astuce pour ne plus jamais avoir la flemme

Vaincre la flemme d’apprendre une langue : appliquez ces 3 astuces pour dompter votre cerveau !

Le cerveau est super complexe. Il trouve tous les subterfuges possibles et imaginables pour repousser une tâche… On gaspille plus d’énergie à se trouver des excuses qu’à se mettre à la tâche en question ! La procrastination est un vrai fléau. Dans cet article, découvrez 3 méthodes pour vaincre la flemme d’apprendre une langue au quotidien ! Spoiler alert : l’utilisation des 3 méthodes réunies vous fera déplacer des montagnes !


Astuce n° 1 : appliquer la technique du 5, 4, 3, 2, 1 pour pousser son cerveau à passer à l’action

 

Je vous partage un hack complètement improbable pour dompter votre cerveau à gagner contre la procrastination. Perso, j’ai halluciné quand j’ai testé cette astuce toute simple qui s’est montrée efficace dans tout ce que j’entreprends !

 

Qu’est-ce que cette technique anti-procrastination ?

 

La règle des 5 secondes part d’un fait plutôt amusant : le cerveau se prépare inconsciemment à passer à l’action dès qu’il perçoit un compte à rebours. Il suffirait de décompter 5, 4, 3, 2, 1 pour ensuite avoir soudainement envie de briser la procrastination. Incroyable, non ?

 

Ce fun-fact se montre tout particulièrement utile quand on veut installer une routine ou se lancer dans une tâche qui demande un effort. Vous voyez où je veux en venir, n’est-ce pas ? Serait-ce LE secret ULTIME pour vaincre la flemme d’apprendre une langue ? Peut-être !

 

Comment mettre en place cette méthode pour réussir à dompter son cerveau ?

 

Il est d’abord super important de comprendre que ce « truc » n’est pas magique. En effet, la discipline est comme un muscle : si on ne la travaille pas un minimum, l’exercice ne fonctionnera pas.

 

Ainsi, pour bien commencer cette méthode anti-flemme, je vous recommande de commencer par des petites actions avec lesquelles il n’est pas difficile de vous convaincre : « 5, 4, 3, 2, 1, je mange ce carré de chocolat » ! Je rigooooooole !

 

Mettez cette méthode en place avec des tâches du quotidien telles que « 5, 4, 3, 2, 1 je prends une pause dans mon télétravail ». Installez cette habitude pour chaque décision plutôt facile, et augmentez la difficulté au fur et à mesure.

 

Il peut être aussi judicieux de se trouver un binôme de motivation pour échanger sur la règle des 5 secondes afin de l’appliquer plus facilement. Saviez-vous qu’en vous inscrivant au Marathon d’Anglais, vous aviez le soutien de toute la communauté et de toute l’équipe ? Avec notre méthodologie efficace et anti-scolaire, vous allez très facilement ancrer cette règle des 5 secondes. En effet, partager nos parcours permet de se booster mutuellement, c’est un vrai moteur de ne pas être seul dans ses apprentissages !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Tarzan va vous apprendre à parler !

 

Si vous voulez en savoir plus sur le Marathon d’Anglais, cliquez ici ou sur l’image ci-dessous !

 

 

présentation du marathon d'anglais

 

Pourquoi utiliser la technique 5, 4, 3, 2, 1 pour vaincre la flemme d’apprendre une langue ?

 

À force d’utiliser ce décompte, vous transformerez cette habitude en ancrage, c’est-à-dire en point de repère pour votre cerveau. Vous le programmez à réagir à chaque fois que vous vous dites 5, 4, 3, 2, 1. À la base, la règle des 5 secondes vous sert à arrêter de penser trop, à vous forcer à agir plutôt que réfléchir sur la tâche à accomplir.

 

Quand ce réflexe sera efficace, utilisez-le pour votre routine de langue quotidienne ! Bien entendu, il faut d’abord définir l’objectif du jour, car « 5, 4, 3, 2, 1, je me mets à l’anglais » n’est pas assez précis pour vous décider à passer à l’action. Tandis que si vous vous motivez avec « 5, 4, 3, 2, 1, je prends mon carnet de vocabulaire et j’écoute 20 minutes de mon podcast préféré en anglais », vous vous y mettrez en un clin d’œil ! Il deviendra alors facile de vaincre la flemme d’apprendre une langue, puisque ce décompte est comme une autohypnose, une mise en condition.

 

Tout l’intérêt d’utiliser ce hack de motivation, c’est de le conjuguer avec l’effet cumulé : une petite décision par jour se transforme en super exploit au bout de plusieurs semaines. En fait, ce qui est difficile, c’est de s’y mettre.

 

En prenant une décision en 5 secondes, vous accomplirez plein de choses que vous ne soupçonniez même pas. Cette méthode est celle de Mel Robbins, et elle me sert TOUS LES JOURS. Je vous la partage pour vous aider à vaincre la flemme d’apprendre une langue, la technique des 5 secondes se montre efficace dans tous vos projets, à condition d’avoir musclé votre discipline au préalable !

 

passez à l'action grâce à cette technique

 

Astuce n° 2 : raccourcir sa To Do List pour vaincre la flemme d’apprendre une langue

 

Je suis sûre que vous avez déjà vécu la situation suivante : la veille au soir, vous avez préparé votre To-do list pour le matin. Votre but ? Vous vider la tête pour dormir sans pensée parasite. Le lendemain, vous êtes parfaitement reposé ! De bonne humeur et motivé, vous jetez un œil à votre liste : et là… C’est le drame. Vous n’avez plus du tout envie d’accomplir ce que vous vous étiez fixé.

 

Pourquoi vous ne trouvez pas le courage de vaincre la flemme d’apprendre une langue ?

 

La liste des choses à faire déborde sur deux feuilles ! Par conséquent, vous ne savez pas par où commencer. Finalement vous vous sentez mal de n’avoir pas pu tout faire dans la journée. Vous luttez pour abattre une tâche après l’autre sans y parvenir et vous faites l’impasse sur votre routine d’anglais pour tenter de rattraper le retard du jour (voire de la veille) ! C’est un cercle vicieux : moins vous cochez de cases dans votre To-do list, moins vous avez envie d’être productive puisque vous n’en voyez pas la fin… Alors STOP ! Voici une méthodologie pour terminer sa To-do list sans souffrance et trouver du temps pour tous vos projets, dont votre routine de langues.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Quelle est la meilleure méthode pour apprendre une langue ?

 

Comment prioriser les tâches de sa To-do list pour faire de la place à votre routine de linguistique ?

 

  1. Avec la matrice d’Eisenhower, priorisez vos tâches. Vous aurez ainsi 4 types de tâches : urgente & importante, urgente & non importante, pas urgente & importante, pas urgente & pas importante.
  2. Prenez la liste « urgente & importante » et divisez-la par 3 tâches. Ces 3 tâches sont vos priorités pour demain. Les 3 suivantes pour après-demain, etc.
  3. Détaillez un maximum vos tâches principales en sous-tâches. En rayant chaque étape l’une après l’autre, votre cerveau sera de plus en plus boosté de continuer à « kill » cette liste en temps et en heure !
  4. Déléguez les tâches non importantes & urgentes, planifiez raisonnablement les tâches importantes non urgentes et débarrassez-vous des tâches non urgentes et non importantes.

comment ne plus jamais avoir la flemme

 

Astuce n° 3 : visualiser ses succès pour arrêter de procrastiner

Là encore, je vais vous donner une astuce pour tromper votre cerveau afin qu’il accomplisse ce que vous avez décidé sans procrastiner. Connaissez-vous la visualisation ? Notre cerveau ne fait pas la différence entre ce que vous pensez et ce que vous accomplissez. Les deux lui procurent du plaisir et le sentiment de satisfaction. En parlant de ressenti : saviez-vous que vos émotions jouent un rôle majeur dans votre motivation ? J’en parle dans cet article.

 

Mon conseil ? Visualisez vos pensées pour les réaliser plus rapidement ! Là encore, c’est une technique qui se peaufine et devient de plus en plus facile au fil des sessions. Le principe est simple : le matin, prenez deux minutes pour faire le vide, et concentrez-vous sur vos trois objectifs de la journée. Prenez le temps d’imaginer les faire puis pensez-les finies. Respirez un bon coup, et c’est parti !

 

Si vous prenez cette habitude chaque matin avant de vous mettre au travail, vous remarquerez que vous serez plus efficace et moins sensible aux distractions. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre cerveau aura le sentiment de l’avoir déjà fait, la tâche lui semblera alors plus facile !

 

De deux choses l’une : soit le temps gagné grâce à la visualisation vous donnera la motivation de suivre votre routine de langue, soit la technique de visualisation est une méthode en elle-même de vous visualiser bilingue ! Ce qui est certain, c’est que vous avez de vraies clés pour vaincre la flemme d’apprendre une langue. À vous de jouer maintenant !

 

Vous avez encore besoin d’un coup de pouce pour installer votre routine de langue ? Téléchargez maintenant votre kit de démarrage gratuit !

CET ARTICLE VOUS A AIDÉ, PARTAGEZ-LE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email