J’ose pas parler !

jose-pas-parler

 

Aujourd’hui, c’est le septième jour  du défi 30 jours = 30 astuces langue. Cliquez ici pour en savoir plus. Wow déjà. Vous apprenez une langue depuis un moment. Mais, vous avez un problème. Vous n’arrivez pas à parler. Vous n’osez pas parler. Vous souffrez sans doute d’une grave maladie. La barre de pudeur a encore frappé. Voyons ensemble comment résoudre cela avec un plan progressif.

 

Pourquoi j’ose pas parler ?

C’est le problème majeur quand on apprend une langue.

Nous rencontrons une énorme difficulté, au moment d’ouvrir la bouche.

Rien ne sort.

Ça raccroche ! Aucun des mots appris ne sortent.

Pourquoi ce blocage ?

Ça vient de nous. Nous sommes le problème.

Nous n’osons pas parler. Car nous nous jugeons. Nous avons peur du jugement. Peur de faire des erreurs.

Peur de l’échec. C’est normal.

C’est humain. Mais cela se transforme en une barre de pudeur qui nous empêche d’avancer.

Comment faire pour oser ? Comment faire sauter cette barrière ? Nous, nous ne sommes pas des champions olympique à faire des courses de haies. Un marathon d’accord, mais un marathon des langues 😉

Les obstacles, on les shoot. Nahahnah

 

Comment faire pour oser parler ?

Habitude

Pour se débarrasser de cet obstacle, je vous propose un plan d’actions progressif.

Au lieu de sauter de la falaise d’un coup, on va descendre du bord sur les fesses pour commencer. Puis on fera le grand saut en fin de parcours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Jeux concours anniversaire : cadeau à gagner !

Ce plan va nous aider à nous habituer progressivement à notre voix et à notre manière de parler. À mesure des jours, on s’acceptera et la barrière de pudeur se lèvera doucement.

L’idée est de s’habituer à soi pour arrêter de se juger.

C’est comme les photos. Au début, on n’aime pas voir sa tronche en photo. Mais si vous faites des photos tous les jours, et que vous les collez au mur. Vous serez habitué à voir votre bouille. Et, finalité, ok c’est bon je m’accepte.

 

Plan d’actions

Le premier petit pas pour sortir de sa zone de confort, c’est la méthode perroquet. Cliquez ici pour la découvrir.

Ensuite, vous allez communiquer un maximum par écrit via HelloTalk.

Oui oui pour parler un jour, il faut commencer par écrire.

Afin d’écrire les mêmes choses plusieurs fois. Se présenter, plusieurs fois. Dire ce que vous faites dans la vie plusieurs fois.  Parlez de vos goûts au moins 1200 fois.

Après ce petit exercice, vous connaîtrez les bases pas cœur.

Secondo, pensez en anglais dans votre tête.

Redites-vous ce que vous avez appris par écrit. Puis, pensez à vos actions du quotidien. “Je vais aller faire les courses” “j’ai oublié les cornichons”

Maintenant, on va entrer dans le dur.

C’est l’étape où on commence à se parler à haute voix. C’est le même exercice qu’avant. Mais à voix haute.

“Je suis en retard” “je dois m’activer” => bam en anglais, à l’oral, à soi-même.

On va vous prendre pour un fou. Tant pis, à la fin c’est vous qui parlerez anglais.

Now, vous allez vous enregistrer sur un dictaphone.

Et, vous écouter. Ouille je sais, c’est difficile. C’est comme se voir en photo pour la première fois.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   + de 40 ressources pour apprendre l'espagnol

Ce n’est pas grave. On n’est pas là pour se juger, mais pour apprendre.

L’avant-dernière étape, c’est la vidéo.

Filmez-vous en parlant dans la langue. Vous aurez le son et l’image. Encore une fois, ce n’est pas un exercice facile. Mais si vous faites une vidéo par jour pendant 30 jours par exemple 😉 après un mois je vous assure que vous serez habitué à votre voix et à votre image.

Vous serez en plus, plus à l’aise avec vous-même.

Pour reprendre les termes de Mandela, “vous avez peur, mais faites-le quand même”.

Si vous respectez ces étapes, vous serez prêt pour le dernier pas.

L’ultime étape : on va enfin parler avec un natif ! Pour savoir comment trouver un partenaire de langue, vous pouvez checker cette vidéo.

 

Alors prêt à tester ? Si vous doutez de cette méthode, essayez-là au moins. J’espère que vous avez aimé cette nouvelle vidéo. J’attends avec impatience de lire vos commentaires. Et, n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne YouTube pour ne rien rater des prochains conseils.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 271
    Partages
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *