Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?

Comment voyager seule quand on est une femme ? Avez-vous déjà entendu cette petite voix : “et si on partait en voyage en solo ?” Mais, il y a un mais. Cette petite voix vous hurle aussi dans les oreilles : “aaaah mais partir seule, ça fait peur”.

Que vous ayez ce désir de voyager, de rencontrer des gens ou de prendre votre sac à dos pour votre premier voyage pour partir seule à l’aventure : comment faire pour aller au bout du monde en solitaire quand on a peur ? Découvrons aujourd’hui Caroline, pour savoir comment faire pour voyager seule quand on a peur de partir. Je suis certaine qu’à la fin de cette vidéo, vous aurez acheté votre billet d’avion pour partir voyager 😉 Let’s go pour un voyage inspirant.

Voyager seule quand on est une femme

Aujourd’hui on retrouve Caroline du blog Le Monde dans ma valise dans cette vidéo interview pour parler de voyage, tour du monde, voyage en solo et surtout de comment partir seule quand on a peur de se lancer. 

J’ai décidé de vous proposer cette thématique car je constate que mes élèves du Marathon d’AnglaisⒸ,le programme d’accompagnement pour parler anglais en 6 mois, ont décidé de faire sauter la barrière de l’anglais car ils ont pour la plupart ce désir de voyager. 

Mais surtout cette envie de se dépasser, de retrouver confiance en soi, de se prouver qu’ils sont capables.. Et ils passent à l’actiooooon ! (Ça, j’adooore).

Cette vidéo va vous donner le fiiiire 🔥  pour vous lancer. Car en tant que femme, ce n’est pas toujours facile d’oser et de partir seule.

Caroline, partait pour un voyage de 6 mois qui s’est transformé en une aventure de 7 ans alors qu’elle avait plein de peurs avant de partir. Elle est passée par l’Amérique du Sud, la Polynésie, le Canada ou encore le Brésil pour ne pas citer 98087 pays. Elle rêvait de faire le tour du monde depuis ses 17 ans… (aaaaah la jeunesse) elle a laissé son rêve de côté pendant plusieurs années puis s’est lancée et eurent beaucoup d’enfants (ah non pas ici🤦‍♀️).

Comment faire quand on a peur ? 

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Voyager seule n’est pas simple. (Gniiiit filtre à bullshit).  Du moins, ça c’est ce que l’on pense. Ce sont toutes les questions que l’on se pose avant de partir en solo qui compliquent tout. Car c’est hyper facile de voyager ! (Si si je vous jure^^) Vous allez le découvrir ici.

On a plein de peurs. Peur pour sa sécurité, peur d’être seule, de se sentir solitaire, de devoir apprendre une langue avant de partir (à ce sujet pas d’inquiétude, lisez ceci pour vous détendre). Mais surtout on découvre avec Caroline, que ce qui fait le plus peur ce n’est pas le voyage en lui-même mais le changement de vie. Le fait de changer de travail, le regard des proches, la peur de l’inconnu. Et toutes ces interrogations qui bloquent nos rêves.

Si on a envie de partir, c’est généralement parce qu’on a envie de changement. On sait ce qu’on laisse mais on ne sait pas ce que l’on trouve. Pour palier à ses peurs et oser sauter le pas, voici quelques conseils pour vous lancer :

1- Ce n’est pas nécessaire de partir loin ou de partir longtemps 

Caroline qui vivait aux États-Unis, est partie pour son premier voyage au Canada, pays limitrophe pour éviter la barrière de la langue et se retrouver dans un milieu moins “hostile”, plus simple que de partir en pleine savane avec un tuba. 

Pour votre premier voyage, vous pouvez vous tester sur une destination proche et seulement pour quelques jours. Ce n’est pas obligatoire de se taper 7890 heures de vol et 6 transferts d’avion. Ça me rappelle mon retour d’Inde cette histoire, un aller-retour sur Mars aurait été plus rapide.

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Commencer par un petit pas pour se prouver que l’on est capable et dédramatiser sur la réalité du voyage. Car vous vous rendrez rapidement compte que le voyage est plus compliqué dans notre tête que dans la réalité. Et puis surtout…

2- Avant de partir : se dire que rien n’est définitif

Avant de partir en voyage pour plusieurs mois, on prévoit tout pour être sûr de tout maîtriser. (Parce qu’on a la trouille en vrai). Et le big problème est qu’on veut absolument s’y tenir. 

Le fait de vouloir absolument coller au planning implique un stress car on ne se laisse pas assez de flexibilité. On lâche le contrôle mesdames ! 

Autorisez-vous à vous dire que rien n’est définitif. Si au cours de votre voyage, vous vous rendez compte que finalement vous n’avez pas envie de cela, rangez vos tongues et rentrez à la maison. Ce n’est pas forcément nécessaire de voyager longtemps.

Un billet d’avion et BIM en 24H (max’) vous êtes à la maison. Oui je sais, là vous vous dites : c’est la honte ! Que vont penser les autres ? Bah justement lisez la suite ! 

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

3- N’écoutez pas les autres !

 Ce qui me fait une superbe transition ici, nooooon on n’écoute pas les autres ! Oui on va peut-être vous dire “oh bah dis donc l’aventurière est déjà de retour” et bien oui, et c’est ok. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les Meilleurs Podcasts pour Apprendre l'Espagnol

C’est à ce moment là que vous allez enfiler votre t-shirt de super woman, bomber votre torse et dire fièrement “ YES I did it”.

Vous n’allez pas continuer à voyager dans l’unique but de montrer vos photos à vos proches. Le voyage est fait pour vous, pas pour les autres. 

Vous y allez pour vous trouver vous-même. Vous ressourcer ! Si vous avez fait le choix de rentrer, vous rentrez et BASTA CARAMBA ! Et assumez votre décision. Au moins, vous avez eu le courage d’essayer. 

Et puis, en vrai, il y a plus de chances que vous continuiez l’aventure que l’inverse. Mais le fait de s’autoriser à rentrer en France, vous mettra dans un état d’esprit plus ouvert à accepter ce qui arrive sur votre route. Lisez bien la suite car je vous dévoile mon arme infaillible dans les prochaines lignes. 

4- Quand on a peur de partir seule se demander : Quelle est la pire chose qui puisse arriver ? 

C’est mon astuce secrète ! À chaque fois que je dois prendre une décision qui me fait peur, (ça arrive tout le temps) je me dis “Quelle est la pire chose qui puisse m’arriver ?” 

Quand je passe mes interrogations par ce filtre, je me rends compte qu’il y a une solution pour chaque peur. Et surtout, que je suis capable de gérer cette solution seule comme une grande (même si je fais 1m50).

Vos préoccupations principales lors d’un voyage sont de : manger, dormir, vous déplacer. Une fois que vous avez rempli ces besoins le reste suit à l’envie. 

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Concernant les questions logistiques, comme le dit Caroline dans la vidéo, aujourd’hui il existe de nombreux blogs voyages pour éviter les galères administratives à l’aéroport. Les sites officiels des ambassades permettent de tout savoir sur les visas, les vaccins et toutes autres infos’ indispensables pour ne pas finir seule toute nue au fond d’un trou.

D’ailleurs c’est ce que nous raconte Caroline, ses pires galères ont été administratives. Et le pire c’est que ça pouvait s’anticiper (comme dans 99,9% des cas d’ailleurs, validé par la plus haute autorité des ambassades de l’univers des lunes).

Pour les questions de sécurité, il est évident qu’il s’agit de se renseigner en avance sur le pays et éviter de se trimballer seule en pleine nuit.

Pourquoi partir en voyage et pourquoi partir seule ? 

Nous avons toutes des raisons différentes pour partir en tour du monde ou simplement en voyage à l’étranger pour réaliser son rêve ou pour combler ce besoin de changement.

Et ce même si vous avez une superbe vie, qui semble parfaite aux yeux des autres, mais à l’intérieur il y a comme un vide. Le genre de vide qui donne envie de se rouler par terre, et dire “personne ne m’aime” avouez, vous avez déjà ressenti ça ? Je me sentirais moins bête^^

L’envie de voyage est très souvent (sans vouloir généraliser) provoquée par ce désir de se prouver quelque chose. Retrouver un sens à sa vie, se lancer un défi, se prouver que l’on est capable de mener un projet seule et d’aller au bout (du monde). 

Comme l’évoque Caroline, bien qu’elle avait un “package de vie” parfait, elle se forçait à sourire le matin dans son rétroviseur. Le voyage est un excellent moyen pour retrouver cette flamme.

Peu importe l’origine de votre départ, vous y trouverez toutes vos réponses, et même celles que vous n’attendiez pas seulement si … 

Vous partez seule en voyage, ne faites surtout pas ça : 

Pleeeeeeeease ne planifiez pas tout ! 

Oui je sais ça fait peur. Car vous voulez vous rassurer en planifiant tout pour être sûr de maîtriser votre voyage. 

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Mais justement pour tirer un maximum de bénéfices de votre expérience, le mieux est de ne pas tout préparer car vous risquez de passer à côté de belles rencontres inattendues. Car c’est justement ce qui fait votre voyage, les expériences imprévues. 

Ce sont les plus beaux moments. Comme le dit merveilleusement bien Caroline, les meilleurs moments sont ceux qu’on ne peut acheter. Être face à un coucher de soleil, sur une plage magnifique non prévue avec des personnes rencontrées par hasard, (entre nous, je ne crois pas vraiment au hasard) sont des moments que vous ne maîtrisez pas et qui feront de votre voyage une expérience inoubliable. 

Laissez les rencontres vous porter est sans doute ici le meilleur conseil. Prenez le temps de ressentir, écoutez votre instinct, faites les choses à l’envie !

Ressens ce que tu vis ! En un mot : vis ! (Désolée craquage de tutoiement, mais cette phrase est trop forte^^)

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Vous avez la chance de ne pas être contrainte par le tumulte du quotidien en voyage donc profitez-en pour lâcher-prise. Si on essaie de tout maîtriser pendant son voyage, on passe à côté ! Vous aurez des prises de conscience, laissez-leurs de la place et elles vous emmèneront sur des chemins inattendus.

En mode confession de voyage 

Je suis partie en Thaïlande suite à une rupture amoureuse extrêmement douloureuse (roooo pauvre chérie, en même temps c’est le principe même d’une rupture 🧐) pour me retrouver avec moi-même sans billet de retour. Et finalement, j’ai fini en Inde en stage yoga. Totalement imprévu et tellement bénéfique au regard du pourquoi j’étais partie. Je n’aurais jamais vécu cette expérience aussi intensément si j’avais voulu tout maîtriser.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Quels sont vos risques de ne pas parler une langue? (et pourquoi vous devriez vous y mettre dès maintenant)

Personnellement je pense que mes voyages m’ont permis de gagner 10 ans d’apprentissage, c’est un véritable accélérateur de vie. De connaissance de soi et des autres. C’est comme cela que Caroline est passée d’instit’ à prof de yoga. Et n’oubliez pas… 

Ne faites pas ce que l’on attend de vous !

Vous voyagez pour vous, parce que vous en avez envie. Ne vous blâmez pas parce que vous n’avez pas envie de visiter. Si, comme Caroline, votre envie du jour est d’aller en terrasse et boire 18 cafés latté, c’est ok. Vous n’êtes pas le nouveau reporter photo pour Géo.

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Au début quand j’ai démarré les voyages, je me sentais obligée de tout visiter, je courais partout pour prendre 37008 photos et les poster sur les réseaux. Je me suis vite rendue compte que ce n’était pas ce que je cherchais en voyage. 

Je suis plutôt en mode slow travel. Prendre le temps d’être et ne pas m’imposer de visiter. Chaque personne doit trouver la manière avec laquelle il veut voyager. Ne faites pas comme tout le monde parce que tout le monde le fait. 

Simplement écoutez-vous, au rythme de vos envies et de votre corps. Oubliez : “ce que l’on DOIT faire et faites ce que VOUS VOULEZ faire !” dans la même logique…

N’écoutez pas les : “c’est impossible” 

Tout ce qui sort du cadre traditionnel fait peur. Et tout ce qui fait peur est rangé dans la case “c’est impossible”. Vos proches auront peur pour vous. Il ne faut pas leur en vouloir. Mais rendez-vous service et ne les écoutez pas ! On n’écoute pas les conseils d’un dentiste pour réparer un pneu, n’est-ce pas ? 

Il y a aura des personnes qui seront face à leurs propres frustrations et vous tireront inconsciemment (ou pas) vers le bas. N’écoutez jamais ces personnes, surtout si elles ne l’ont pas vécu avant vous. 

Inspirez-vous de celles qui sont déjà parties en voyage seules en France, en Europe, en Asie ou ailleurs dans le monde. Même si certaines situations seront galères, c’est certain, rien n’est impossible ! Comme Caroline qui est partie vivre aux États-Unis sans parler anglais

C’est sûr que l’immersion est indispensable pour parler une langue, qu’elle soit à l’étranger ou en se la créant à la maison comme je l’explique dans le Marathon d’AnglaisⒸ, partir travailler à l’étranger sans maîtriser un minimum l’anglais peut rapidement virer à la cata, la cata, la catastrophe. 

Et surtout n’oubliez pas de vivre ! C’est ce que l’on voit juste en dessous.

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Ne pas remettre à plus tard, ce que vous avez envie de vivre maintenant.

Si vous rêvez de voyager maintenant, faites-le ! La plupart des personnes se font happer par le flot de la vie et se disent qu’ils le feront dans 20 ans quand ils auront le temps et l’argent. Et malheureusement ce genres d’histoires se terminent souvent en regret. 

C’est quoi cette phrase déjà : “Il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets”. Oui je crois que c’est cela.

20 ans plus tard, les envies changent, la vie change, la forme change, les priorités changent. La vie se vit maintenant ! Je vais le répéter en majuscules “LA VIE SE VIT MAINTENANT”.

Alors oui, ça semble facile à dire comme cela, car il y a des obstacles avant de pouvoir partir, mais êtes-vous prêt à 70 ans à vous dire que vous avez oublié de vivre ? 

Nous ne sommes pas éternels et il me semble que nous l’oublions beaucoup trop souvent ! Faire le choix d’écouter ses peurs vous fera passer à côté des expériences incroyables dont nous parlons à la suite.

Pourquoi Voyager seule ? Une renaissance

Comme tout être humain, vous avez besoin de vous sentir grandir, avancer, vivre vos rêves, peu importe la raison pour laquelle vous partez, que ce soit un besoin de soigner une blessure, qu’elle soit consciente ou non, que vous alliez chercher des réponses ou non, vous reviendrez transformée de votre voyage ! Je peux vous l’assurer. 

La meilleure manière de s’en rendre compte est de l’expérimenter par vous-même. N’attendez pas un déclencheur douloureux pour vivre votre vie, allez-y maintenant ! Vous n’êtes pas éternel ! (Oui même toi, Cécile assise au fonds de la salle contre le radiateur).

Vous ne partirez pas qu’à la découverte de beaux paysages mais vous partirez littéralement à la découverte de vous-même et cela est un voyage d’une vie ! Pour Caroline, cela a été la plus belle expérience de sa vie, une véritable renaissance. 

Voyager SEULE quand on a peur de partir ⎮COMMENT FAIRE ?
Crédit photo : Pixabay

Et surtout, si vous avez peur de vous retrouver toute seule, rappelez-vous que vous allez rencontrer beaucoup d’autres voyageurs, voire des compagnons de voyages. Vous ne serez jamais vraiment toute seule. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de rencontrer du monde.

Aloooorrrrs vous aussi vous avez envie de vous lancer ? Dites-nous en commentaires ? J’espère que cet article et cette vidéo interview auront semées quelques graines dans votre esprit et vous aideront à tisser les actions nécessaires pour réaliser vos rêves. 

Et si l’anglais est un obstacle à votre voyage, vous pouvez soumettre votre candidature pour rejoindre le Marathon d’AnglaisⒸ et débloquer votre oral en 6 mois, pas en 10 ans ! Cliquez ici pour en savoir plus. 

Marathon d'Anglais
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *