Le Finnois

 

finnois

J’ai eu l’honneur de rencontrer Pierre Blanchon. Je pense que vous le connaissez peut-être déjà ? Si ce n’est pas le cas, je voulais absolument vous le présenter.Pierre est un heureux polyglotte. Il parle anglais, italien, finnois, japonais, allemand. Ouuf je reprends mon souffle, rien que ça. C’est l’auteur du site Le Monde des Langues. Sur lequel, il vous donne des tas de conseils pour apprendre une langue efficacement. Mais, comme je suis curieuse, je lui ai demandé de nous accorder quelques minutes pour en savoir plus sur le finnois. Pas commun, n’est-ce pas ? J’ai décidé d’en savoir plus, pour le partager avec vous. En route pour le finnois, et peut-être jusqu’aux aurores boréales, qui sait ? 🙂

 

Où parle-t’-on Finnois ? (elle a l’air bête cette question)

 

Qu’est-ce que cette langue ? Le finnois ? C’est la langue officielle de la Finlande. Ça nous avance bien, pardi !

Seulement de la Finlande ? Non.

C’est aussi la langue officielle de la Carélie. Une république fédérale en Russie. Un voisin de la Finlande.

 

carelie

 

Oui oui, c’est une langue vivante. Elle est quand même parlée par 5 millions de locuteurs. C’est plus qu’en espéranto, dont je vous parlais ici avec ses 100 000 de locuteurs.

Je vous propose même de dire vos premiers mots en finnois aujourd’hui dans cet article. Lisez la suite pour découvrir le kit finnois.

 

Spécificités du finnois

 

À l’inverse de ses cousines, langues européennes, le finnois ne fait pas partie du socle des langues “indo-européennes”. Pierre a écrit un article très détaillé sur ce sujet ici.

Le finnois est de la famille des langues finno-ougriennes.

À quelle langue elle ressemble ? À l’estonien. Ahah on est avancé avec ça. D’après Pierre, c’est ce qui la rend unique, car elle ne ressemble à aucune autre.

Ce côté exotique semble la rendre plus difficile. Car nous n’avons pas de point de comparaison.

La similarité qu’on pourrait trouver avec notre langue est son alphabet.

En effet, le finnois partage le même alphabet, avec 3 lettres supplémentaires.

image

Maintenant, un sujet que nous n’aimons pas généralement. Les déclinaisons. Euh oui, le finnois en possède.

Et pas qu’une seule. On en compte 15 officiellement.

Ahhhhh, je sais, ça peut faire peur quand on débute dans une langue. Mais Pierre nous explique dans la vidéo comment faire pour les aborder. No panic.

Puis, il ne faut pas se bloquer avec ces fameuses déclinaisons, car il y a des aspects faciles en finnois. Oui, ‘vous jure.

Lisez la suite pour les découvrir.

 

Facile le finnois ?

 

Ouiiii pour de vrai, il y a du facile en finnois.

Son écriture phonétique, par exemple. Cela signifie que ça s’écrit comme ça se prononce et ça se prononce comme ça s’écrit. Ça ne vous parle peut-être pas de prime abord.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Défi russe 365 : bilan après 1 mois

Mais je vous assure que ça facilite grandement l’apprentissage.

Si vous apprenez l’espagnol, vous savez de quoi je parle. Si on dit : “como estas tu ?” “On écrit como estas tu ?” Pas possible d’être plus logique.

Comment vous prononcez “through” en anglais ??? Hum, peut-être que cet exemple est plus parlant. Même avec un niveau avancé en anglais, c’est toujours compliqué de prononcer ce mot.

Du moins, pour ma part c’est le cas.

Pour rester dans la prononciation, pas de question à se poser. La première syllabe est toujours accentuée.

 

Petite mise en garde sur la notion de facilité :

Aucune langue n’est facile ou difficile. C’est une notion relative et surtout subjective.

La difficulté dépend de la distance qu’on peut avoir avec la langue.

Si on est espagnol, il sera plus facile d’apprendre le portugais que le russe. Si on est finnois, il sera plus facile d’apprendre l’estonien que l’espagnol.

C’est une question de distance.

 

Pourquoi apprendre le finnois ?

 

Le choix d’apprendre une langue par rapport à une autre dépend uniquement de vos objectifs. Mais, je pense que c’est un levier très puissant pour se distinguer de la masse.

Pourquoi apprendre l’anglais, ou l’espagnol ?

Parce que tout le monde le fait ? Oui c’est intuitif, d’accord.

Mais pourquoi suivre le troupeau de moutons, quand vous pouvez aller en sens inverse ?

On remarque ceux qui font différemment aujourd’hui. Surtout, que c’est de plus en plus difficile de sortir son épingle du jeu.

Il y a une dizaine/quinzaine d’années, (oui je fais ma vielle bouuh) on remarquait à l’embauche celui qui avait voyagé dans plusieurs pays et qui parlait anglais et espagnol.

Aujourd’hui, c’est devenu commun. Comment choisir parmi 10 personnes faites dans le même moule ?

Alors que, vous avez la possibilité de vous en extraire ? Apprendre le finnois, vous permettrait d’être remarqué et vous ouvrir à des opportunités auxquelles les autres n’auront pas accès.

Rappelez-vous que plus, vous êtes rare, plus vous êtes cher 😉

Bien que ce ne soit pas une langue très répandue, Pierre nous dit que les ressources sont très accessibles.

Il nous en recommande quelques-unes juste en dessous.

 

Les ressources pour apprendre le finnois

 

Pierre, pour améliorer ses compétences en finnois, a testé les méthodes suivantes.

La méthode Assimil

Je vous la recommande souvent, car je l’ai testée avec l’espagnol, le portugais et l’allemand. Et visiblement, sa pertinence se poursuit avec le finnois.

Si, vous voulez vous lancer avec le finnois, arrêtez de procrastiner. Et, lancez-vous dès maintenant en commandant la méthode Assimil juste en dessous.

C’est un lien affilié, cela signifie que je percevrai une petite commission, si vous passez par ce lien. Merci à vous pour votre soutien, cela me permet de continuer à écrire tout le contenu gratuit du blog 🙂

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Apprendre l'Anglais Facilement l 4 Piliers Indispensables

 

 

Memrise

C’est une application qui permet d’apprendre plusieurs langues, dont le finnois.

Je l’avais testé pour m’initier au japonais. Mais ça n’a pas duré. Je me suis lassée. Cela s’explique pour deux raisons.

Je n’avais pas d’objectif clair pour apprendre le japonais. C’était simplement de la curiosité. De ce fait, j’ai trouvé l’application joli et bien faite, mais trop répétitive et donc lassante.

Mais, je ne vous conseille pas de vous baser sur cet avis, qui je pense est influencé par mon manque d’intérêt pour la langue étudiée.

J’envisage de tester à nouveau l’application Memrise pour confirmer ou changer d’avis. 🙂

 

Finnish for foreigners

Ce site web, cliquez ici pour le découvrir est un cours dédié pour débutant en finnois.

On y retrouve les termes de base, avec la prononciation.

Une bonne entrée en matière.

 

Les infos en finnois pour débutant

Une fois que vous avez un petit niveau en finnois, vous pourrez lire et écouter les informations en finnois avec YLE Uutiset.

Pierre précise que c’est une bonne ressource quand on débute, car le débit est lent et le vocabulaire limité.

Un grand merci à Pierre du Monde des Langues pour tous ces conseils pertinents et recommandations.

Si vous êtes excités comme une puce, vous ne pouvez plus attendre !

Vous voulez démarrer tout de suite ? Je vous propose dès maintenant une initiation au finnois.

Lisez la suite. À vous les aurores boréales ! Yeeeeah !

 

Sans titre

Vos premiers mots en finnois

 

Vous êtes curieux ? Vous avez envie de vous mettre au finnois ?

Voici ici un petit guide.

Je vous l’ai même préparé sous forme PDF, en cliquant ici, histoire de l’avoir toujours sous la main. Merciiiiii quiiii ? Oui je sais, je sais 🙂 Ça me fait plaisir mes ptits lecteurs.

 

basic kit finnois

 

Vous pouvez télécharger le kit pdf ici gratuitement. En complément, vous pouvez utiliser FORVO pour savoir comment prononcer.

 

Allez, je vous rajoute un mini cours audio YouTube ici :

Musique en finnois

Un peu de culture musicale en finnois.

Vous trouverez sur ce site, le top 10 des groupes finlandais.

Malheureusement, la plupart des groupes chante en anglais. Mais la scène musicale finlandaise me paraît riche et intéressante. Sympa pour la culture.

Pour plus, d’informations sur toute la culture musicale, vous pouvez aussi consulter ce site :

https://musicfinland.com/ : site en anglais, mais très intéressant qui recense toute la culture musicale.

 

J’espère que vous avez aimé cette nouvelle interview. Perso, j’ai encore beaucoup appris. Avez-vous décidé de vous mettre au finnois ? Dites-nous dans les commentaires pour qu’on puisse vous suivre et vous motiver dans votre apprentissage 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 263
    Partages
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *