Les 3 phases d’APPRENTISSAGE pour PARLER UNE LANGUE ÉTRANGÈRE en partant de 0

Pour parler une langue étrangère en partant de 0, que ce soit l‘anglais, l’espagnol ou une autre langue, je vous propose de découvrir les 3 phases d’apprentissage pour bien démarrer et parler rapidement. Si vous reprenez l’anglais, vous pouvez aussi lire cet article pour rafraîchir ce que vous avez déjà appris. Car la première phase est indispensable pour construire des fondations solides pour débloquer votre oral et parler rapidement. Lisez la suite pour apprendre une langue cette année grâce à ces 3 phases.


Cliquez sur play pour regarder la vidéo ou écouter le podcast.

Phase 1 : Input => Immersion linguistique à la maison

Au début de votre apprentissage, que vous démarriez de 0 ou repreniez l‘anglais (ou une autre langue), vous allez devoir vous familiariser avec la langue étrangère.

C’est la phase immersive. Ce n’est pas 1h par semaine mais plusieurs fois par jour, tous les jours. Vous allez vous immerger dans la langue étrangère que vous apprenez. Via des vidéos, des podcasts, des livres etc.. tout ce que vous trouverez. Des panneaux de signalisation, les notices de shampoing…Il n’y a pas de limite à l’apprentissage.

D’ailleurs, c’est ce qui me frustre le plus aujourd’hui, nous avons tellement été bloqué par des schémas figés d’apprentissage que notre créativité est totalement bloquée. Le terme créativité est peut-être fort, mais il n’y a pas de limite à votre apprentissage d’une langue étrangère.

Si vous aimez chanter, alors lisez et traduisez des chansons en anglais, en espagnol ou en italien, ne vous forcez pas à apprendre des sujets qui ne vous intéressent pas. Le meilleur apprentissage passe par le plaisir.

Peu importe la ressource pour le moment. Le principal est d’être en contact permanent avec la langue. Pour repérer des patterns de phrase, des mots de vocabulaire, une sonorité. Accumulez un max’ de mots car ils vous seront indispensables pour la deuxième phase. On en parle juste après.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Loi de Pareto : Comment Parler une Langue Rapidement avec le 80/20

Cette immersion est hypeeeeeeeer importante pour bien démarrer ou redémarrer dans l’apprentissage des langues, parce que :
Nous apprenons par mimétisme (grâce à nos neurones miroirs), nous répétons ce que entendons.

Par exemple : quand je travaillais en Belgique pendant quelques semaines (pendant mon job d’été), je revenais toujours avec l’accent belge. Immersion totale > bim mimétisme > reproduction.

C’est pour cette raison que cette phase d’immersion est essentielle pour parler une langue étrangère rapidement, car vous allez répéter ce que vous apprendrez. Ça sera plus fluide qu’apprendre par coeur. Et vous pouvez bien sûr créer cette immersion linguistique à la maison, c’est toute la pédagogie du Marathon d’Anglais.

Une fois cette phase bien intégrée à la maison, on passe à la deuxième phase juste en dessous.

Phase 2 : La pratique orale pour parler une langue étrangère rapidement en partant de 0

 

Ouiiii m’sieurs, dames, on passe à la pratique orale dés maintenant ! On n’attend pas 10 ans pour pratiquer l’anglais, l’espagnol ou une autre langue.

On parle le plus vite possible ! Et même, si on ne connaît pas encore toutes les règles de grammaire, conjugaison et qu’on n’a pas encore mémorisé tous les mots de vocabulaire.

J’avoue au début vous parlerez à la Tarzan, ça ne sera pas parfait. D’ailleurs, ce n’est pas la perfection que l’on vise ici (le perfectionnisme est un véritable obstacle à votre apprentissage). Vous vous perfectionnerez dans la phase 4 si vous souhaitez parler « parfaitement ». Perso’ même avec ma langue maternelle, je ne parle pas parfaitement et je suis ok avec cela. Je fais des erreurs et je les accepte. Et je ne pense pas être la seule hein^^.

Mon but ici est de vous aider à oser parler, débloquer votre oral le plus vite possible pour progresser rapidement. Car si vous attendez d’être prêt, vous ne le serez jamais. Seule l’action vous donnera des résultats.

C’est comme le vélo, si vous ne pédalez jamais, vous ne saurez jamais pédaler. Et justement, parce que vous commencez à parler seul à voix haute pour débloquer la mâchoire (dans un premier temps, c’est une alternative si parler avec un natif vous paralyse ), vous allez prendre conscience des points à améliorer. Vous aurez donc créé un intérêt à chercher le mot ou la règle de grammaire nécessaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Méthode pour Parler Anglais : comment construire sa routine avec 3 critères ?

En plus, la pratique orale vous permettra de mieux mémoriser ce que vous utilisez, ça sera donc beaucoup plus rapide. Et c’est bien là l’erreur de l’école, c’est d’être focalisé sur l’écrit, la compréhension écrite (on en a mangé des textes en anglais) mais l’oral était toujours en arrière-plan. Alors que pour parler une langue, il faut parler.(Easy😅)

C’est simple dit comme ça. Mais malheureusement, c’est la raison pour laquelle 90% des français ne parle pas anglais. Mais ça se comprend, c’est difficile de passer à l’oral. Passer au-dessus de la peur de parler, d’être jugé, de faire des erreurs… c’est pour cela qu’on a une team d’enfer dans le Marathon d’Anglais pour redonner confiance et booster nos élèves pour débloquer leur oral le plus tôt possible. Cliquez ici pour rejoindre la liste d’attente du Marathon d’Anglais.

Phase 3 : Extension de zone de confort pour maîtriser une langue étrangère

 

Et on va même encore plus loin dans le Marathon d’Anglais… On donne des défis ! Yeeees c’est tellement puissant ! Et c’est exactement la troisième phase dans laquelle vous devez être.

Car une fois que vous vous êtes immergé dans la langue, que vous êtes passé à l’oral, il y a un moment où vous entrez dans une phase où vous stagnez. Vous avez l’impression de ne plus progresser. Ça devient hyper frustrant et là, ça devient dangereux car on risque d’abandonner.

Pendant cette phase d’apprentissage d’une langue étrangère, je vous recommande de vous fixer des défis pour élargir votre zone de confort car quand ça devient facile, c’est beaucoup moins motivant.

Par exemple : c’est bon l’oral est débloqué, vous parlez chaque semaine avec des natifs, mais il y a quand même la compréhension orale qui vous gêne. Vous ne comprenez pas tout.

C’est votre challenge. Vous allez donc focaliser votre attention sur ce point en particulier. Pendant 21 jours (ou plus), chaque jour vous allez faire l’exercice du shadowing (lire à voix haute et écouter en même temps) pour améliorer votre compréhension orale.

 

Ça paraît tout bête, mais se mettre un objectif + une dimension temps donne une vision et par conséquent un objectif stimulant.

Dites-moi en commentaire dans quelle phase vous êtes en ce moment dans votre apprentissage et comment je pourrais vous aider ?

CET ARTICLE VOUS A AIDÉ, PARTAGEZ-LE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email