6 clés pour avoir confiance en soi

Développer sa confiance en soi pour parler anglais : par où commencer ?

« La folie, c’est de refaire toujours la même chose et espérer un résultat différent ». J’adore cette citation d’Albert Einstein ! Vous vous dites depuis des années que vous êtes nul en langue, et la liste des verbes irréguliers ne rentre toujours pas ? Parfait ! Cela veut dire qu’il vous faut une méthodologie plus adaptée. Mais avant de vouloir apprendre, découvrez comment reconstruire votre confiance en soi pour parler anglais. Je vous donne des astuces qui fonctionnent pour vous convaincre ENFIN qu’apprendre une langue, c’est accessible à TOUS et TOUTES !


Cliquez sur play pour regarder la vidéo ou écouter le podcast.

Devenir son meilleur ami, la clé n°1 de la confiance en soi pour parler anglais

 

Développer sa confiance en soi pour apprendre l’anglais, c’est donc d’abord développer la bienveillance envers soi-même. Ce premier point est crucial à comprendre pour réaliser votre situation actuelle.  J’ai deux questions pour vous !

 

  1. Qu’est-ce qui vous empêche d’apprendre l’anglais aujourd’hui ?
  2. Que diriez-vous à votre meilleur ami s’il vous annonçait qu’il compte apprendre une nouvelle langue ?

 

Je connais les réponses que vous allez donner à ma première question : « je suis trop vieux » ; « j’étais nul en langues à l’école » ; « je n’ai pas de mémoire » ; « je n’ai pas le temps », etc. Quant à ma deuxième question, je sais que si vous êtes un bon ami, vous encourageriez votre pote si vous saviez qu’apprendre une nouvelle langue le rendrait heureux.

 

Vous savez ce qui vous empêche RÉELLEMENT d’apprendre une nouvelle langue ? votre capacité à vous auto-saboter. Vous vous répétez comme des mantras des phrases auxquelles vous croyez maintenant dur comme fer ! Il est temps de consacrer cette énergie à votre RÉUSSITE plutôt qu’à entretenir ces dénigrements, vous ne croyez pas ? Inversons la tendance 🙂

 

  1. Personne n’est nul en langues : vos difficultés passées ne définissent ni votre présent, ni votre avenir. Il suffit de trouver la bonne méthode pour vous aider à apprendre d’une autre manière.
  2. L’anglais n’est pas inné. Même les natifs apprennent leur première langue ! Bon, ils l’apprennent quand ils sont bébés, mais ils l’apprennent avec plaisir et l’erreur fait partie du chemin !

 

Votre première clé pour prendre confiance en vous : commencez enfin à croire à vos succès et laissez tomber le perfectionnisme extrême. C’est par ici que l’on commence au Marathon des Langues. On déconstruit avec vous ces pensées limitantes, on débloque l’oral en anglais pour démultiplier votre potentiel et VOUS prouver VOTRE valeur !

 

Comment ne plus avoir peur de parler une langue

 

Réussir ses objectifs linguistiques et renforcer son assurance : comment muscler sa discipline ?

 

Muscler sa discipline ? Alors que je viens de vous dire qu’être perfectionniste vous bloquait ? Hé oui ! L’indulgence n’est pas synonyme de laxisme, en tous cas pas si vous voulez apprendre l’anglais. Mais qu’est-ce que ça veut dire « muscler sa discipline » ? Et pourquoi la discipline aide à avoir confiance en soi pour parler langlais ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Apprendre une langue quand on est paresseux

 

Concrètement, entraîner sa discipline, c’est s’imposer UNE action qui ne sera absolument pas négociable avec vous-même ni les autres. Vos enfants, votre moitié ou votre fatigue n’auront pas le dernier mot sur ce repère. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin de 2 heures de pratique quotidienne pour muscler sa volonté. 15 minutes par jour, c’est le temps que vous vous engagez à bloquer pour apprendre l’anglais, quel que soit le jour.

 

Vous vous apercevrez très vite que cette habitude est bénéfique pour vous donner la confiance dont vous avez besoin pour progresser. Plus vous réussirez à tenir ce temps dédié à l’anglais, plus vous vous sentirez assuré. Attention, si jamais vous deviez louper un jour d’action, ne vous flagellez pas ! Je vous donne quelques astuces pour consolider votre discipline dans la bienveillance ici.

 

Ne cédez plus à la procrastination : fixez ce repère non-négociable dès maintenant ! Cette action quotidienne est une brique qui construit votre podium personnel 😉

 

L’astuce insoupçonnée pour devenir meilleur en anglais : se mettre au sport !

 

Whaaat ? Je vous vois grimacer d’ici, haha ! Je vous le garantis : le sport est magique pour votre self-confidence. En plus, ça va de pair avec muscler sa discipline : qu’il pleuve, qu’il vente ou que le petit dernier fasse ses dents, bougez ! Même si c’est marcher, vous verrez que le sport fait DU BIEN à votre moral.

 

Vous savez ce qu’on appelle l’état de flow ? C’est cette concentration intense pendant laquelle on ne voit pas le temps et on a l’impression d’être un super-ordinateur. Le sport vous aide à atteindre cet état d’esprit. Et croyez-moi, c’est un sentiment incroyable qui pèse sérieusement dans la confiance en soi pour parler anglais !

 

Alors effectivement, il y a des périodes, pour tout le monde, où le sport n’est plus une priorité pendant plusieurs semaines. Ça arrive. Parfois, la malbouffe et les idées pas très cools reviennent grignoter nos miettes de volonté.

 

La solution dans ce cas, c’est de pimenter sa routine sportive avec un peu de challenge, de difficulté. Pas trop pour ne pas vous décourager, juste ce qu’il faut pour vous donner envie de vous dépasser, de passer à l’action. Et vous allez voir, progressivement, votre mental d’acier reviendra de plus belle pour devenir bilingue en vous amusant ! Ah les bienfaits du développement personnel !

 

Si vous bloquez sur un dossier pro, si le quotidien est particulièrement pesant et surbooké, mettez un STOP.

 

Enfilez vos baskets et allez marcher ou courir 30 minutes. Quand vous reviendrez à votre obstacle, il vous semblera plus facile de vous y attaquer. Et en plus, mettez vos écouteurs sur la route pour vous plonger dans un podcast en anglais. À votre retour, vous aurez accompli votre repère sportif ET l’action non-négociable de votre routine d’anglais : VICTOIRE !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Améliorer son ANGLAIS : voici mes 17 Conseils

 

6 astuces pour booster sa confiance et parler une langue

 

S’entourer de personnes bienveillantes pour s’accomplir dans l’apprentissage d’une langue

 

Vous connaissez l’adage « le positif attire le positif » ? Dans les relations sociales, c’est hyper important de s’entourer de personnes qui vous poussent vers le haut.  Alors non, personne n’est au TOP-NIVEAU-POSITIVE-ATTITUDE 365 jours par an. Mais l’optimisme, les encouragements, la bienveillance… Entourez-vous de ces personnes solaires qui collent le smile dès qu’elles vous disent bonjour ! Laissez tomber votre voisine monsieur Michu qui se plaint de la météo, de son chien, des jeunes, de la vie… Que vous l’écoutiez ou non, il ne changera pas d’avis, votre combat est vain 😀 !

 

Encore une fois, l’équipe du Marathon d’Anglais est votre bulle d’énergie, laissez-vous emporter par ce tourbillon de motivation ! Être positif, c’est entraîner les autres à OSER et à sortir de leur zone de confort sans peur du jugement. En plus, c’est un véritable cercle vertueux : on renvoie ce qu’on reçoit. Voilà une raison supplémentaire d’éconduire gentiment monsieur Michu ! Ne me dites pas merci ;).

 

Prendre confiance en soi pour parler anglais, c’est profiter de la grande nouveauté de notre formation pour devenir anglophone : nous avons créé les « bubble teams » ! Ces bulles de 4 élèves du Marathon d’Anglais discutent ensemble et pétillent d’idées, d’encouragements pour progresser et parler anglais ! Vous voulez bénéficier de ce boost pour apprendre l’anglais avec plaisir et motivation ? Consultez vite notre programme complet du Marathon d’Anglais par ici.

 

présentation du marathon d'anglais

On récapitule en 6 points ! Comment et pourquoi développer sa confiance en soi pour parler anglais ?

 

Par où commencer pour construire sa confiance à apprendre une langue ?

  1. STOP aux croyances limitantes,
  2. BIENVENUE à la bienveillance envers soi-même.
  3. Se fixer un repère quotidien non-négociable pour muscler sa discipline et booster son assurance.
  4. Se fixer des défis stimulants
  5. Faire du sport pour remettre les idées au clair et repartir avec l’envie brûlante de réussir.
  6. S’entourer de personnes qui veulent notre bien et qui nous poussent à aller plus loin, plus haut, plus fort… Sans nous juger !

 

Vous me connaissez, j’aime être 100% honnête. Alors sachez que la confiance en soi pour parler anglais, ce n’est jamais acquis. L’assurance se travaille, et parfois flanche. Les jours ou les semaines sans, ça existe. Ce n’est pas parce que vous appliquerez tous ces conseils que vous ne connaîtrez plus jamais de période de mou.

 

En revanche, garder tous ces conseils en tête vous aidera considérablement à vous sortir de ces moments un peu difficiles. Vous allez plus facilement relativiser car vous savez que vous allez bientôt rebondir. Par ailleurs, savoir comment entretenir sa confiance vous permettra de renforcer encore ces moments de motivation totale.

 

En plus, si vous êtes bien entourée, vous aurez de l’aide bienveillante et sans jugement pour vous remotiver et repartir avec la niaque ! Si vous devenez un élève du Marathon d’Anglais, votre Bubble Team et notre équipe de choc seront là pour vous donner des défis que vous aurez ENVIE de relever pour enfin parler anglais ! Prêt à relever le défi ?

CET ARTICLE VOUS A AIDÉ, PARTAGEZ-LE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email