Comment Trouver le Temps d’Apprendre une Langue ?

Comment trouver le temps d’apprendre une langue ? Est-ce que vous vous êtes déjà posé cette question ? Ou peut-être vous êtes vous déjà dit : “j’aiiii pas le temps mooooi” aaaargh ! Dure la vie :s Alors comment faire pour parler une nouvelle langue, si déjà vous vous sentez débordé ou submergé par le quotidien ? Alors que vous avez très envie de parler anglais ou espagnol. Vous aimeriez tellement vous sentir à l’aise en voyage, comprendre vos collègues, vos clients, prouver à votre beauf’ que vous êtes capable de mener ce projet jusqu’au bout, niark ! Mais comment faire malgré votre quotidien bien rempli. Lisez la suite si vous vous retrouvez dans ces quelques lignes pour découvrir comment trouver le temps d’apprendre une langue malgré un emploi du temps de ministre.

Comment trouver le temps d’apprendre une langue 

Si vous manquez de temps, que vous vous sentez débordé mais voulez réaliser votre rêve de parler anglais, espagnol ou une autre langue, regardez la vidéo ci-dessus. Vous allez découvrir dans ce cours gratuit comment trouver le temps de parler une langue sans sacrifier vos moments de loisir.

Cette vidéo est directement tirée de la formation Marathon d’Espagnol pour parler espagnol en moins d’1 an sans partir à l’étranger.

Revenons à nos moutons, “je n’ai pas le temps” > je déteste cette phrase ! Pour 2 raisons : 1- parce que je me sens tellement stressée et débordée quand elle déboule dans ma vie, je n’aime pas cette situation, j’imagine que vous non plus et 2- parce que cela signifie que je perds le contrôle. Hein quoi ?

 

Pas le temps ? C’est notre faute

Oui parce que selon moi, dire “je n’ai pas le temps” signifie qu’on ne prend pas ses responsabilités ! Oui madame ! Le temps, malgré tout ce que l’on peut penser n’est pas relatif à un fait extérieur. Je m’explique, si on n’a pas le temps c’est parce qu’on ne sait pas s’organiser.

Du genre comme moi : on se met des objectifs inatteignables avec une to-do liste à rallonge (je me soigne mais j’ai encore du mal à gérer ça, c’est pour cela qu’à 22h56 je suis encore en train d’écrire cet article), soit qu’on décide que repasser ses draps fera partie des activités hebdos (oui oui certain(e)s le font – pas moi 😆), ou encore passer jusqu’à 1h30 sur les réseaux sociaux à scroller son écran (oui oui ce sont les statistiques qui le disent).

Vous voyez ? Personne ne nous a imposé cela. Nous sommes nous-même responsables de cette situation, nous avons tous 24h au compteur. Ce qui est génial est qu’on est tous de la même catégorie “sociale” au regard du temps, pas de riche, pas de pauvre. Alors si vous avez moins de temps que les autres, c’est de votre faute.

 

La première étape pour trouver du temps c’est…

…prendre conscience de cela, prendre ses propres responsabilités, assumer et changer de vocabulaire. Je ne dis plus “je n’ai pas le temps” mais “je ne trouve pas le temps” ainsi, je sais que les jours où je me retrouve dans cette situation, cela signifie que je dois ajuster mon planning. Ça ne me servira à rien d’accuser des éléments extérieurs sur lesquels je n’ai aucun pouvoir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Apprendre une langue quand on est paresseux

Il s’agit de supprimer, modifier et/ou adapter ses objectifs. Si votre priorité est de parler anglais ou espagnol, alors il va falloir ajuster votre vie à cela. Car au final, le temps ça se trouve. Ce n’est qu’une histoire de priorité, si vous n’êtes pas prêt à mettre en place les techniques données dans la vidéo, alors abandonnez dés maintenant votre projet car cela signifie que vous n’avez pas tellement envie.

 

Abandonnez dès maintenant si…

Et c’est ok, il suffit de l’accepter. J’ai très envie de jouer d’un instrument de musique. Je démarre, j’arrête, je reprends, je ne suis pas très douée et je lâche rapidement. Mon envie n’est pas assez forte alors je ne trouve pas le temps, ce n’est pas ma priorité, et c’est ok. J’accepte de ne pas m’y mettre, ce n’est pas pour cette raison que je me sens nulle ou qu’il faille perdre confiance en soi. C’est simplement encore une fois, une histoire de priorité et pourtant j’en ai très envie.

En revanche, je sais que personnellement je mettrai plus de coeur et de temps pour l’apprentissage des langues. Alors commencez d’abord par vous demander si vraiment, vous avez un levier fort pour apprendre une langue ou est-ce seulement une envie ? Oulalah je suis partie pour écrire un pavé ce soir 😬 Accrochez-vous si vous envisagez de me lire jusqu’à la fin. C’est bon, on continue ?

Se concentrer sur l’essentiel

Maintenant que vous êtes sûr de votre motivation, que vous voulez vraiment apprendre une langue, vous allez commencer par supprimer Duolingo de votre téléphone, oui oui là maintenant tout de suite ! Pourquoi ? Comment voulez-vous parler une langue en démarrant par le vocabulaire des meubles de la maison ou des fruits rares ?

Alors oui, vous allez me dire que c’est facile à apprendre donc go, bien sûr allons-y gaiement, répétons les erreurs de l’école ! Vous aurez compris, ma méthode va totalement à l’inverse de cette “technique” d’apprentissage (qui a pondu ça d’ailleurs ?). Ce que je vous propose plutôt, c’est la méthode Pareto. Késako ?

C’est simplement d’apprendre uniquement l’essentiel dans un premier temps. En se focalisant sur les 20% qui vous donneront 80% du résultat (statistiques prouvées et approuvées depuis des années). En langue cela signifie qu’il suffit d’apprendre 20% du vocabulaire le plus utilisé qui représente 80% de la langue. Quel dommage, vous faisiez tout l’inverse depuis le début ! :/ Bah oui si vous démarrez par le moins utilisé, et bien vous apprendrez 80% du vocabulaire utilisé dans 20% des cas, quelle perte de temps ! Et la suite de l’histoire c’est quoi ? Peu de résultat, impossible de parler à l’oral, démotivation, perte de confiance en soi, abandon ! GAME OVER !

Et si on sortait de ce cercle vicieux ? Si à l’inverse vous vous focalisez sur les mots essentiels, cela vous permettra de parler rapidement, ainsi vous constaterez vos résultats, cela nourrira votre satisfaction, votre confiance, motivation et bim le cercle vertueux est en place.

Mais où trouver ces mots ? Alors vous avez le choix de trouver, ce que l’on appelle des listes de fréquences, ce sont de longuuuues listes avec tous les mots de vocabulaire les plus utilisés. Mais franchement, je trouve cela ennuyant et tellement rébarbatif. Même avec la meilleure volonté du monde, je n’arrive pas à m’y tenir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Parlez Anglais dans 6 mois, Pas dans 10 ans ! [INSCRIPTIONS OUVERTES]

Alors je vous propose plutôt les fiches pédagogiques d’anglais ou d’espagnol (pour le moment…d’autres langues à venir) qui réunissent les mots les plus utilisés en contexte, dans des phrases et dans des exercices. Et en bonus, vous avez droit à l’essentiel de la grammaire, la conjugaison et les phrases de survie pour pouvoir parler rapidement avec des natifs.

Maintenant qu’on a compris qu’il fallait se concentrer sur l’essentiel pour progresser plus rapidement, on va aller encore plus loin en optimisant son temps. Lisez la suite pour savoir comment aller encore plus vite.

Optimisez votre temps

Apprendre des mots de vocabulaire utiles, faire des exercices,  c’est bien mais on peut aller encore plus loin pour progresser en langue tout en gagnant du temps. Comment faire ?

Hyper easy ! Optimisez votre temps ! Repérez tous vos moments qui ne requièrent pas d’attention intellectuelle comme le ménage, les trajets, la cuisine, le sport, toutes ces activités qu’on adore. Et profitez-en pour écouter des podcasts dans la langue, écouter des leçons (d’ailleurs tous les cours des formations Marathon d’Anglais et Marathon d’Espagnol sont téléchargeables en podcast pour cette raison).

c’est ce que j’appelle le double bénéfice, j’en parle dans la vidéo ci-dessous :

 

Trouvez le meilleur moment

Quand êtes-vous le plus frais ? Je parle de votre esprit. Personnellement, je sais que je suis nettement plus concentrée à 6h du matin qu’à 15h03 ou après un footing (c’est mon heure où je dois, courir, marcher, manger, peu importe mais je dois bouger ahah) et vous ?

C’est important de savoir car c’est aussi à ce moment là que votre capital motivation – volonté sera le plus élevé. C’est comme votre smartphone quand il vient d’être rechargé à 100%. Plus vous serez focus et mieux vous mémoriserez. Si vous essayez d’apprendre par coeur la liste des verbes irréguliers devant la télé le soir d’un oeil , je vous le dis de suite, arrêtez et profitez de votre TV à 100% car ce que vous faites est inutile. 2 erreurs ici : apprendre par coeur (on en parlera dans un autre sujet) et ne pas être focus. Repérez les moments pendant lesquels vous pouvez apprendre tranquillement sans être dérangé. Encore un dernier petit effort pour savoir comment trouver le temps et apprendre rapidement et efficacement. Let’s go…

Planifier en avance

Ouiii planifiez en avance ! Je ne vous dis pas de vous envoyer un carton d’invitation à vous-même 1 an en avance, mais pas loin. Je vous conseille de décider en amont : les ressources que vous allez utiliser dans votre apprentissage et les moments d’apprentissage. En gros, vous allez vous préparer une routine de langue. Écrivez votre to-do list le dimanche soir pour la semaine à venir. Par exemple : lundi : fiche pédagogique (matin avec le café) + Mosalingua (dans le bus) + Netflix (avant de dormir), mardi : …. etc. Ainsi le jour J, vous ne perdez pas de temps à choisir ce que vous allez étudier.

Et pensez aussi à préparer toutes vos ressources. Ayez tout à portée de main pour ne pas perdre de temps à les chercher, cela entrave l’apprentissage. Car plus il y aura d’obstacles et plus il sera difficile de ne pas abandonner.

J’espère que vous avez apprécié ces conseils, aviez-vous déjà mis en place cette routine ? Comment comptez-vous démarrer ? Répondez en commentaire 🙂

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *