Mon organisation pour apprendre une langue

Voili voilou, mon premier podcast est arrivĂ© ! 🙂

Continue reading

Comment améliorer sa prononciation ?

améliorer sa prononciation stocklib alphaspirit

 

Vous avez appris l’anglais pendant des mois. Ça y est, vous y ĂȘtes ! Vous allez enfin pouvoir vous tester Ă  l’étranger. Continue reading

3 Etapes pour Apprendre une Langue

 

Ă©tapes pour apprendre une langue

Il y a beaucoup d’informations sur le net pour apprendre une langue. Mais justement il y a trop d’informations. Il y en a tellement que nous nous perdons. C’est vrai, trop d’informations, tue l’information.

Alors pour arrĂȘter de perdre votre temps, je vous donne ma mĂ©thode. Mes Ă©tapes pour apprendre une langue.

Vous n’aurez plus qu’à la copier, la tester et l’ajuster Ă  vos besoins. Voyons comment je m’organise avec l’allemand.

La 1Ăšre Ă©tape -qui n’est jamais appliquĂ©e par la plupart des gens- est un gage de rĂ©ussite.Voyons tout de suite, 3 Ă©tapes pour apprendre une langue CONCRÈTEMENT.

 

Étape N°1 pour apprendre une langue : dĂ©finir son pourquoi et son objectif

 

Avant de foncer tĂȘte baissĂ©e dans ce projet, il faut savoir oĂč on va. Sinon, c’est comme rouler vers une destination inconnue sans GPS, on finit vite par tourner en rond. Et se perdre.

Alors voyons ensemble comment faire. Je voulais apprendre l’allemand. Trùs bien.

Faisons le point, j’ai eu quelques annĂ©es de cours au lycĂ©e mais mon niveau Ă©tait aussi Ă©levĂ© qu’un perroquet qui parle français avec des marshmallows dans le bec.

Avant toute chose, il faut savoir pourquoi vous vous fixez cet objectif. Il est important d’écrire son POURQUOI pour bien dĂ©marrer. Et avoir des points de repĂšre dans votre apprentissage.

DĂšs que vous rencontrerez un plateau, vous pourrez relire vos POURQUOI pour vous redonner un coup de boost.

Pourquoi apprendre une langue

Pourquoi je veux apprendre l’allemand :

J’ai l’objectif de parler 5 langues minimum, l’allemand peut m’aider professionnellement, je rencontre rĂ©guliĂšrement des germanophones et me sens bĂȘte de ne pas pouvoir dialoguer. J’ai aussi l’intention d’apprendre le nĂ©erlandais dans un deuxiĂšme temps, l’allemand est un excellent pont pour l’apprendre.

On sait dĂ©sormais pourquoi on veut apprendre une langue, ne nĂ©gligez pas cette Ă©tape. MĂȘme si ça paraĂźt Ă©vident comme ça. C’est trĂšs puissant.

Maintenant il faut savoir oĂč on va et comment.Il s’agit de fixer votre objectif final, en Ă©tant le plus prĂ©cis possible.

Quel objectif ?

Mon objectif :

Je veux ĂȘtre capable de parler allemand Ă  un niveau B2 d’ici 3 mois, en Ă©tudiant 20 minutes tous les matins avec la mĂ©thode Assimil, l’application Mosalingua et en parlant avec un natif 1h par semaine sur Italki.

Nous verrons les différentes ressources plus bas

En une phrase, vous avez votre objectif et les Ă©tapes qui vous permettront de l’atteindre. C’est beaucoup plus engageant qu’un simple : “je veux parler anglais”.

Dans cette phrase, il faut intégrer votre :

  • objectif
  • Ă©chĂ©ance
  • le niveau dĂ©sirĂ©
  • les Ă©tapes de rĂ©alisation minutĂ©es

En l’écrivant vous vous engagez envers vous-mĂȘme. Vous pouvez mĂȘme l’afficher dans un endroit visible, pour le voir chaque jour. Sur votre frigo, votre miroir, dans les toilettes. OĂč vous voudrez, votre cerveau l’intĂ©grera et l’acceptera.

 

Étape N°2 pour apprendre une langue : dĂ©finir son “avec quoi”

 

Il existe de nombreuses ressources pour apprendre une langue. Je vous suggĂšre -juste en dessous- celles que j’utilise au quotidien. J’ai testĂ© de nombreuses ressources, celles-ci fonctionnent pour moi.

Mais attention ne prenez pas tout pour argent comptant. Ce qui fonctionne pour moi peut, ne pas ĂȘtre compatible avec vous. Testez vous aussi, plusieurs ressources et gardez celles que vous prĂ©fĂ©rez. Il faut prendre votre pied…

J’utilise ces ressources en ce moment, mais j’alterne aussi avec d’autres selon la lassitude. Il faut penser à varier les plaisirs. Mais si vous commencez avec les suivantes, vous ne devriez pas trop vous planter Winking smile

 

ASSIMIL : Mon coup de coeur

 

ASSIMIL

 

C’est un petit livre qui contient une centaine de leçons. L’idĂ©al est d’en faire une par jour. Ça se prĂ©sente sous forme de conversations souvent humoristiques. À la suite desquelles, il y a quelques points de grammaire et vocabulaire pour bien comprendre le contexte. 5 phrases Ă  traduire et 5 phrases Ă  complĂ©ter.

Le niveau se complexifie progressivement au fil des pages. Les premiÚres semaines, une dizaine de minutes par jour seront suffisantes. Vers la fin il faudra compter une trentaine de minutes. Ayant un peu moins de temps, en ce moment je divise une leçon sur 2 jours, ça me permet de ne pas casser mon rythme quotidien et de réviser le vocabulaire du jour précédent.

C’est vraiment trĂšs bien fait.J’en suis Ă  mon 4Ăšme Assimil. J’ai appris l’anglais, le portugais du BrĂ©sil, l’allemand et j’en suis au niveau perfectionnement en Allemand.

Il existe plusieurs versions ASSIMIL. Je recommande la collection sans peine, faux dĂ©butant, niveau atteint B2. Notamment si vous avez dĂ©jĂ  des notions dans la langue. Par exemple, l’anglais que vous avez appris Ă  l’école. C’est parfait pour un redĂ©marrage en douceur. Il existe ensuite la version perfectionnement qui suit le niveau faux dĂ©butant.

Je le conseille Ă  tous mes amis, plusieurs l’ont dĂ©jĂ  achetĂ© et ne regrette pas. Je ne suis pas sponsorisĂ©e par ASSIMIL mais je suis rĂ©ellement convaincue de son efficacitĂ© l’ayant testĂ© et approuvĂ© Winking smile

Attention toutefois, ce n’est pas magique. Il faut bien l’utiliser chaque jour et appliquer les conseils. Je vous mets les photos et liens ci-dessous pour diffĂ©rentes langues.

Je vous recommande aussi de prendre le pack audio inclus, apprendre une langue sans la comprendre est inutile. Les polyglottes vous le diront. C’est d’ailleurs ce qu’ils pratiquent le plus : Ă©couter et parler. C’Ă©tait la conclusion du Polyglot Gathering cette annĂ©e d’ailleurs.

 

Pour information, les liens suivants sont des liens affiliĂ©s qui me permettent de toucher une petite commission. Mais rassurez-vous, vous ne payez pas plus cher. La commission est rĂ©trocĂ©dĂ©e du prix global. Cela m’aide Ă  continuer Ă  vous donner toujours plus de contenu gratuit. Merci Ă  vous si vous passez par ces liens.

ou cliquez ici pour les autres langues : espagnol, russe, italien, portugais, arabe, allemand…

 

MOSALINGUA

 

Mosalingua est une application Ă  tĂ©lĂ©charger sur smartphone. Elle fonctionne sur la base de “flashcards”. Ce sont des “cartes mĂ©moire” pour mĂ©moriser le vocabulaire.

Elle vous donne le mot en français et vous devez trouver le mot correspondant dans la langue cible (l’allemand pour moi). Ensuite, vous vous auto-Ă©valuez. Vous choisissez entre “encore” pour que la carte se reprĂ©sente, “difficile” “facile”” ou “parfait”.

Selon votre rĂ©ponse, la carte sera reprĂ©sentĂ©e dans un certain dĂ©lai afin qu’elle s’imprime dans la mĂ©moire Ă  long terme.

Mosalingua fonctionne sur le systĂšme de la rĂ©pĂ©tition espacĂ©e selon la courbe de l’oubli.

 

mosalingua

 

Quand vous apprenez quelque chose, votre cerveau sĂ©lectionne les informations. La mĂ©moire ne stocke pas tout. Elle en retient et en laisse. Au bout d’un certain temps, si l’information n’est pas revue, elle est complĂštement oubliĂ©e.

Mosaligua se base sur le fonctionnement de la mĂ©moire grĂące Ă  des algorithmes. L’application vous prĂ©sente la mĂȘme carte plusieurs fois Ă  diffĂ©rents intervalles juste avant de l’oublier pour que ça s’imprime dans la mĂ©moire Ă  long terme.

En quelques minutes par jour, vous apprenez énormément de vocabulaire en peu de temps. Et vous vous en souvenez.

L’avantage de cette appli’, c’est aussi la pertinence du vocabulaire. Vous n’allez pas apprendre par coeur le vocabulaire technique d’une aile d’avion boeing ou la liste des lĂ©gumes rares. Ce sont uniquement les mots les plus utilisĂ©s dans la langue. Inutile de s’encombrer l’esprit avec des mots dont vous ne vous servirez jamais.

Vous pouvez télécharger Mosalingua en cliquant ici.

 

DUOLINGO

 

Duolingo est une autre application. Je l’utilisais auparavant au quotidien mais je l’ai remplacĂ©e par Mosalingua que je trouve plus efficace. NĂ©anmoins, je continue de l’utiliser dĂšs que j’ai quelques minutes libres dans la journĂ©e, plusieurs fois par semaine.

C’est amusant et rapide.

Ce sont de petites phrases Ă  remettre dans l’ordre et Ă  traduire. Duolingo se base sur la gamification. C’est le fait d’utiliser le jeu pour encourager l’engagement des utilisateurs. Il faut par exemple Ă©viter de briser la chaĂźne, en jouant chaque jour.

Mise Ă  jour : Bon, j’ai totalement changĂ© d’avis sur cette application, je ne l’utilise plus du tout et vous explique pourquoi dans la vidĂ©o en dessous. 

 

 

CARLAPINPIN : le CALEPIN

 

Mon arme fatal ! Je suis toujours munie d’un petit carnet et d’un stylo. Je l’associe à mon Assimil, mais pas seulement. J’y note tous les mots de vocabulaire que je ne connais pas, et quelques rùgles de grammaire.

J’annote aussi le vocabulaire des sessions Italki –dont je parle en dernier point. J’écris d’abord les mots sur un cahier au fur et Ă  mesure de la leçon, puis je les relis.

Ensuite, de préférence le lendemain ou surlendemain -pour une meilleure mémorisation- je recopie ses mots dans mon calepin.

Une fois par semaine, le samedi matin (ma routine des langues est un peu plus light) je relis les pages de la semaine. 1 x par mois, je le reprends depuis le début.

C’est une façon dĂ©guisĂ©e et non scientifique d’appliquer la mĂ©thode de rĂ©pĂ©tition espacĂ©e. Je n’étudie pas l’intervalle exact Ă  appliquer pour chaque mot. Mais je les revois rĂ©guliĂšrement ce qui me permet de les mĂ©moriser efficacement. Je vous propose de mater une sĂ©rie maintenant.

 

EXTRA GERMAN

 

EXTRA GERMAN

 

C’est une sĂ©rie d’une dizaine d’épisodes que vous trouverez sur Youtube. Les Ă©pisodes sont conçus pour des apprenants, niveau A2-B2 (cadre de rĂ©fĂ©rence europĂ©en). Les personnages parlent relativement lentement et les Ă©pisodes sont sous-titrĂ©s dans la langue cible.

Je ne sais pas si on peut dire que c’est drĂŽle, c’est mĂȘme ridicule.

Attention !

Le ridicule est important quand on apprend une langue

C’est une technique de mĂ©morisation. Plus c’est ridicule, plus le cerveau assimile. Si vous imaginez un balai dans son contexte habituel pour se souvenir du mot “balai”, ça mettra plus de temps que si vous visualisez, un Ă©lĂ©phant rose avec un chapeau en train de chanter dans son balai.

L’avantage d’EXTRA est, sa dĂ©clinaison dans plusieurs langues :

  • Extra French
  • Extra English
  • Extra Spanish
  • Extra German

Quelles news maintenant ?

 

LANGSAM NACHRICHTEN – DEUTSCHE WELLE

 

Pour l’allemand spĂ©cifiquement, j’utilise beaucoup Deutsche Welle :

  • le site web
  • les podcasts
  • et la chaĂźne Youtube.

Il existe de nombreuses ressources qui s’adaptent pour les dĂ©butants. Étant souvent en voiture, j’écoute chaque jour l’actualitĂ© en podcast. Le top c’est que la vitesse est ralentie au maximum pour une meilleure comprĂ©hension. Je ne comprends pas tout, mais j’essaie de me concentrer sur le sens global en ciblant les mots clĂ©s. Peu importe si vous ne comprenez pas tout au dĂ©but, c’est normal.

Vous ne devez pas ĂȘtre frustrĂ© face Ă  ça. Vous comprendrez de mieux en mieux au fur et Ă  mesure. La chaĂźne Youtube publie aussi rĂ©guliĂšrement des reportages sous-titrĂ©s.

L’astuce -si votre vidĂ©o est trop rapide- est que vous pouvez rĂ©duire la vitesse sur Youtube en cliquant sur la roue dentĂ©e en bas Ă  droite de la vidĂ©o : settings > speed > 0,5

Allez-y essayez avec la vidĂ©o au dessus. Si vous n’y arrivez pas, dites-moi dans les commentaires et je vous aiderez.

Ecrivons maintenant.

 

HELLO TALK

 

HELLOTALK

 

C’est une application sur smartphone pour trouver un partenaire d’écriture. Des personnes du monde entier sont prĂ©sentes sur cette plateforme Ă  la recherche d’un tandem linguistique.

Il veut pratiquer son français, vous voulez pratiquer votre anglais, BAM vous trouvez quelqu’un.

L’avantage de cette appli, est le logiciel intĂ©grĂ© qui permet de corriger trĂšs facilement les fautes mutuellement. Vous modifiez ce que la personne a Ă©crit, et le logiciel souligne en rouge les erreurs. Il les met en Ă©vidence sans vous casser la tĂȘte.

Attention Ă  ne pas vous laisser submerger. Au dĂ©but vous allez parler avec pleins de personnes en mĂȘme temps pour, au final rester aux basiques :

“Salut, ça va, tu fais quoi dans la vie, quelles sont tes passions.”

C’est trĂšs bien quand vous dĂ©butez dans une langue, Ă  force d’échanger avec de multiples partenaires (on parle d’échanges linguistiques hein ^^ ) vous saurez vous prĂ©senter par coeur. Mais ça peut devenir lassant au bout de 10 fois.

Une fois cette Ă©tape franchie, je vous conseille de vous trouver un ou deux partenaires maxi mais d’aller plus loin dans la conversation. Ça challengera votre niveau. Ça vous forcera Ă  chercher du vocabulaire et Ă©crire des phrases avec des structures plus complexes.

L’idĂ©al est de trouver quelqu’un qui a des points communs avec vous. Vous pourrez parler de vos passions communes.

Je gardais le meilleur pour la fin.

 

ITALKI

 

ITALKI

10$ offert en cliquant sur la photo, c’est comme ça, c’est cadeau 🙂

Ma meilleure ressource pour propulser l’apprentissage. Italki, une plateforme d’échanges linguistiques. Celle-ci permet d’échanger oralement via Skype.

Vous pouvez choisir entre un professeur ou un tuteur de la communautĂ© (un natif comme vous ou moi qui parle dans sa langue maternelle). Personnellement, je prĂ©fĂšre choisir un tuteur pour que les sessions soient plus informelles. Ça ressemble Ă  une discussion avec un pote mais dans une langue Ă©trangĂšre. On parle de sujets divers de la vie courante.

Presque toutes les langues sont reprĂ©sentĂ©es. Si vous avez besoin de quelque chose de plus structurĂ©, vous pouvez passer par un prof. Mais rassurez-vous, ce ne sont pas les vieux prof’, pas drĂŽle, que vous avez pu connaĂźtre lors de vos jeunes annĂ©es, avec de la mousse au coin de la bouche.C’est quand mĂȘme plutĂŽt relax.

Pourquoi je dis que ça propulse l’apprentissage ? Parce que vous parlez et ĂȘtes en mode actif. Vous cherchez le vocabulaire, vous essayez de former des phrases, vous Ă©coutez activement le tuteur pour le comprendre. Vous appliquez ce que vous apprenez dans vos bouquins.

Je vous conseille de vous y mettre dĂ©s le dĂ©but de l’apprentissage mĂȘme si vous ne savez dire que 2 phrases. Justement ! N’attendez pas de parler parfaitement pour oser, ça sera trop tard et vous aurez perdu beaucoup de temps. C’est intimidant, c’est sĂ»r.

Au dĂ©but, je repoussais moi aussi l’échĂ©ance. Je me suis inscrite sur le site, mais j’ai fait mon 1er cours un an aprĂšs. Dommage j’aurais pu parler beaucoup mieux un an auparavant.

Ça fait peur, mais dites-vous que justement le tuteur est lĂ  pour ça. C’est un bon test avant de se lancer dans le pays.  Votre tuteur parle plusieurs langues gĂ©nĂ©ralement. Il est patient, il est lĂ  pour ça.

Il faut oser et passer au dessus de votre barre de pudeur. La peur de parler. Une fois, passĂ©e, ça roule tout seul, du moins vous n’aurez plus peur. Vous ferez encore des fautes, ce qui est tout Ă  fait normal, vous en ferez mĂȘme avec un niveau avancĂ©. Alors foncez. Vous n’avez rien Ă  perdre.

 

Mes conseils pour votre 1Ăšre session :

PrĂ©parez-vous, sinon ça risque d’ĂȘtre la panique.

Faites-vous un scripte, voici celui que j’utilise ici. RĂ©servez un crĂ©neau de 30 minutes pour la 1Ăšre fois. Ça fait moins peur qu’une heure. Imaginez ce que vous pourriez bien vous dire.

Dire votre prĂ©nom, vos origines, votre mĂ©tier, dĂ©crire votre famille, parler de vos goĂ»ts musicaux, vos voyages. Chechez le vocabulaire relatif Ă  ces sujets et annotez-le, faites-vous mĂȘme des petites phrases au besoin.

Vous arrivez le jour J armĂ© de vos notes. Tout va bien se passer. AprĂšs la session, vous vous sentirez Ă©puisĂ© car c’est intense au dĂ©but mais tellement fiĂšre d’avoir osĂ©, d’ĂȘtre sorti de votre zone de confort.

Je vous mets au dĂ©fi de faire votre premiĂšre session dans une semaine. Winking smile Dites-moi dans les commentaires comment ça s’est passĂ© et si vous ĂȘtes prĂȘt Ă  recommencer.

 

Mes 3 ressources préférées et qui, je pense sont les plus efficaces :

  • ASSIMIL
  • MOSALINGUA
  • ITALKI

Elles sont complĂ©mentaires. N’oubliez pas cependant d’ajouter d’autres ressources de temps en temps pour varier les plaisirs. Il ne faudrait pas se lasser. Je vous explique maintenant quand utiliser toutes ses ressources sans y passer des heures.

 

Étape N°3 pour apprendre une langue : dĂ©finir sa routine des langues

 

Ă©tapes pour apprendre une langue

C’est quoi une routine des langues ?

Une routine pour NE pas abandonner en cours de route, Je vais vous expliquer tout de suite comment faire.

Il faut crĂ©er une habitude. Vous vous brossez les dents tous les jours. C’est devenu une habitude. Vous n’imagineriez jamais passer une journĂ©e sans vous brosser les dents.

Il faut recrĂ©er ce sentiment avec l’apprentissage des langues. Il faut que ça devienne une habitude, que ça fasse partie de votre routine. Le jour oĂč vous ne bossez pas vos langues, vous vous sentirez vide, comme s’il manquait quelque chose.

Comment créer une nouvelle habitude ?

Pour ma part, j’ai dĂ©cidĂ© de dĂ©gager du temps le matin. Je me lĂšve plus tĂŽt pour ĂȘtre sĂ»r de remplir mes objectifs.

J’ai crĂ©e ma routine matinale des langues.  Je vous livre mon planning ici.

 

LUNDI au VENDREDI  avant 6h30

15 minutes d’Assimil : une leçon, ou la moitiĂ© d’une

2 minutes : Ă©criture 2/3 phrases en allemand dans un calepin

5 minutes : Mosalingua –pendant le petit-dĂ©jeuner ou aux toilettes^^ (vous savez tout hihi)

 

MARDI/MERCREDI/VENDREDI- le soir

10 minutes : Extra german sur Youtube

 

Moments libres dans la journĂ©e –trajet en voiture, file d’attente.

x minutes : Langsam Nachrichten de Deutsche Welle en podcast  ou Coffee Break German qui existe aussi en d’autres langues.

5 minutes : Duolingo

1 minutes : Hello talk

 

SAMEDI – au rĂ©veil

5 minutes : Relecture du calepin : mots de vocabulaire annotées dans la semaine

5 minutes : Mosalingua

DIMANCHE

1h : de conversation avec un natif sur Skype, par le biais de Italki

5 minutes : Mosalingua

 

En moins d’une heure par jour, je suis capable d’avancer chaque jour petit Ă  petit vers mon objectif.  Je le rĂ©pĂšte : en moins d’une heure par jour.

La rĂ©gularitĂ© est votre arme. Il est plus efficace de travailler un peu tous les jours que plusieurs heures d’un coup, puis plus rien.

Il faut au moins 30 jours pour créer une habitude. Au début, vous aurez du mal à vous y tenir. Mais une fois le cap passé, ça sera devenu une routine comme se brosser les dents.

Pour respecter mes engagements, j’écris mes objectifs et actions de la semaine Ă  venir. J’adore les to-do list Smile

Par exemple :

Objectif hebdo : ĂȘtre capable de raconter mes vacances d’ici 7 jours

Cet objectif intermĂ©diaire vous donne une Ă©chĂ©ance, vous savez donc que si vous ne bossez pas cette semaine, vous allez foirer face Ă  votre copain de langue. Vous pouvez mĂȘme lui indiquer votre objectif en dĂ©but de semaine. Ainsi, votre engagement est plus fort, car vous avez impliquĂ© quelqu’un.

C’est comme un partenaire de sport, le jour oĂč vous ĂȘtes moins motivĂ© il vous aide Ă  bouger vos fesses et inversement. Il est plus facile de se motiver Ă  plusieurs.

N’hĂ©sitez pas Ă  me dire dans les commentaires si vous ĂȘtes prĂȘt Ă  mettre en place votre rituel et comment vous envisagez de le mettre en place. Si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d’y rĂ©pondre.

Quels sont vos risques de ne pas parler une langue? (et pourquoi vous devriez vous y mettre dĂšs maintenant)

 

Cet article a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© dans le cadre de l’évĂ©nement « Des blogs et des Langues », sur le thĂšme “est-ce vraiment important d’apprendre une langue en 2017”

Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagé leur point de vue sur le blog de FAST & FLUENT en cliquant ici.

————————————————————————————————————————————–

Continue reading

7 raisons d’apprendre une langue sans prof’ !

Vous voulez apprendre une langue. Mais vous vous dites que les cours, ce n’est pas votre truc? Vous n’avez pas envie de retourner en classe. Ça vous rappelle trop l’école !

 

APPRENDRE LANGUE PROF 2

Continue reading

Combien de temps pour apprendre une langue?

 

A votre avis quelle est la bonne réponse  :

Parler une langue c’est :

  1. un don reçu à la naissance
  2. c’est hĂ©rĂ©ditaire
  3. un pouvoir magique
  4. de la chance
  5. des mois de sueurs, de larmes et d’acharnement
  6. Aucune des précédentes

Continue reading

Comment apprendre une langue efficacement?

 

Vous voulez apprendre une langue. Mais vous stagnez en ce moment. Vous ne savez pas comment faire pour ĂȘtre efficace? Je vais vous expliquer comment optimiser votre apprentissage.

La potion magique

POTION POUR APPRENDRE UNE LANGUE

Continue reading

6 moyens d’apprendre une langue depuis son canap’ ! (2/2)

 

Ce que je vais vous apprendre aujourd’hui m’a permis de parler plusieurs langues. J’ai appliquĂ© ces principes simples pendant des annĂ©es. Je les applique encore maintenant. Continue reading