?? Parler Russe en 1 An : Mon Défi

parler russe en 1 an

Apprendre à parler russe en 1 an ? Est-ce possible ? C’est la question que je me suis posée il y a un an tout pile : comment faire pour parler russe en 1 an ? Je n’ai pas fait que me poser la question, j’ai aussi décidé de relever ce défi. C’est ce que nous allons voir maintenant. Ai-je réussi à parler russe en 1 an ?

Conversation russe pendant 45 minutes sans montage

Vous allez découvrir dans cette vidéo, le résultat de mon aventure avec le russe. Apprendre à parler le russe pendant 1 an m’a donné cela ….

À vous de me dire dans les commentaires si j’ai réussi ou échoué mon défi russe 365 : c’est-à-dire parler russe en 1 an. Pour reprendre l’histoire de mon défi depuis le début, je vous invite à lire la suite.

?? Cliquez ici pour découvrir la formation russe pour parler russe en 1 an de Thomas ??

 

?? Cliquez ici pour découvrir la formation russe pour parler russe en 1 an de Thomas ??

 

Parler russe en 1 an : point de départ

Pour remettre les choses en contexte, j’ai décidé il y a un an d’apprendre le russe. Pourquoi cette idée ?
Parlant déjà plusieurs langues, plutôt “faciles” comme l’anglais, l’espagnol et le portugais. Oui oui je vous jure que l’anglais est en fait une langue facile, mais ça on s’en rend compte après, quand on apprend d’autres langues. (Ouiiii je sais que les verbes irréguliers c’est la galère snif)

Bref pour revenir au sujet du jour, je cherchais un peu d’exotisme dans mon apprentissage. Je déteste la routine et pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hum ? (Un peu dingue celle-là, je sais je vous ai vu hocher la tête en signe de désapprobation)

Et comme le destin fait bien les choses, il m’a mis sur la route de Thomas Béguin, de Russie.fr qui propose une formation pour parler russe en 1 an ! Alors BIM, ni 1 ni 2, ni 3 ou 4 non plus d’ailleurs.

Je me lance !

Je parlerai russe dans 1 an ! J’intègre donc la formation le 1er avril (‘vous jure, pas une blague !) Je suis hyper enthousiaste, vous savez cet enthousiasme que l’on a comme un enfant qui va au parc d’attractions. Ou quand on trinque au champagne à minuit au réveillon.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   [DEFI RUSSE 365] : parler russe 1er jour

 

L’alphabet cyrillique : alphabet russe

Trop dur à apprendre ?! Vraiment, vous pensez ? Essayez pour voir !

Je démarre avec l’alphabet cyrillique, vous savez ce truc, l’alphabet russe qui fait un peu peur (même beaucoup) quand on apprend le russe.

Assez surprise, c’est l’histoire d’un week-end. BIM ça c’est fait ! Oui c’est vrai, c’est allez super vite. Bon en même temps, Thomas m’avait prévenu dans cette vidéo ci-dessous lors du lancement du défi. Mais se basant sur les idées reçues, on a généralement du mal à écouter la voix de la sagesse.

Bref, pour démonter une croyance populaire, non l’alphabet russe n’est pas un cauchemar à apprendre. Surtout avec les cours de Thomas.

??D’ailleurs cliquez ici pour rejoindre la formation de russe, si vous voulez vous aussi vous lancer.??

Petit conseil perso : révisez votre alphabet le soir au coucher et le matin au réveil. La mémoire c’est comme la Ricoré du matin et soir avec la tartine de maroilles toussa toussa,  (oui je sais, mon humour a des limites, sorry).

 

Marathon russe sur Youtube

Le marathon russe poursuit son cours tout au long de l’année. Je me lance dans ma 1ère conversation russe, niveau débutant bien sûr mais au bout d’un mois seulement, certes à la “Tarzan” mais priorité sur la pratique pour avancer.

Les jours se suivent et se ressemblent : russe, russe, russe, russe, russe, russe. Il faut avouer que j’en ai ma claque certains jours mais je tiens bon ! Russe chaque jour, au petit-déj’, au lunch, pendant le sport, aux toilettes (faites comme si je n’avais rien dit), pendant que je cuisine, je conduis, je fais du vélo bref, une véritable routine de russe s’installe dans ma vie.

Ces petites actions quotidiennes et répétées finissent par payer. Petit bilan à 6 mois du défi ici.

 

 

Apprendre à parler russe en 1 an

Puis en persévérant dans cette immersion “russosistique” à coup de podcasts, de séries, de livres et de cours avec Thomas, j’avance pas à pas. Rien d’extraordinaire, j’avance lentement mais sûrement avec une totale confiance en ma méthode, car des cours en ligne c’est trés bien mais cela ne signifie pas une réussite certaine.

En revanche je connais et sais que ma méthode fonctionne et poursuis son cours malgré certaines minis toutes minis phases de doutes.
Voici un petit bilan avec Thomas à 8 mois.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Parler Russe en 6 mois

 

Combien de temps pour parler russe ?

Entre 5 minutes et plusieurs heures par jour pour apprendre le russe, (j’avoue, il y avait plus souvent des journées à 5 minutes d’apprentissage du russe) mais je n’ai rien lâché, et c’est ce qui compte quand on apprend à parler russe, être régulier, même si ce ne sont que 5 minutes, c’est mieux que 0.

 

Parler russe avec un natif

Et surtout bien sûr sans oublier l’importance de la pratique orale. C’est mon meilleur conseil ici, si vous voulez progresser, pratiquez avec un natif le plus vite possible.Soit parlez russe ! Un point c’est tout. Pas d’excuses du genre : “je n’ai pas le temps, j’ai peur, mon lapin nain est mort” bref, foncez !

Vous avez vu au fil de ces vidéos, que oui c’est horrible à regarder et à écouter surtout ahah. Mon accent est pourri, je fais pleins de fautes et ? Je m’en fous! Oui carrément ! Parce que je sais qu’on n’a pas le choix, cette phase est obligatoire dans l’apprentissage. Et qu’en passant cette phase le plus vite possible, on se retrouve plus rapidement du “bon côté” et on s’améliore au fur et à mesure. Je vous explique comment trouver un partenaire de langue ici.

 

Parler russe en 1 an : bilan

Et toutes ces erreurs, m’ont déjà emmené à la fin de ce défi, de ces 12 mois de russe. Cela est passé trés trés trés vite, même si mon niveau n’est pas avancé et qu’il reste encore du travail, je suis plutôt satisfaite car il y a une inertie désormais dans mon russe, il n’y a plus qu’a faire rouler la boule. Je vais maintenant continuer à pratiquer et envisager un petit séjour en Russie 😉 Je vous tiendrai bien sûr informé sur Instagram. D’ailleurs si vous n’êtes pas encore abonné, suivez mes aventures en cliquant ici

 

Allez-vous parler russe dans 1 an ?

J’espère que vous avez apprécié mes aventures du marathon russe. Je vous rappelle que vous pouvez retrouver la formation russe 365 pour parler russe en 1 an en cliquant ici.
Allez-vous parler russe dans 1 an ? Ou dans 10 ans ? êtes-vous prêts à parler russe couramment ?

Et maintenant, lançons les pronostiques, quelle sera le prochain défi ? Quelle langue sera à l’honneur ? Je vous laisse lancer les paris en commentaires.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *