le mode avion, vous couper de toute distraction et entamer votre apprentissage de l’anglais quotidien. Faites un calendrier, mais surtout, apprenez à vous connaître. Quel est le moment de la journée où vous vous sentez le plus productif ? Le matin, l’après-midi, la nuit ? C’est à ce moment-là que je vous conseille de fixer définitivement votre créneau d’anglais (rappelez-vous : non négociable !). Il s’agit de trouver LE moment où rester concentré pour apprendre efficacement vous semble moins difficile. Vous ne savez pas encore à quel moment de la journée vous êtes le plus performant ? Je vous recommande l’ouvrage génial de Michael Breus, Quand ? Il vous aide à savoir votre chronotype, c’est-à-dire vos heures d’activité optimale sur une journée.

 

    • Adoptez la méthode Pomodoro pour maintenir votre motivation et votre concentration dans le temps : il existe aujourd’hui plein d’applications qui vous permettent de vous placer en périodes de concentration intense de 20 minutes coupées par 5 minutes de pause. Il y a aussi des pistes sur YouTube, je pense notamment à quelques vidéos qui vous donnent l’impression d’étudier dans la salle commune d’une maison de Poudlard (#potterheadforever) et les pauses sont des musiques d’ambiance qui rappellent les films !

 

    • L’objectif de cet article, c’est aussi de trouver les meilleures méthodes pour entraîner sa mémoire. Quoi de mieux que le jeu pour ça ? Ne l’ayant pas testé, j’en ai tout de même entendu beaucoup de bien, alors je vous suggère la Memory Box de Fabien Olicard et de Céline Holynski. En plus de vous stimuler sur diverses thématiques (dont l’anglais), ce jeu de cartes vous permet de comprendre comment on mémorise et vous donne encore plus d’astuces pour entraîner votre mémoire à se concentrer sur commande.

 

    • Pour finir, je vous donne une application indispensable si vous aimez le système de gamification dans l’apprentissage. Forest m’a été conseillée par Manon du Marathon d’Anglais, et cette appli a révolutionné l’usage de mon smartphone, en particulier pendant mes sessions d’apprentissage de langue. Vous décidez d’une durée durant laquelle vous voulez ne pas toucher à votre smartphone. Vous plantez une graine, et vous laissez un arbre pousser. Si vous interrompez le temps imparti en activant votre téléphone pendant que vous étudier (et que vous ne parvenez pas à rester concentré pour apprendre efficacement), l’arbre meurt. Le plus dingue, c’est que vous plantez VRAIMENT un arbre quelque part dans le monde via l’organisation Trees for the future. Participer à la reforestation de la planète pour mieux se focaliser pour apprendre à parler une langue, c’est le cercle vertueux ultime !

CET ARTICLE VOUS A AIDÉ, PARTAGEZ-LE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email