Parler Anglais Facilement en 14 jours Sans Effort

Parler anglais en 14 jours sans effort : ça, c’est du bullshit marketing. Si aujourd’hui, vous voulez : 

  • Parler anglais rapidement,
  • Parler avec un natif sans bloquer à l’oral grâce à une méthode efficace,

Vous êtes au bon endroit ! En lisant cet article, vous verrez que parler anglais est beaucoup plus facile que ce que vous croyez, si vous focalisez votre énergie au bon endroit. 

Mais attention, pas de bullshit ici. ⛔️

Parler anglais en 30 minutes par jour (ça, c’est VRAI)

Je pourrais vous dire que c’est magique et que ma méthode est meilleure que toutes les autres pour vous hameçonner. Mais non, ce n’est pas mon délire. C’est à vous de décider, en lisant cet article, si vous pensez que ma méthode est la plus adaptée pour vous. Car parlons franchement : ici, ce n’est pas le marché du dimanche matin ! Je ne suis pas ici pour vous vendre des tapis. 

Ce que je veux, c’est que vous vous bougiez pour réaliser vos rêves. Et pour cela il suffit de 30 minutes ! Si vous n’êtes pas assez motivé pour consacrer 30 minutes par jour pour vivre une vie qui vous ressemble, alors s’il vous plaît… Fermez cette page tout de suite.

Pas d’action ➡️  Pas de résultat.

L’équation est très simple ! Je peux vous donner le plan d’entraînement, mais je ne peux pas mettre les baskets à votre place. En revanche, si en lisant cette page, ça vous parle et que vous êtes assez motivé pour appliquer ce que l’on va voir ensemble aujourd’hui, alors GOOOOOOO : Action ! 💪

Parlez anglais facilement en 14 jours sans effort !

Voilà maintenant, on est entre nous. 

Car je sais que 70% des gens ont déjà fermé cette page. La plupart des gens veulent qu’on leur raconte des histoires, mais dès qu’il s’agit de se bouger un peu, il n’y a plus personne.

Ah, si ! Il y a vous ! Les 30% des gens qui sont prêts à se bouger pour avoir des résultats !

Bravo ! C’est vous que j’ai envie d’aider. Je sais que les personnes qui rejoignent mes programmes et qui appliquent mes conseils ont des résultats !  

Mangez ce buffet en entier, et votre estomac vous dira non. Apprenez une liste par coeur et votre mémoire vous dira non

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Concrètement, comment on fait pour parler anglais ?

2 mots : UTILITÉ → EFFICACITÉ.

Vous n’allez pas faire un marathon avec des tongs ou avec des bottes de pêche. Pour parler anglais, c’est la même chose : oubliez Brian (in the kitchen), oubliez les verbes irréguliers, oubliez ces traumas de l’école. Apprenez ce qui est vraiment utile !

Parlez anglais facilement en 14 jours sans effort !

Observez ce buffet 👆 Si vous essayiez de le dévorer en entier, votre estomac vous dira non. Ben c’est pareil avec le cerveau : apprenez une liste de vocabulaire par cœur, et votre mémoire vous dira non. 

Aujourd’hui, le problème majeur, c’est que vous êtes submergé par trop d’informations. Vous avez l’impression de ne rien retenir. Votre énergie est éparpillée. C’est exactement comme si on vous demandait de manger ce buffet dans sa totalité.

Comment réagira votre estomac ? Il le rejettera. Même chose avec votre mémoire. Vous devez focaliser votre attention sur ce qui est essentiel et utile !

Aujourd’hui, vous avez probablement une vie déjà bien remplie et beaucoup d’informations à gérer. Pourquoi en rajouter ? Apprendre trop de choses est contre-productif lorsque vous débutez. Cette notion paraît contre-intuitive, et c’est exactement ce qu’il se passe. 

Imaginez qu’en français, on vous enseigne le subjonctif antérieur à vos 2 ans. C’est inutile, l’enfant n’en a pas besoin pour se faire comprendre. Il pourra bien sûr l’apprendre plus tard, mais ce n’est pas sa priorité là, maintenant, tout de suite. À part impressionner les voisins, c’est quoi l’utilité ? 

Ma solution pour vous est : 

UTILITÉ = SIMPLICITÉ = EFFICACITÉ 

LESS IS MORE (moins, c’est mieux). 

Vous allez donc focaliser sur l’essentiel qui vous permettra de parler avec un natif dès demain. Focalisez vos efforts sur du vocabulaire vraiment utile, sur les temps les plus utilisés (passé, présent, futur) pour vous débrouiller dans toutes les situations dès maintenant. En vous focalisant sur l’essentiel, vous activez un levier hyper puissant car il permet une mémorisation plus rapide. 

C’est logique : Il y a moins de trucs à retenir ! Votre cerveau retrouve l’info immédiatement, sans avoir à chercher dans tout ce fouillis rempli de vocabulaire et de règles dont vous n’avez pas besoin dans l’immédiat. Vous pouvez donc le mettre en pratique aussitôt. Cela se fixe dans le bon tiroir de votre mémoire et vous vous en souvenez à vie. C’est exactement ce qu’il vous faut pour maîtriser l’anglais pour toujours et non pendant 1 mois pour passer un examen. 

Parler Anglais avec la Méthode EM©️

Voici ce que je vous propose : 

La méthode « MINIMALISME » pour parler ANGLAIS RAPIDEMENT, pas en 10 ans !

C’est du pratico-pratique. 

🤔 Hmm… t’es bien gentille Lauriane, mais encore ? (Me lance Cécile, sceptique, du fond de la classe).

Ça veut dire qu’au lieu d’apprendre par cœur des phrases inutiles comme « Brian is in the kitchen », vous allez vous focaliser sur ce qui est vraiment utile. Si vous partez à Londres demain, de quoi aurez-vous besoin ? Posez-vous la question. Vous n’aurez pas besoin de lister vos verbes irréguliers. Vous aurez besoin de phrases de “survie” comme : « je suis perdu, pouvez-vous m’aider ? » , « on m’a volé mon sac, où se trouve la police ? », etc. Je ne vous souhaite pas de vous retrouver dans cette situation, mais c’est quand même sécurisant de partir avec ça dans sa valise. 

C’est ce que j’appelle la méthode EM©️ : «  English Minimalism ». 

Cette méthode permet de vous focaliser uniquement sur ce dont vous avez vraiment besoin immédiatement. Pas besoin de remplir votre cerveau de choses inutiles. Il est déjà assez saturé par votre quotidien. La méthode permet de PARLER ANGLAIS rapidement sans apprendre par cœur. 

La méthode EM©️ est à retrouver dans les Fiches Pédagogiques d’Anglais.

Ce sont des cours pdf MINIMALISTES, focalisés sur l’essentiel (pas de superflu) pour permettre aux adultes (qui ont un emploi du temps de ministre) de parler ANGLAIS rapidement (sans apprendre par cœur).

Fiches pédagogiques anglais - Marathon des Langues

Lisez la suite pour savoir comment vraiment parler anglais et vivre la vie qui vous ressemble, sans être bloqué par ce handicap de l’anglais.

👉  Vous avez déjà testé pleins de trucs : des applications de langue, des cours en groupe, les cours de l’école… Mais vous n’y arrivez pas. Ça bloque. Vous ne comprenez pas pourquoi. Vous ne trouvez pas la méthode qui vous convient.

Si vous êtes dans l’un de ces cas, je vous propose de continuer votre lecture. Vous allez comprendre rapidement pourquoi vous êtes bloqué. Et surtout, vous verrez enfin comment faire sauter ce blocage qui vous empêche de parler anglais. (J’étais comme vous il y a quelques années. 6/20 sur mes copies d’anglais, j’ai connu 😬)

Vous allez découvrir un truc tellement simple que vous allez vous dire : « aaaah oui ! C’est tellement logique ! » 

Je vais vous montrer :

  • Comment l’apprentissage par cœur vous empêche de retenir votre vocabulaire (et comment ne plus jamais apprendre par cœur de toute votre vie), 
  • Comment réussir à faire des phrases correctes facilement et, surtout (et ENFIN !),
  • Comment débloquer votre oral grâce à la méthode EM©️ (English Minimalism).

Si, au cours de votre lecture, vous sentez que c’est la méthode qu’il vous faut pour faire passer votre anglais et votre vie professionnelle au niveau supérieur, je vous invite à cliquer ici 👉 « Je reçois mes Fiches Pédagogiques d’Anglais maintenant ».

“Un jour” = “Jamais”

Si aujourd’hui parler anglais est un handicap dans votre vie : 

  • Qui vous empêche de postuler à des emplois pour lesquels vous êtes qualifié 
  • Qui limite vos options de voyages

Alors il est temps de faire changer les choses et d’arrêter de dire « un jour je parlerai anglais » .

Comme le dit Benny Lewis (célèbre polyglotte) :

 « There are seven days in a week, « one day » is none of them ». 

Il y a 7 jours dans la semaine, « un jour » ne fait pas partie des jours de la semaine. Autrement dit, un jour = jamais. (Ça résonne beaucoup mieux en anglais 😆)

Alors si vous voulez bien, nous allons voir ensemble comment faire bouger les choses.

Voici pourquoi vous êtes bloqué en anglais 

Si aujourd’hui ça bloque en anglais, ce n’est pas de votre faute. Ils ne vous ont pas tout dit lors de vos tentatives précédentes. (Certains veulent même votre échec). Ils vous ont donné une seule pièce du puzzle (sans la notice de montage). Pas facile d’assembler un puzzle dans ces conditions. 

Lisez-bien les 3 points suivants car quand vous les aurez lu, vous comprendrez concrètement pourquoi ça bloque. D’ailleurs, dites-moi dans les commentaires dans quelle situation vous vous trouvez : 

1. Vous utilisez 1 seule application de langue  

Utiliser une application est excellent, mais il y a un problème. Vous apprenez des mots inutiles comme les parties du corps, les meubles, les fruits. Oui c’est vrai, vous en aurez besoin, mais ce n’est votre priorité. Pas immédiatement. Si vous allez à Londres demain, vous n’allez pas réciter les fruits appris la veille sur Duolingo, n’est-ce pas ? Votre mémoire est encombrée par des concepts inutiles. Ça veut dire que vos efforts ne sont pas mis sur les bons leviers, au bon moment.  Ce n’est pas de votre faute, l’application a seulement pour but que vous l’utilisiez le plus longtemps possible et non que vous parliez anglais en 3 mois. 

2. Vous utilisez plusieurs ressources (et vous vous sentez submergé)

Vous ne savez pas par où commencer. C’est difficile de tenir sur la durée, et c’est normal. Car jongler entre plusieurs ressources demande une grande discipline. Vous dépensez plus d’énergie sur votre organisation qu’à l’apprentissage de l’anglais.

C’est un peu comme conduire les yeux bandés : il y a trop de paramètres à gérer sans voir où vous allez. Aujourd’hui, vous avez besoin de conduire les yeux bien ouverts en suivant votre GPS. Autrement dit, d’être concentré sur votre conduite sans vous préoccuper du chemin à suivre. Avec l’anglais, cela signifie : avoir une méthode qui vous guide pour vous concentrer sur votre apprentissage, au lieu de perdre votre énergie à chercher comment faire. En 2 mots : focaliser votre énergie sur votre anglais.

3. Vous essayez d’apprendre comme à l’école (apprentissage par cœur)

Mais ça ne rentre pas. Vous avez l’impression de ne rien retenir. Le problème c’est qu’à l’école, on se focalise sur la mémoire à court terme. Celle qui permet d’apprendre par cœur, de recracher ses mots sur une feuille pour avoir une bonne note.

Pourquoi vous font-ils faire ça? Pour obtenir votre examen ! Et pour permettre à l’école d’augmenter son pourcentage de réussite pour être dans le haut du classement par rapport aux autres écoles. (Ils se fichent de votre anglais).

Mais votre objectif à vous, c’est de parler anglais. Le mémoriser pour le parler toute votre vie. Pas seulement pour griffonner une feuille d’examen. Il faut donc se focaliser maintenant sur votre mémoire qui permet de ranger ce que vous apprenez dans les bonnes cases (et surtout arrêter le par cœur, c’est un massacre pour votre mémoire, comme on en parle juste après). 

Alors, vous vous êtes retrouvé dans quelle situation ? Écrivez-moi en commentaires pour me le dire ! 👇

Apprendre l’anglais avec cette méthode est pour vous si…

Si l’une de ces 3 situations vous parle (ou peut-être même les 3), restons ensemble pour découvrir comment sortir de ces schémas qui ne fonctionnent pas. Surtout si :

  • Vous êtes un(e) adulte débordé(e) et que votre emploi du temps est bien chargé.
  • Vous n’avez absolument pas envie de prendre des cours collectifs à 20H30 après votre journée de boulot 😫
  • Vous préférez apprendre tranquillement à votre rythme à la maison, sans contrainte horaire et sans vous retourner le cerveau 👍

Petite parenthèse pour ceux qui manquent de temps, lisez vite cet article : Pas le temps d’apprendre une langue ? (vous me remercierez plus tard 😉).

Revenons à nos moutons. Mais avant de vous révéler la suite, je vais vous raconter une petite histoire. 

De nulle en anglais à polyglotte (et comment vous pouvez faire pareil)

🧐  Petit retour en 2005… 

L’anglais à l’école est un calvaire pour moi. Je bosse comme une dingue. J’apprends tout par cœur. Je copie mes mots de vocabulaire pendant des heures tous les mercredis après-midi.

Mais j’obtiens toujours le même résultat. Je récolte des 6/20. Ce système ne me réussit absolument pas. Après plusieurs années sans résultat, et un massacre de ma confiance en moi (un vrai trauma 😥), je décide de partir 6 mois en Angleterre pour être bilingue. Je me dis “biiiim la langue va se télécharger dans mon cerveau !” 

Une fois sur place, je veux que ça aille vite, alors j’apprends un max de vocabulaire. Pour tout vous dire, et j’en ai même honte…

J’ai un dictionnaire de poche violet qui est tout déglingué (oui, ça existe encore les dictionnaires en papier 😜) et j’apprends toutes les pages. (Vraiment désespérée la fille). Pas malin comme stratégie. Mais je me dis :  « plus j’en saurai, mieux je parlerai. »

Mais en fait, c’est exactement l’inverse qu’il se passe. Car plus j’en sais, moins je retiens. Mon cerveau fait une saturation. C’est comme s’il rejetait toutes les informations. Jusqu’au jour où j’en ai marre de m’épuiser avec une stratégie qui ne fonctionne pas (encore une fois). 

Et là, j’ai ENFIN le déclic. 

Parlez anglais facilement en 14 jours sans effort !

Je comprends que je ne focalise pas mes efforts sur les bons leviers ! Relisez cette phrase 2/3 fois parce qu’elle va chambouler votre apprentissage ! 

Je décide donc de me focaliser sur les mots et les phrases les plus utilisés en anglais. Comme à la guitare. Pour réussir à jouer un morceau, on va le répéter.

Assez simple comme stratégie finalement, et extrêmement efficace. Quand je comprends que je perds mon temps sur des actions inutiles et décalées par rapport à mon objectif initial, ça change tout !

Si j’ai décidé de partager ça avec vous aujourd’hui, c’est parce que les méthodes classiques n’appuient pas sur les bons leviers, sur les leviers efficaces. Ils vous font faire ma méthode « dictionnaire ». Ils vous donnent pleins d’informations, trop d’informations ! Et ça vous met en surchauffe. Cette surchauffe vous épuise et vous éloigne de votre objectif. Car plus vous en savez, plus vous avez besoin de réfléchir pour trouver le bon mot. C’est ça qui bloque naturellement votre oral.

Alors que si vous portez vos efforts sur l’essentiel, si vous apprenez en priorité les mots indispensables, vous aurez moins d’informations à stocker et cela sera plus facile pour trouver les bons mots de vocabulaire.  

Et en toute logique → ça débloquera votre oral. 🏆

Pour en revenir à mon histoire, après ce départ catastrophique de “nulle en langues à l’école”, grâce aux conclusions que j’en ai tiré et la méthode que j’ai développée, et bien je suis devenue coach et formatrice en langues étrangères.

Aujourd’hui, je parle 5 langues.

Je suis capable d’apprendre de nouvelles langues les unes après les autres.

Je peux voyager partout sans complexe !

En 2017, j’ai créé le site Marathon des Langues qui est devenu une référence dans l’apprentissage des langues, qui est suivi par + de 120 000 personnes, et compte plus de 16 000 abonnés.

Assez parlé de moi, je vais maintenant vous révéler 4 erreurs à arrêter immédiatement pour pouvoir parler anglais.

4 erreurs à stopper immédiatement pour libérer votre cerveau et parler anglais rapidement

Maintenant, on va voir comment faire le ménage dans votre mémoire, pour libérer de la place et mémoriser ce qui est vraiment important. On va enlever l’inutile pour que vous puissiez vraiment parler anglais rapidement, sans apprendre par cœur et sans y passer 10 ans ! Je suis presque sûre que vous faites au moins l’un de ces 4 erreurs (que l’on fait tous, moi je faisais les 4 😑)  

1. Arrêtez d’apprendre par cœur

L’école nous a montré qu’il fallait apprendre par cœur pour passer nos examens. Et comme on ne connaît pas d’autres schémas d’apprentissage, on applique ce qu’on nous a montré. (Normal, j’ai fait la même erreur.) Mais ça ne peut pas fonctionner. Car aujourd’hui, votre objectif est différent. Vous, vous voulez parler anglais pour la vie. Eux, ils veulent un taux élevé de réussite aux examens. 

En plus d’être chiant, ce n’est pas efficace par rapport à votre objectif. (La liste des verbes irréguliers par cœur : bon souvenir ou pas bon souvenir ? 🙄) Encore pire, l’apprentissage par cœur est un massacre pour votre mémoire. 

…Ben si on arrête le par cœur, on fait quoi alors ? (Me lance Cécile, toujours aussi sceptique, toujours au fond de la classe.) Minute, petit butterfly ! J’y viens ! 😉

2. Pas besoin d’une « bonne » mémoire pour parler anglais 

À l’école je croyais que j’avais une mauvaise mémoire (J’ai même pris des médocs’ pour ça. À l’époque, je croyais encore à la pilule magique.) Le problème n’est pas votre mémoire, mais la manière avec laquelle vous l’utilisez. La mémoire fonctionne comme un muscle. Plus vous l’utilisez (de la bonne manière) plus elle se développe. Je vous préparé une vidéo ci-dessous pour savoir comment bien l’utiliser et retrouver la mémoire de vos 20 ans. Oui je sais, je suis géniale ! Oups… mon clavier a fourché 😜

 

3. Arrêtez de vouloir tout maîtriser pour parler anglais

❗️Alerte Bonne Nouvelle 👉  20% des mots en anglais sont utilisés dans 80% des cas. 

Autrement dit, 500 mots seulement ! Vous trouvez peut-être que ça fait beaucoup ?

Imaginez. Si vous décidez d’apprendre 5 mots par jour pendant 3 mois : 5 mots x 90 jours = 450 mots ! 

En 3 mois seulement vous avez déjà acquis les mots dont vous avez vraiment besoin pour démarrer. Est-ce vraiment un gros effort d’apprendre 5 mots par jour ? Et ce, en imaginant que vous partez de 0. Mais en réalité, vous en savez plus que ce que vous pensez.

Parlez anglais facilement en 14 jours sans effort !

Même si vous avez l’impression d’avoir tout oublié de l’école, ça ne s’est pas évanoui dans les profondeurs de la kitchen de Brian. Ouf ! C’est simplement rangé dans quelques tiroirs poussiéreux de votre mémoire. En réactivant votre anglais, ces mots vont ressurgir. Et j’adore le moment où je vois les étoiles dans les yeux de mes élèves quand ils me disent : « wooooow mais en fait je connais plein de trucs ! »

Et je vais aller encore plus loin, si vous êtes ok pour continuer, bien sûr ?

Vous en connaissez encore plus que ce que vous pensez car : 

1. L’anglais est similaire à 60% au français,

2. Vous connaissez déjà tous les mots suivants (et il y en a beaucoup) : 

– Tous les mots en -ion : administration, notion, classification, passion 

– Tous les mots internationaux : international, hotel, bank, chocolate

Vous vous rendez compte ? 20% d’effort pour 80% de résultat. C’est sympa comme deal, n’est-ce pas ?

Si vous ne connaissiez pas ce principe, je vous invite à lire sur le sujet : c’est la loi de Pareto, et je vous en parle dans cet article. C’est un principe qui a été démontré des milliers fois depuis 1896. 

Et si ça bloque avec la grammaire ? Comment on fait ? Il suffit de regarder la vidéo ci-dessous : 

“Et maintenant,” vous devez vous demander, “je les trouve où ces mots essentiels ?” Excellente question, petit Butterfly. On y vient.

4. Pas besoin de 4h par jour pour parler anglais

Aujourd’hui, vous avez un emploi du temps de ministre. 

Vous devez gérer votre vie professionnelle, la maison, emmener le petit à l’athlétisme, le grand au tir à l’arc, vérifier les devoirs…et faire de l’anglais en plus…vous allez sans doute péter une durite. La bonne nouvelle c’est qu’en concentrant vos efforts sur les 20% des mots les plus utilisés AVEC RÉGULARITÉ, vous aurez des résultats extraordinaires. Ebbinghaus, philosophe expert en apprentissage, nous dit depuis 1885 que la mémoire fonctionne sur la répétition, et non par bloc de 2 heures (comme on faisait à l’école).

Il est donc plus efficace d’apprendre l’anglais tous les jours pendant 30 minutes que pendant 4 heures une fois de temps en temps. La régularité et la répétition par effet cumulé vous donneront des résultats concrets très rapidement. Mes élèves le constatent déjà au bout de 3 semaines seulement. Essayez pour voir et dites-moi, on parie ? (Je sais que j’ai déjà gagné hihi)

Et si 30 minutes est encore trop pour vous : Pouvez-vous dégager 15 minutes le matin tranquillement en buvant votre café et 15 minutes le soir quand les enfants sont au lit ? 15 minutes par jour, c’est mieux que 0.

« Si vous vous améliorez de 1% par jour, au bout de 72 jours, vous êtes 2 fois meilleur » Darren Hardy 

Plutôt rassurant tout ça, n’est-ce pas ? 

Et comme vous me posiez la question tout à l’heure : où trouver ces mots essentiels en anglais ?

Ma méthode est le MINIMALISME. On se focalise sur l’essentiel, sur ce qui est vraiment efficace, sur ce dont on a besoin tout de suite.

Donner des explications pompeuses et compliquées pour des concepts simples n’a aucune utilité, mis à part vous perdre (comme je l’ai été à l’époque). (Ouille ça sent mauvais quand on commence à dire « à l’époque » ! 👵🏻 😆) Quand j’explique en 1 phrase et demie la différence entre le prétérit et le présent perfect, mes élèves me disent : « aaaah mais c’est simple en fait ». Quand vous allez droit au but (sans faire de détours) vous avez forcément des résultats rapides.

Pour vous préparer à un marathon, vous allez courir 4/5 fois par semaine. Vous n’allez pas : faire du golf, de l’aquaponey ou de la licorne – vous allez vous focaliser sur l’essentiel – à savoir courir ! 

Pour parler anglais, votre priorité n’est pas d’obtenir un prix Nobel en maîtrisant des tournures de phrases hyper chiadées. Ce que vous voulez pour le moment, c’est être capable de dire au chauffeur de taxi de vous emmener sur le boulevard Miami street 78. Sans chercher vos mots pendant deux heures.

Et la bonne nouvelle est que je partage avec vous cette méthode EM©️ English Minimalism dans les Fiches Pédagogiques d’Anglais, dans lesquelles vous allez trouver les 20% des mots anglais utilisés dans 80% des situations, des explications simples et sans superflu pour parler rapidement et sans détour. 

Fiches pédagogiques anglais - Marathon des Langues

Et maintenant, on fait quoi ? 2 possibilités pour enfin parler anglais 

Vous avez désormais toutes les cartes en main, vous pouvez prendre tout ce que l’on a vu ensemble jusqu’ici et l’appliquer seul, de votre côté. Et je vous souhaite bon courage. Ou alors, vous pouvez faire le choix de me laisser vous guider. Vous montrer où aller exactement grâce à la méthode EM©️, où placer votre énergie pour vous focaliser sur vos leviers de réussite. C’est à vous de décider si, pour vous, c’est la façon la plus rapide et la plus efficace pour parler anglais.

La méthode EM©️ fonctionne, même si…

  • Vous n’avez pas le temps 

– 15 minutes par jour suffisent pour avoir des résultats

– Vous pouvez écouter les cours en version audio grâce aux mp3 téléchargeables pendant vos trajets ou à la salle de sport

– Les cours sont téléchargeables, il n’y a pas de contrainte horaire, vous progressez à votre rythme en toute autonomie et liberté

– Vous démarrez quand vous voulez, les cours sont accessible à vie.

  •  Vous étiez nul à l’école (comme moi) ou pensez ne pas être fait pour les langues

– Ça tombe bien car vous allez oublier tout ce que l’on faisait à l’école et inverser la stratégie. Je vous invite d’ailleurs à lire un article qui va vous éclairer sur l’importance de la confiance en soi dans l’apprentissage. C’est par ICI.

  •  Vous ne savez pas par où commencer dans votre apprentissage 

– Les fiches vous donnent le fil rouge à suivre, ainsi vous savez exactement où vous allez et vous pouvez focaliser sur votre apprentissage et non sur votre organisation d’apprentissage

  •  Vous êtes débutant en anglais

– Les fiches démarrent au niveau A1 (niveau débutant selon le Cadre de Référence Européen des Langues Étrangères)

– Vous recevez ensuite les autres niveaux : A2, B1, B2,  (intermédiaire), C1 (avancé)

Cette méthode n’est pas pour vous si… vous croyez aux licornes (filtre à bullshit)

On a vu ensemble qu’apprendre l’anglais est beaucoup plus facile que ce que l’on croit, quand on focalise son énergie sur les bons leviers. En revanche, attention : DISCLAIMER ici ! 👇

OUI, c’est plus facile qu’en suivant le schéma traditionnel, mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. 

NON, je n’ai pas dit que ce sera magique !

Si vous pensez qu’en recevant les Fiches Pédagogiques d’Anglais, vous parlerez anglais sans y mettre un minimum d’efforts de votre côté, alors s’il vous plaît ne prenez pas la peine de vous inscrire. Car parlons franchement, ici ce n’est pas le marché du dimanche matin ! 

Moi ce que je veux, c’est que vous ayez des résultats. 

Attention… Oui, il y a des échecs ! Je ne vais pas vous le cacher. Et devinez pourquoi ? Ce sont les personnes qui ont fait le choix de ne pas vraiment s’y mettre et d’appliquer la méthode (car oui, réussir ou échouer est une question de choix). Et pour être totalement franche avec vous, j’ai beaucoup plus de plaisir à lire les messages de remerciement de mes élèves (surtout quand ils me disent qu’ils peuvent désormais voyager librement) que de regarder des chiffres tomber sur mon compte en banque (je ne crache pas dessus, entendons-nous bien) mais contribuer à votre changement de vie est tellement plus gratifiant pour moi. 

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses. 👇

Parlez anglais facilement en 14 jours sans effort !

Voici ce que vous allez recevoir : Vos Fiches Pédagogiques d’Anglais 

Les Fiches se composent de 5 niveaux selon le Cadre Européen de Référence des Langues Étrangères :

A1 – niveau débutant 

A2 – niveau débutant + 

B1 – niveau intermédiaire

B2 – niveau intermédiaire +

C1 – niveau avancé 

À la fin de chaque niveau, vous avez accès à votre Fiche de Révisions qui permet de revoir tout ce que vous avez appris dans les Fiches précédentes.

Chaque fiche se compose de :

  • Vocabulaire essentiel – qui permet de parler rapidement avec un natif et ce, dès le niveau A1
  • Phrases de survie – les phrases indispensables pour se débrouiller dans toutes les situations
  • Mots de fluidité – les mots qui permettent de donner de la fluidité à vos phrases (et qui vous bloquent à  l’oral quand vous ne les connaissez pas)
  • Défis à relever dans chaque Fiche – pour apprendre en s’amusant 
  • Conseils d’apprentissage et d’organisation pour savoir exactement où vous allez et où vous en êtes 
  • Grammaire et conjugaison : explication simple d’1 ou 2 points par Fiche avec des exemples en contexte de la « vraie vie »
  • Exercices : pour mettre en pratique immédiatement ce que vous apprenez dans les Fiches
  • Corrigés : pour vous corriger immédiatement en toute autonomie 
  • Audios téléchargeables : vous pouvez écouter le cours audio pendant vos trajets (métro, voiture) et améliorer votre prononciation en écoutant les mots et phrases prononcés par des natifs (accent neutre)

La répétition étant une condition de réussite dans votre apprentissage de l’anglais (comme vu plus haut avec Ebbinghaus), chaque Fiche vous fait revoir plusieurs fois des mots et des règles de grammaire pour éviter l’apprentissage par cœur.

Les Fiches Pédagogiques d’Anglais sont au format PDF téléchargeables et accessibles à vie. Ce format en ligne vous permet de les retrouver partout : téléphone, ordinateur ou papier. Ce format numérique vous permet de télécharger directement les Fiches de manière instantanée pour avancer à votre rythme, sans contrainte horaire.

Fiches pédagogiques anglais - Marathon des Langues

Échec ou réussite : à vous de choisir ! 

Maintenant que l’on s’est presque tout dit, j’aimerais que vous imaginiez de votre côté comment ça va se passer maintenant. 

Je veux dire, que va-t-il se passer si vous ne passez pas à l’action ?  

Si vous lisez cet article mais que vous ne mettez rien en place derrière ? 

Allez-vous passer dans le camp des 70% qui ont fermé cette page dès les premières lignes ?

Et si maintenant, à l’inverse, vous vous mettez en mode motivation et plan d’actions…

Est-ce que ça va vous aider à booster votre carrière professionnelle ? 

Est-ce que ça vous aider à être plus libre pour voyager ? 

Est-ce que ça va vous donner confiance ? 

Est-ce que ça va vous aider à mieux accompagner vos enfants avec l’anglais ? 

Est-ce que ça va prouver à votre famille que vous en êtes capable ?

Alors, dites-moi en commentaires : après lecture de cet article, quel est votre niveau de motivation pour vous y mettre ? Prêt.e à passer à l’action pour ENFIN parler anglais sans galérer ? Je vous attends de l’autre côté ! 🤗

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *