Exercice de Prononciation en Anglais

Exercice de Prononciation en Anglais

Vous en avez marre de ne pas vous faire comprendre ? Vous avez pourtant l’impression de bien prononcer “through” ! Ah quelle galère ce fameux “TH”. Je vous rassure, j’ai encore du mal à prononcer ce son en anglais. Pas facile en tant que francophone qui apprend l’anglais. C’est pourquoi je vous propose de découvrir aujourd’hui comment améliorer votre prononciation, avec des exercices de prononciation en anglais. 

Prononcer en anglais quand est français

Prononcer l’anglais quand on est français n’est pas facile. Pourquoi ? Car il y a de nombreux sons en anglais qui n’ existent  pas en français. Notre mâchoire ne connaît pas ses sons. Elle ne sait pas comment s’articuler. Prononcer le “thriller” c’est comme faire de la gymnastique de bon matin. Ça raccroche. Rassurez-vous, c’est normal.

Imaginez un bébé quand il commence à parler dans sa langue maternelle. Il ne prononce pas bien. Seuls ses parents peuvent le comprendre. Mais avec les années, vous finirez (heureusement) par le comprendre aussi. Quand on démarre dans l’apprentissage d’une langue (langue maternelle ou pas) on doit apprendre de nouveaux sons.

C’est nouveau et c’est normal de ne pas bien prononcer au début. Comment fait on alors pour bien prononcer en anglais ? C’est ce que l’on va voir tout de suite.

 

Comment prononcer en anglais ?

Pour se faire comprendre en anglais, il faut savoir comment bien prononcer. Il ne faut surtout pas négliger cet aspect de la langue. Et pour bien prononcer, voici quelques règles d’or à respecter.

1. Écouter

Avant d’essayer de prononcer des mots, écoutez-les. Cela évitera de les prononcer à votre sauce. Et, comme nous sommes de vraies éponges (on répète ce qu’on entend), immergez-vous d’audio en anglais pour savoir comment se prononcent les mots. Découvrez ici 10,5 podcasts en anglais pour créer cette immersion “anglilistiquecophone”.

Mais quand je dis “audio”, je ne parle pas du son robotique qui va vous faire un “He-llo”. Dans la vraie vie, le “He-llo” du robot n’a rien à voir avec le “Hello” des natifs. Écoutez du “vrai” anglais via des séries sur Netflix, la télévision, des films, de la musique ou encore des podcasts en anglais. Découvrez d’autres ressources en anglais ici.

2. Prononciation des lettres

Vous connaissez votre alphabet ? Il serait peut-être pas mal de commencer par là. Il faudra écouter la prononciation en anglais et répéter les sons de chaque lettre, surtout ceux qui n’existent pas dans notre langue.

3. Prononciation des mots en anglais

Bravo, vous connaissez les sons de l’alphabet. Mais attention, ça ne suffit pas pour bien parler anglais. Car vous avez déjà dû remarquer que l’association de certaines lettres, autrement dit les syllabes, donne un son différent des lettres apprises dans l’alphabet. En plus, des fois certaines lettres ne se prononcent pas.

Par exemple : “Know” on ne dit pas “KKKKnao” mais “nao”

Si vous avez un doute sur la prononciation d’un mot, vous pouvez utiliser les dictionnaires de prononciation comme Forvo.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les 3 piliers de la réussite quand on apprend une langue

3.Écoutez-vous

De peur de mal prononcer, il arrive qu’on “prononce” dans notre tête. Est-ce que ça vous est déjà arrivé ? J’en suis presque sûr. Dans notre tête, ça a l’air clair et facile à prononcer. Mais voilà, quand il s’agit de le dire à voix haute, c’est une autre histoire. Et encore pire, quand il y a un interlocuteur en face.

Si vous voulez savoir si vous prononcez correctement, écoutez-vous avec un dictaphone ou avec des applis comme Auphonic, Ferrite ou Audacity. Vous pourrez ainsi vous écouter et ajuster votre prononciation.

4. Méthode Perroquet

Répétez ! Répétez les mots jusqu’à ce qu’ils soient bien prononcés. C’est en pratiquant que vous vous améliorez. Vous vous souvenez de la mâchoire ? Il faut l’habituer à ses nouveaux sons. Et plus vous l’habituerez, plus elle saura comment prononcer les mots.

5. Repérez l’intonation

Attention ! Savoir prononcer, c’est bien. Mais, et oui il y a un mais. Il faut aussi repérer l’intonation des mots. Si vous ne savez pas bien “intoner” (n’existe pas hihi) vos mots, alors on ne vous comprendra pas non plus. L’accent peut se trouver au début, au milieu ou à la fin du mot. Repérez cela avec le 1er point, en écoutant un maximum la langue via l’audio.

Vous pouvez apprendre les règles d’intonation, si cela vous chante. Mais perso, connaître les règles par coeur, je trouve ça chiant, surtout qu’il y a de nombreuses exceptions. Vous gagnerez votre temps à écouter et répéter les mots.

6. L’accent

Quand j’étais en Australie après quelques années de pratique en anglais et un niveau “correct”, quand on me disait “bonjour comment ça va ?” J’étais “whaaaat? ”

Qu’est-ce qu’il me raconte celui-là ? Je vous jure ça ressemblait à “Hey o’r u ing mayte”. En fait, en anglais c’est “Hi, how are you doing mate ?”. Mais l’accent est très différent de celui que je connaissais déjà : américain, et en plus ils ont tendance à bouffer les mots. Je n’étais pas préparée à cela.
Je vous recommande alors si vous envisagez de voyager en Écosse, en Australie ou aux États-Unis par exemple, de vous préparer à cet accent, car vous pouvez être surpris.

Bon d’accord, c’est bien beau tout ça mais concrètement comment on fait ?  Minute papillon, je vous propose maintenant des exercices de prononciation, juste en dessous pour une mise en pratique immédiate.

 

Exercices de prononciation en anglais 

Vous êtes encore là ? Wow des Warriors de la prononciation. Je vous félicite car vous avez compris que la prononciation est indispensable pour bien se faire comprendre auprès de locuteurs natifs. Vous pouvez avoir un niveau C1 à l’écrit (niveau de langue avancé selon le cadre européen commun de référence des langues) mais si vous avez délaissé la prononciation, j’ai le regret de vous dire que pour parler et surtout pour vous faire comprendre, ça va être une grosse galère ! Pour éviter d’avoir l’air d’un mec bourré à 5H du matin qui essaie de parler anglais, alors je vous propose les petits exercices de prononciation suivants.

 

1.Prononciation de l’alphabet en anglais

L’infographique ci-dessous vous présente un petit jeu interactif pour bien prononcer l’alphabet avec l’alphabet phonétique international anglais (API anglais). Retrouvez davantage de conseils de prononciation ici

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment apprendre une langue sans partir à l'étranger?

Alphabet Phonétique International (API) anglaisL'Alphabet Phonétique international anglais (API anglais)

 

2. Écoutez avec Youglish

Rendez-vous sur le site de prononciation Youglish et écoutez l’anglais en ligne. C’est comme un Youtube mais spécialement dédié à la prononciation anglaise. Ce site est génial, car vous pouvez écouter tous les mots possibles, et même choisir l’accent british, américain ou australien.

Il suffit d’entrer le mot voulu dans la barre de recherche puis Youglish vous propose des milliers de vidéos contenant ce mot. Vous pouvez l’écouter à souhait car il est prononcé par différentes personnes.

De plus, Youglish vous propose la phonétique et des mots de la même famille en dessous des vidéos.

 

 

3. Votre mission “prononciation” cette semaine

Choisissez 3 mots qui vous posent problème en anglais. Ou dont vous n’êtes pas sûr de la prononciation. C’est bon, vous avez trouvé ?

Ensuite, si vous avez un iPhone allez sur l’application “note” déjà dans votre smartphone (pas nécessaire de la télécharger). Ouvrez une nouvelle note, puis en bas à gauche cliquez sur le micro, choisissez la langue (préalablement paramétrée dans vos réglages) en cliquant sur le globe puis prononcez vos mots.

Vous allez tout de suite voir si vous êtes compris ou pas 😉  Si vous n’avez pas d’Iphone, vous pouvez télécharger une application “dictaphone” sur votre portable.

exercice prononciation anglais

4.Parlez avec Tandem

Tandem est une application pour chatter avec des partenaires linguistiques. Des natifs qui peuvent facilement corriger votre texte grâce à l’option “correction”.

Mais ce qui est excellent dans cette app’ est que vous pouvez vous enregistrer en parlant, vous réécouter et décider si vous envoyez votre audio à votre interlocuteur. Il pourra ensuite vous corriger oralement. C’est comme un appel en différé.

Vous avez aussi cette option sur le Messenger Facebook, néanmoins vous ne pouvez pas vous réécouter avant de l’envoyer.

prononcer anglais tandem

 

 

5. Hi Native

Utilisez Hi Native pour demander à ce qu’on corrige votre prononciation en anglais. C’est une application dédiée aux questions que vous pourriez avoir au sujet des langues.

 

 

6. Écoutez et répétez

 

D’autres exercices de prononciation disponibles ici.

Quel exercice de prononciation avez-vous choisi ? Perso mon préféré c’est le site de prononciation en ligne > Youglish. Dites-moi dans les commentaires.

La formation d’anglais ouvrira bientôt ses portes, inscrivez votre prénom et adresse mail pour être informé en avant-première

FORMATION ANGLAIS

Parlez anglais dans 6 mois,

pas dans 10 ans

Entrez votre adresse mail et prénom ci-dessous pour être prévenu de l'ouverture de la prochaine formation

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 253
    Partages
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. L’anglais est souvent vu comme une langue facile à apprendre, mais je trouve que sa vraie difficulté est vraiment dans la prononciation ! Elle a subi tellement de changements vocaliques au cours de l’histoire que les lettres ne nous donnent plus vraiment d’infos sur la prononciation d’un mot…

    Hormis les sons évidents qui ne sont pas dans la langue française (“th”, “r”), je trouve que les voyelles sont particulièrement traîtres si on n’y fait pas attention. Par exemple, en tant que français, on tombe facilement dans le piège de mélanger les prononciations de beach et bitch (et là, c’est le drame ;)). Pour ça, l’IPA est en effet un excellent outil pour voir la vraie prononciation d’un mot, quand nos oreilles elles, nous trompent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *