Répétition Espacée | Pourquoi et Comment l’Utiliser ?

répétition espacée

Vous en avez marre d’apprendre, d’étudier puis d’oublier ? Vous avez l’impression d’avoir la mémoire d’un poisson rouge ? Je vous rassure, je l’ai aussi pensé pendant longtemps. Votre mémoire est tout à fait normal. Mais pour apprendre une langue efficacement, il faut juste comprendre comment votre système de mémorisation fonctionne et ainsi vous l’utiliserez de façon optimale. Vous voulez gagner du temps dans votre apprentissage ? Mémoriser et ne jamais oublier ? Alors appliquez le système de la répétition espacée pour ne plus jamais oublier (ou spaced repetition system en anglais). Késako ? C’est un apprentissage par la répétition. Lisez la suite pour savoir plus.

Pourquoi utiliser la répétition espacée ? Une raison !

La courbe de l’oubli

Laquelle ? La courbe de l’oubli… alors oui, celle-ci, vraiment, elle est réellement déprimante ! Et vous allez comprendre pourquoi. La courbe de M Ebbinghaus nous montre clairement qu’après avoir appris une nouvelle information si l’on ne réactive pas notre mémoire… les informations sont très (très, très) vite oubliées. L’apprentissage par répétition permet de limiter l’oubli. Avec en complément la technique de l’enseignement vous êtes assuré de ne plus jamais oublier.

Imaginons, vous apprenez une liste de 100 mots de vocabulaires. À l’instant présent vous connaissez les 100, parfaitement et vous êtes content de vous. (et vous avez raison !)

Vous passez alors à une autre activité, plus relaxante…

Mais si l’on vous interroge sur ces 100 mots :

  • au bout de 30 minutes : vous vous souviendrez de 58 mots ;
  • 1 heure après : ce sont 44 mots qui vous reviennent à l’esprit ;
  • le lendemain : 33 mots ;
  • Et 6 jours plus tard : 25…

En résumé, apprendre de nouvelles informations une seule fois, n’est pas suffisant. Le pire c’est que vous perdez votre temps.

Une solution peut-être ?

Eh oui, en réactivant les connaissances à certains intervalles dans le temps, il devient possible d’ancrer durablement les informations. C’est ici même qu’intervient la méthode scientifique de la répétition espacée (spaced repetition system en anglais).

 

Pourquoi tant de haine ?

Pour savoir utiliser le système de répétition espacée, il faut comprendre comment fonctionne votre mémoire. Lorsque vous apprenez une fois votre fameuse liste de vocabulaire, celle-ci s’inscrit dans votre mémoire à court terme qui est localisée au niveau du lobe préfrontal situé juste derrière votre front. C’est peut-être pour cette raison que l’on se tapote le front lorsque l’on recherche une info. 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Astuce pour Apprendre une Langue Rapidement

Et si l’info n’est pas reprise, votre cerveau va penser que celle-ci n’est pas utile et il l’efface, le bougre ! Un peu comme un numéro de téléphone à retenir quelques minutes.

Mais je vous présente notre sauveur : l’hippocampe (une partie du cerveau, pas l’animal, vous me suivez ?), cette partie du cerveau s’occupe de faire passer les informations de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme.

Les informations conservées à long terme par notre cerveau sont dispatchées un peu partout… en fonction de ce que nous lisons, nous écrivons, nous entendons ou nous lisons, etc. En répétant les informations, vous favorisez donc le travail de l’hippocampe et permettez de faire passer les informations de la mémoire à court terme de la mémoire à long terme.

Mais il reste une question, peut-être LA plus importante :

 

Comment utiliser la technique des répétitions espacées ?

Répétez juste avant d’oublier

Plus facile à dire qu’à mettre en œuvre… mais redoutablement efficace. Revenons à nos 100 mots de vocabulaires, il va falloir les réétudier juste avant de commencer à les oublier. Plus vous allez les répéter, plus vous allez vous en souvenir et plus les répétitions seront espacées… Ouf… enfin une bonne nouvelle 😉 Vous commenciez à prendre peur n’est-ce pas ?

Concrètement, vous allez devoir déterminer l’intervalle de temps idéal entre deux sessions de travail. Pour cela, vous avez deux solutions :

  • testez-vous et visualisez les intervalles de temps optimaux pour votre mémoire ;
  • utilisez des applications ou des logiciels;
  • Vous pouvez aussi tester le schéma de répétition suivant préconisé par Jean-Yves Ponce dans son livre : Une mémoire extraordinaire

Rappel 1 : 2h après avoir tenté de mémoriser le vocabulaire

Rappel 2 : J+1 le lendemain

Rappel 3 : J+2 le surlendemain

Rappel 4 : J+4

Rappel 5 : J+7

Rappel 6 : J+15

Rappel 7 : J+30

À l’ancienne : la méthode des boîtes ou le système de Leitner

Pour apprendre de nouveaux mots de vocabulaire, vous pouvez utiliser le système de Leitner sur la base de la répétition espacée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment mémoriser du vocabulaire ? (et ne jamais l’oublier)

Prenez 5 boîtes numérotées de 1 à 5.

Déterminez une liste de mots de vocabulaire (par exemple tirés d’une liste de fréquence).

Imprimez ou écrivez sur des cartes le mot en français sur le recto et sa traduction dans la langue cible au verso.

Placez toutes les cartes dans la boîte numéro 1.

Prenez une carte, si vous connaissez la traduction vous la placez dans la boîte n°2, sinon on la remet dans la boîte n°1.

Faites de même pour toutes les cartes.

Puis refaites l’exercice à intervalle. Si les cartes de la boîte n°1 sont connues, elles passent en boîte n°2. Si les cartes de la boîtes n°2 sont connues, elles passent en boîte n°3 et ainsi de suite, sinon retour en case 1. En résumé, à chaque révision, si on reconnaît la carte, on la fait passer dans la boîte suivante.

L’objectif est donc d’avoir un maximum de cartes dans la boîte n°5, ce qui correspond aux mots mémorisés dans la mémoire à long terme.

Cet apprentissage par la répétition peut être fun à réaliser en famille, avec les enfants mais peut aussi être contraignant à mettre en place. Heureusement, il existe des manières plus simples d’utiliser ce sys
tème de répétition. Lisez la suite pour le découvrir.

 

L’apprentissage 3.0

Il existe de nombreux logiciels et applications pour travailler avec le système de répétitions espacées, pour n’en citer que quelques une :

  • Anki : application disponible gratuitement sur Windows, Linux et Android et payante sous iOS.
  • Cerego : une application en ligne proposant un essai gratuit.
  • Mosalingua : ma préférée 🙂 avec un interface très sympa. TERRIBLEMENT EFFICACE.
  • Quizlet : qui permet de créer ses propres listes ou récupérer celles d’autres personnes.

Alors, êtes-vous prêt à faire fonctionner votre mémoire à long terme, et ne plus perdre de temps à apprendre par coeur ?

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 263
    Partages
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Tu traite de sujet intéressant mais ton blog est tellement insupportable à lire. À peine arriver que déjà 3 pop up a moitié buggué te saute au visage. Sans parler de l’interface bourré de fly in complétement broken
    Fais quelque chose par pitié

    • Hello Facepalm,
      Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis ravie que le contenu du blog t’intéresse, j’espère qu’il t’aide à progresser. D’ailleurs quelle langue apprends-tu en ce moment ?
      J’avoue que la technique n’est pas ma tasse de thé et que je suis loin d’être une experte dans ce domaine, alors j’imagine qu’effectivement il doit y avoir des bugs, je te remercie d’ailleurs de l’avoir souligné.N’hésite pas à me faire partager ton expertise sur ce sujet car tu sembles plus calé que moi, en me disant concrètement ce qui bug et comment je peux l’arranger pour faciliter ta lecture du blog. Dans l’attente de ton retour avisé 😉
      Lauriane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *