Comment parler une langue en 1 mois ?

Comment parler langue 1 mois

 

Vous suivez sans doute mon défi russe 365 > parler russe en un an. Durant lequel j’applique toutes les techniques que je vous donne. Je teste et mets en application de nouvelles méthodes, et astuces pour progresser rapidement.J’ai décidé de mesurer les progrès. C’est pourquoi, j’ai décidé d’avoir ma première conversation en russe au bout d’un mois d’apprentissage. J’ai évidemment filmé la conversation pour vous montrer comment parler une langue en 1 mois. Je vous révèle dans cette vidéo les résultats après un mois d’apprentissage.

 

Retrouvez les différentes étapes du défi russe 365 ici, tous les conseils sont transposables si vous apprenez une autre langue alors n’hésitez pas à vous en inspirer :

Lancement du défi

Défi russe 365 : 1er jour > préparation => vidéo populaire

Bilan après 2 semaines d’apprentissage

Bilan après 1 mois

 

Parler une langue en 1 mois > préparation

 

Le défi russe 365 me pousse à tester de nouvelles méthodes. Et surtout mettre en application les conseils que je vous donne. Car je vous recommande uniquement des techniques que j’ai testées et approuvées 🙂  Avant d’avoir ma première conversation sur Italki, je me suis préparée. D’ailleurs, si cela vous intéresse je suis en train de préparer cette nouvelle méthode pour vous aider à vous aussi, avoir votre première conversation rapidement. Dites-moi dans les commentaires si cela vous intéresse de découvrir cette méthode pour progresser rapidement.

En attendant que je termine de travailler sur ce projet, vous pouvez lire ce plan d’actions pour vous aider à avoir votre première conversation.  Ensuite, regardez le tuto en dessous pour découvrir Italki.  C’est un site pour trouver des partenaires de langues.

 

Pendant une semaine, je me suis préparée avant d’avoir ma première conversation en russe. Cela fait un tout petit peu plus d’un mois que j’apprends le russe. 6 semaines pour être exact. Le lancement a été donné le 1er avril 2018. J’ai cherché le vocabulaire utile, imaginé la conversation, mémorisé des phrases de survie. Du type, “je ne comprends pas, peux-tu répéter lentement stp” J’ai prévenu Yulia, “je suis totalement débutante”, ainsi elle sait à quoi s’attendre. Je vous révélerai la méthode complète bientôt, mais uniquement si elle vous intéresse évidemment.

 

Parler une langue en 1 mois > 10 minutes avant

 

“Diiing, diiing” ça ne ressemble pas vraiment. Mais j’essayais d’imiter la sonnerie de Skype hihi. Logiciel sur lequel j’ai parlé avec Yulia, ma nouvelle partenaire de russe pour ma première conversation. Le cœur s’accélère, les mains sont moites. Bien que ce ne soit pas la première fois, le stress est bien présent. J’ai déjà fait cela auparavant, en espagnol, en portugais et en allemand. Mais aujourd’hui, c’est différent. C’est la première en russe. Après seulement, un mois ! Ai-je été peut-être un peu ambitieuse ? En plus, j’ai la bonne idée de l’annoncer au monde entier. Les marathoniens des langues m’attendent au tournant. Ils sont prêts à voir la vidéo. Je me demande ce qu’il m’a pris de me lancer ce défi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Language hopping : méthode pour apprendre plusieurs langues

Derniers tests techniques :  son OK, branchement OK, vidéo not OK, aiiiie aie aie, le stress monte d’un cran. Pas de webcam, ça commence dans moins de 5 minutes. Vite vite il faut réparer ça. Ok c’est bon j’ai compris pourquoi, bim on résout le souci, caméra ok. Logiciel de traduction, reverso, linguee et wordreference prêts. Scripte prêt ! OK c’est bon, j’attends devant mon écran.

“Diiing, diiing” sa y est elle m’appelle… oulaaaa.

 

Parler une langue en 1 mois > pendant la session

 

“Priviet, ka dela ?” Big smile 🙂 Yeah super !  C’est parti ! Pour 30 minutes de russe. Mes phrases ne sont pas fluides, les mots raccrochent, j’ai oublié certains mots que je connaissais par cœur. Merci le stress. Mais heureusement mes fiches de vocabulaire sont prêtes à côté de moi. Et Yulia est vraiment au top. Elle m’accueille avec un grand sourire et un enthousiasme débordant. Elle est patiente et attentive. Nous avons à peine parlé en anglais. La plupart de l’échange était en russe. J’ai fait beaucoup de fautes, mais je suis satisfaite. Car l’objectif est atteint, j’arrive à “parler” avec Yulia. J’ai fait mes premiers pas. J’ai osé. Et, c’est ce qui compte pour le moment. Les fautes s’effaceront au fur et à mesure. En comprenant les règles de grammaire à mesure de les étudier. L’idée ici était d’oser sauter le pas. Et, à ma grande surprise, après seulement un mois d’apprentissage je me suis sentie plus à l’aise en russe, qu’en allemand quand j’avais eu ma première conversation après plusieurs mois d’apprentissage. Je n’avais pas la méthode adaptée à l’époque 🙂 Je comprends plus que ce que je pensais. Visiblement, elle me comprend aussi. J’avais peur d’avoir une prononciation comme un enfant qui parle la bouche pleine de marshmallow et qu’elle ne comprendrait rien. Mais non ! Tout est ok. Et je suis satisfaite de ce premier échange. En plus, elle me dit que je “gère” en russe ! Encourageant. Mais ce n’est pas fini !

 

conversation russe skype

 

Parler une langue en 1 mois > après

 

Ça y est, on vient de dire “Paka paka” . Je raccroche et danse dans mon salon comme une gamine. Je cours dans la maison, grand sourire aux lèvres pour raconter mon expérience à mon conjoint. Peut-être, allez-vous me dire que c’est exagéré. Qu’au vu de la conversation, il n’y a pas de quoi. Mais je peux vous dire que c’est totalement “worth it” car cette étape signifie déjà une progression rapide. Je sais comment se passe l’apprentissage d’une langue. Et une fois, qu’on a osé parlé, le toboggan est lancé. De plus, me lancer ce défi m’a sorti de ma zone de confort. J’avais peur, mais je l’ai fait quand même. Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué, mais à chaque fois qu’on fait quelque chose qui fait peur, on se sent euphorique après l’avoir fait. On se sent complet et épanoui car on est capable de le faire. J’adoooore cette sensation 🙂 Mais le job n’est pas encore fait. Une fois la conversation terminée, reposez-vou. Revenez-y le jour suivant, pour récupérer le vocabulaire écrit par votre partenaire. Copiez-les sur votre calepin de vocabulaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment apprendre une langue sans partir à l'étranger?

Serez-vous prêt à relever le défi, vous aussi ? Voyons tout de suite les étapes à respecter.

 

Parler une langue en 1 mois > les étapes

 

Ça y est, c’est décidé ! Vous allez vous aussi, sortir de votre zone de confort et mettre un coup de pédale à votre apprentissage ?! Super ! Je suis ravie pour vous. Vous n’allez pas être déçu. Pour résumer, voici les différentes étapes à suivre :

1> réserver son créneau sur Italki

2> préparer son scripte et le mémoriser

3> Contacter son partenaire de langue pour lui indiquer son niveau et état de stress => ça le met en condition, il sait à quoi s’attendre

4> Installer Skype

4> Checker la technique : micro, webcam, connexion internet

5> S’isoler au calme, pour ne pas être perturbé par le chat, les enfants ou l’arrivée d’une soucoupe volante

6> Prévenir le partenaire 2 minutes avant en lui disant que vous êtes prêt, afin qu’il vous appelle. Cette étape vous paraît peut-être insignifiante, mais je vous assure qu’elle est importante. Rien de plus désagréable de regarder l’écran Skype, puis l’heure, puis Skype, puis l’heure, “olala c’est pile l’heure, qu’est-ce que je fais ? J’appelle, il appelle, j’appelle ? Oh j’en sais rien.” Ahah c’est du vécu.

 

J’espère que vous avez aimé ce nouvel article et que cela vous aura donné envie de vous lancer. Je suis impatiente de lire vos commentaires. Et surtout, savoir si vous avez osé sauter le pas 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 239
    Partages
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *